Yacine Zaid interrogé pour appartenance à un « groupe chaoui »

yacine1.jpgYacine Zaid, membre de la LADDH vient de subir le dimanche 4 septembre 2011, dans les locaux du commissariat central de la Ville de Batna (Sud-est d’Alger), un interrogatoire très particulier et très inquiétant. Yacine Zaid, président du bureau de la LADDH dans la wilaya de Laghouat, s’est déplacé jusqu’à Batna (500km de Laghouat) pour répondre à une convocation qui lui avait été adressée auparavant par la brigade criminelle de la police de Batna.

Il faut d’emblée souligner la nature absolument étrange et anormale d’une situation où un citoyen habitant à Laghouat se retrouve convoqué par les services de police d’une Wilaya lointaine où il n’est jamais allé. Pourquoi, même s’il s’agissait de « sonder » les opinions de Yacine Zaid, fallait-il le convoquer par la police de Batna ?

Une fois sur place, Yacine a été interrogé sur ses activités militantes au sein de la LADDH, sur son engagement à la CNCD (Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie) et son activité sur Internet à travers son blog et les réseaux sociaux.

Plus grave encore et de manière insidieuse, il a été interrogé sur sa prétendue appartenance à un mouvement méconnu, qui serait apparu sous l’appellation : « Jeunesse Chaouie pour le changement ». Les policiers ont poussé l’interrogatoire jusqu’à vérifier si certains numéros téléphoniques en leur possession ne figuraient pas dans le répertoire du téléphone portable de Yacine Zaid. Ces policiers faisant preuve d’un zèle de commissaires politiques de pays totalitaires ont demandé à Yacine de leur expliquer ce que les mots « corruption et changement » signifiaient pour lui.

La LADDH dénonce avec vigueur le harcèlement que subit Yacine Zaid en raison de son engagement militant en faveur de la défense des droits de l’Homme et de la citoyenneté et pour ses opinions. La LADDH qui a déjà saisi le Rapporteur spécial des Nations Unies pour les défenseurs des droits de l’Homme et interpellé l’Union Européenne concernant les poursuites qui visent ses membres, attire l’attention de l’opinion publique nationale et internationale sur l’extrême gravité de ces pratiques.

La LADDH rappelle que l’action des défenseurs des droits de l’Homme est garantie par la Constitution algérienne et par la Déclaration des Nations Unies sur la protection des défenseurs des droits de l’Homme de 1998.

Commentaires

  1. vnadem dit :

    garde ta pub canadienne pour toi ,ici c’est pour discuter sur nos problèmes algériennes et entre algériens les plus concernés par la situation actuel que vie les algériennes et que nous voulons changer pacifiquement.

  2. El mouhtadi dit :

    Merci d’avoir supprimer le commentaire du con nadien il veut faire sa pub commercial du Canada

  3. hakim dit :

    ci system 22

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER