Archive pour août, 2011

Le porte-parole de l’association de la cité Bois des pins libéré

Après trois jours de détention au commissariat central d’Alger, le porte-parole de l’association Bois des pins de Hydra a été libéré. Selon son avocate, il sera jugé le 2 novembre prochain pour « attroupement » et « outrage à un fonctionnaire en exerce ». El Mouhtarem 

L’histoire tumultueuse du MCB

matoub.jpgAit Benali Boubekeur pour « Algérie Politique »        

Le Mouvement Culturel Berbère (MCB) a vécu, durant sa période de clandestinité, plus au moins en harmonie. Du moins, pourrait-on dire, les querelles furent étouffées. La division intervint véritablement après la démocratisation, survenue au forceps, suite aux événements tragiques d’octobre 1988. Bien que le régime ait souhaité une ouverture à l’intérieur du système, l’ampleur des manifestations le poussa à lâcher plus de lest. En effet, depuis l’indépendance, et c’est le moins que l’on puisse dire, le mouvement d’octobre vacilla considérablement les bases du régime. Du coup, ce dernier était contraint d’écouter, pour la première fois, la voie de la rue.

Après l’adoption de la nouvelle constitution, il y eut l’aménagement des lois sur le régime associatif permettant aux Algériens de créer des associations culturelles et politiques. Cette mesure fut diversement interprétée par les animateurs du MCB. Du coup, les partisans de l’ouverture subirent des brutalités innommables. Celui qui a subi un lourd tribut fut incontestablement le chanteur populaire, MATOUB Lounes. A Ain El Hammam, ex-Michelet, ce militant du MCB reçut une rafale le blessant grièvement. Son tort peut être résumé comme suit: il distribua des tracts appelant les citoyens à manifester comme le faisaient les Algériens à travers les quatre coins du pays. Paradoxalement, les amis  de Saïd Sadi, Nourredine Ait Hamouda en tête, firent tout pour juguler ces manifestations.

(Lire la suite)

La deuxième Fatiha: L’islam et la pensée des droits de l’homme

fatiha.jpgA.By pour « Algérie Politique »

C’est le titre du dernier essai du professeur Yadh Ben Achour*. Cet érudit maghrébin, malgré la tâche historique* que lui incombèrent hasardement les évènements du printemps de jasmin, poussa l’audace de l’intelligentsia musulmane – au-delà des limites rabâchées et déjà connues- en se posant la question suivante pour une énième fois : Existe-t-il en islam une conception moderne des droits de l’homme ?

C’est une des immenses questions de cette année… et sans doute du siècle : l’Islam, la démocratie, les droits de l’Homme et le changement dans le  monde arabe. D’après ses recherches par sa lecture personnelle, juridique et lumineuse du Coran, il nous fait découvrir que cela pourrait être possible et réalisable pour un musulman, s’il intègrerait d’une manière universelle les prescriptions révélées dans les quelques versets de la sourate Al-’isrâ. D’ailleurs, il explique ce qui avait motivé initialement l’écriture de son ouvrage et le message qu’il veut véhiculer pendant cette naissance du printemps arabe. Voila ce qui ressort du fond de sa pensée :

(Lire la suite)

Conférence de Abderrahmane Hadj Nacer reportée

hadjnacer.jpgPrévue demain dimanche au siège national du FFS, la conférence de Abderrahmane Hadj Nacer, ancien gouverneur de la Banque d’Algérie est reportée à une autre date. Toutes nos excuses.

El Mouhtarem un peu fatigué

afatigue.jpgLe blog est au ralenti. Beaucoup d’internautes m’ont envoyé des mails pour comprendre ce qui se passe… Tous me disent: « Tu n’écris plus comme avant » ou encore « le blog n’est pas actualisé »…

Il est vrai que le blog, malgré ses insuffisances, a gagné en crédibilité. Plus de 10.000 visiteurs par jour ce n’est pas beaucoup mais ce n’est pas rien non plus. J’essaie tant bien que mal de me mettre à la page. J’avoue mes ami(e)s que je suis un peu fatigué.

Entre mon travail, le blog, mes responsabilités politiques, les messages d’insultes que je reçois quotidiennement (LOL), ma présence sur facebook et twitter…ce n’est pas évident de faire tout ça dans un pays où on se bat presque contre tout. Sans oublier bien sûr la soif en ce mois de Ramadhan et la chaleur du mois d’août. A très bientôt mes ami(e)s. El Mouhtarem   

Le procès de Hosni Moubarak reporté au 15 août.

moubarek.jpgL’ancien dictateur égyptien a comparu pour la première fois ce mercredi au cours d’une audience qui a duré près de quatre heures. Couché sur une civière, Hosni Moubarak, a plaidé non-coupable du meurtre de plus de 800 personnes pendant la révolte de janvier-février et de corruption. Son procès a été reporté au 15 août.

Premier dirigeant du Moyen-Orient à comparaître devant un juge depuis le début du « printemps arabe », l’ancien homme fort du pays était accompagné de ses deux fils, Alaa et Gamal, de l’ancien ministre de l’Intérieur et de six autres anciens hauts responsables. Depuis sa démission le 11 février 2011, c’est la première fois que cl’ex-raïs apparaissait en public. « Toutes ces accusations, je les nie complètement » a affirmé Moubarak, qui risque la peine de mort s’il est reconnu coupable.

 


Ali Ben Hadj réclame la dépouille de son fils Abdelhakar

ali.jpgAli Ben Hadj, ancien numéro deux du Front islamique de salut (FIS), a réclamé mercredi la dépouille de son fils Muawiya, dit Abdelkahar, qui aurait été tué le 25 juillet par les services de sécurité alors qu’il s’apprêtait avec deux de ses acolytes à commettre un attentat suicide à Alger. « Je ne crois pas aux communiqués, quelle que soit leur source, c’est pour cette raison que je me suis présenté au commissariat de la cité Bardrde de Kouba (son lieu de résidence sur les hauteurs est d’Alger), ils m’ont répondu (les policiers) que tout ce qu’ils savent de la mort de mon fils, ce sont les coupures de journaux », a-t-il déclaré au quotidien « Al Khabar ».

(Lire la suite)

Algérie: dispositif de sécurité exceptionnel durant le ramadan

armeealgerie.jpgUn dispositif de sécurité exceptionnel a été mis en place en Algérie pour le mois du ramadan, selon un document de la cellule de communication de la gendarmerie nationale publié mardi par le quotidien Liberté.

 

La gendarmerie nationale a récemment déployé de gros moyens -non précisés- à travers dans les 48 wilayas: groupes d’intervention de réserve, élites et gardes-frontières. Le dispositif devrait être maintenu jusqu’à la rentrée.

 

Les autorités entendent sécuriser les frontières terrestres, mosquées, marchés et lieux publics contre le banditisme, le terrorisme, la contrebande et les agressions, rapporte l’AFP. 

Douanes: le port d’Alger mal contrôlé

portalger092009.jpgSeulement 30% des conteneurs arrivés au port d’Alger sont soumis au contrôle par scanner, le plus grand port d’Algérie ne disposant que d’une unité datant de 2004 et qui est régulièrement en panne, a rapporté mercredi l’agence APS citant les douanes.

Selon la direction régionale des douanes d’Alger, le port d’Alger contrôle par scanner depuis plus d’un an une moyenne quotidienne de 150 à 220 conteneurs sur les 600 ou 700 traités par l’Entreprise portuaire d’Alger (Epal) et l’opérateur émirati DP World, gestionnaire depuis 2008 du terminal à conteneur de ce port. Ce taux n’a jamais dépassé les 30% par jour, a précisé cette source qui impute cette situation « au déficit assez manifeste dans les capacités de scanning ».

 

 

(Lire la suite)

Concours du meilleur article sur: «Le Dialogue entre les Religions»

Dans le cadre des programmes culturels de l’ambassade des Etats-Unis à Alger, un concours d’écriture destiné aux jeunes algériens est lancé en collaboration avec les Scouts Musulmans Algériens.  

Les candidats intéressés sont invités à rédiger un article sur le dialogue entre les religions: le texte peut porter sur des questions internationales ou nationales liées au sujet, sur des perspectives historiques ou sur une expérience personnelle à travers laquelle les participants décrivent le concept, le rôle, la forme, et le but du dialogue entre les religions dans le monde moderne.  

Un jury composé de personnalités religieuses et de membres de la presse sélectionnera les trois meilleurs articles et les auteurs seront récompensés à l’occasion d’une cérémonie de remise des prix qui se tiendra à la résidence de l’ambassadeur des Etats-Unis à Alger.    

Les trois meilleurs textes seront publiés dans la presse nationale; et le premier prix est un ordinateur portable, le second et le troisième sont des lots de livres (en anglais et en arabe) ainsi qu’une année de cours d’anglais.    

(Lire la suite)

1...45678

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER