Yacine Zaid à La Nation: « Le pouvoir présente tout opposant, sur la toile, comme un traître à son pays »

Yacine Zaid a été arrêté une fois le 12 Février dernier à l’occasion d’une marche de la CNCD à Alger. Il a été libéré le même jour. mais les autorités semblent voir en chaque militant, en chaque citoyen engagé un ennemi à pourchasser.

 

Il y a quelques jours, tu as été convoqué par la police de Batna, toi l’enfant de Laghouat, pour t’interroger sur ta supposée «implication dans un mouvement Chaoui qui revendique l’indépendance des Aurès». Peux-tu nous raconter ce qui s’est réellement passé ?

 

 

Yacine ZIAD
Yacine Zaid : Jeudi 18 août 2011, un policier se présente chez moi pour me demander de me rendre au commissariat de police de Laghaout pour récupérer une convocation qui m’a été adressée. Arrivé au commissariat, et à ma grande surprise, on m’a remis une convocation venant du commissariat de police de la wilaya de Batna ! Une ville, faut-il le souligner, située à 600 kilomètres de mon lieu de résidence. Dans la convocation qui a un caractère urgent, il m’est demandé de me présenter dans les plus brefs délais.

Après la fête de l’Aid, c’est-à-dire le 4 septembre, j’ai pris de la route en direction de la ville de Batna. Je me suis présenté, comme prévu, au commissariat de police du chef-lieu de wilaya. Pour lire la suite www.lanation.info

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER