• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 12 septembre 2011

Archive pour le 12 septembre, 2011

Ouargla: Deux chômeurs condamnés à trois ans de prison ferme !

Accusés de tentative d’incendie d’un commissariat de police, deux membres du Comité national pour la défense des droits des chômeurs ont été condamnés à trois ans de prison ferme par le tribunal de Ouargla. Adel Aldjia et Hamza Ziouane ont été arrêtés en mars dernier alors qu’ils participaient à une marche des chômeurs à Ouargla. Par ailleurs, le représentant du comité des chômeurs dans la wilaya de Skikda a été condamné à trois mois de prison avec sursis, alors que son camarade à Médéa a été condamné à trois mois de prison avec sursis et à une amende de 20 000 DA. Synthèse d’El Mouhtarem

Medecli: Des contacts directs ont été établis entre les responsables algériens et libyens depuis 15 jours

Medecli: Des contacts directs ont été établis entre les responsables algériens et libyens depuis 15 jours dans Algérie Politique arton14100-1905c

Des contacts directs ont été établis entre les responsables algériens et libyens depuis 15 jours, a indiqué dimanche à Alger le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, rappelant que la reconnaissance par l’Algérie du Conseil national de transition libyen (CNT) interviendra après la formation d’un gouvernement représentatif du peuple libyen.

« Il y a des contacts au niveau des responsables algériens et libyens, lesquels contacts sont devenus directs depuis 15 jours. Nous ferons en sorte que ce dialogue se développe », a affirmé Medelci lors d’un point de presse animé conjointement avec son homologue malien, Soumeylou Boubèye Maïga, au terme de la 11e session mixte de coopération algéro-malienne.

« Toutefois, j’estime que nous avons été clairs vis-à-vis de nos frères du CNT concernant la nécessité de former un gouvernement représentatif du peuple libyen avec toutes ses sensibilités. Par la suite nous le reconnaîtrons immédiatement », a ajouté Medelci.

(Lire la suite)

Représentativité des femmes aux assemblées élues : une proportion d’un tiers obligatoire

photodujour.jpgLe projet de loi organique relative à l’élargissement de la représentativité des femmes aux assemblées élues dispose que chaque liste de candidats doit comprendre une proportion de femmes qui ne peut être inférieure au tiers (1/3) du nombre total des candidats de la liste, qu’elle soit indépendante ou présentée par un parti politique.

Cette disposition (art.2) s’applique aux élections de l’Assemblée populaire nationale, des Assemblées populaires de wilayas et des Assemblée populaires communales des communes chefs lieux de daira, ainsi que des communes dont la population est supérieure à 20.000 habitants.

Selon l’article 5 du projet, dont l’examen a été initié dimanche par la commission des affaires juridiques, administratives et des libertés de l’APN, toute liste de candidats à une élection établie en violation des dispositions de l’article 2 de la présente loi organique est rejetée. L’application de ce système obligatoire de quotas lors de l’établissement des listes électorales « induira de façon graduelle l’augmentation du nombre des femmes élues », indique le texte.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER