L’appel du 17 septembre ou la stratégie du chaos du pouvoir algérien ?

17sept1.jpgPar El Mouhtarem  

Le pouvoir algérien semble passer à une autre étape dans sa stratégie contre les mouvements de contestation. Après avoir verrouillé les champs politique et médiatique, les décideurs ont décidé de terroriser les Algériens qui ont fait des réseaux sociaux, notamment Facebook, leur lieu de rencontre et d’échanges. Le DRS qui dirige d’une main de fer les affaires du pays a opté maintenant pour la stratégie du chaos.   

Selon la définition des spécialistes, « la stratégie du chaos fonctionne sur l’entretien mensonger de la terreur; elle gère et attise le désordre, l’effroi, la crainte religieuse, la panique sociale, la haine raciale, pour mieux affirmer son contrôle liberticide. Le cynisme de sa pratique nous informe sur son projet idéologique: celui d’un pouvoir seigneurial et sans partage »…  

En refusant de sortir dans la rue, aujourd’hui 17 septembre, les Algériens ont déjoué une manœuvre des services. Il leur reste aussi à ne pas céder à l’intimidation que consiste dans la présence, palpable, des agents du système sur les réseaux sociaux. Le système aime créer la paranoïa générale afin d’étouffer l’expression libre des Algériens. Il veut nous pousser à déserter le Net. Il faut donc continuer à s’exprimer librement sur le net… pour la liberté et les droits élémentaires des Algériens. Sans peur. Les seuls paranos, ce sont les chiens de garde du système. 

 

Commentaires

  1. Rabah dit :

    Les événements du 5 Octobre 1988 aussi étaient une manoeuvre du pouvoir, qui a mal tourné.

    Résultats : plus de 500 jeunes abattus à la mitrailleuse et une déstabilisation, qui a failli emporter l’Etat algérien, qui ne s’est jamais remis de ce « chahut de gamins », qui était en fait un véritable seisme, dont les répliques continuent à ce jour.

    Les aventuriers qui pensent rééditer la tragédie du 5 Octobre pour tuer dans l’oeuf le tsunami social qui arrive à grands pas et sauver leurs koursis, se trompent lourdement.

    Qu’ils le veuillent ou non, le printemps arabe passera par l’Algérie et les emportera tous, eux et leur nain de jardin.

    Vive l’Algérie !

    Vive la République !

  2. mohand1 dit :

    Je suis d’accord avec vous mais encore faudrait il que nos modestes écrits puissent passer. Je viens d’envoyer un commentaire par lequel je donne un avis général, j’ai pris la précaution de ne pas incriminer des personnes , mais je constate qu’il a été supprimé après avoir été en attente pendant un instant.
    Il faut donc savoir s’ils existent des balisent à ne pas dépasser et s’il y a des sujets tabous.
    Désormais je prends soin de garder une copie en réserve des commentaires , je peux donc les envoyer à nouveau. Car en effet il est connu que si un « modérateur caché » peut voir dans un txt un danger, un autre pourrait le considérer comme « normal ». Misons donc sur ceux qui ne font pas la censure pour n’importe quoi et encourageons tous les écrits qui comportent une idée, du bon sens. C’est impensable de vouloir endiguer tous les messages et ne laisser passer que les commentaires banals , c’est aussi une stratégie pour diminuer le crédit de ce blog. Je me demande d’ailleurs où donc sont passés ceux qui il y a quelques mois seulement nous avaient gratifiés d’écrits de qualité? Même ceux qu’on disait être du DRS, mais il faut reconnaitre relativement cultivés et intelligents eux aussi ne sont plus disponibles. On pourrait penser à une tactique qui pousse à ne pas mélanger les genres. J’avoue enfin, je dois dire, les remplaçants dont le niveau scolaire est visible sont affligeants.
    Je vais renvoyer le commentaire que les sentinelles incultes ont supprimé, si vous voulez bien M. El mouhtarem.
    Mohand1

  3. militant pour la citoyenneté dit :

    Qui veut duper l’autre? quand les algériens(nes), ne se considèrent qu’algériens que par leurs cartes d’identité, leurs championnat de foot ball est en espagne ou en anglettere, leurs idoles musicales sont en orient ou en occident, leurs reperes religieux sont en arabie saoudite ou en Iran, leurs sacrifices sont pour la liberation de la palestine, alors ils ne leurs restent plus d’energie ou de sentiments d’appartenance à une patrie nommée algerie pour se revolter et se sacrifier pour elle, ils se sentent tous en situation de locataires sur une terre qui ne leurs appartient pas et donc pour laquelle rien ne justifie qu’ils se battent pour la liberer de quoi que se soit.

  4. drs du peuple dit :

    je pense meme le crime de FREHA c une operation guermeh bis pour a autre printemps noir en kabylie…..halt à la manipulation

  5. NETIZEN dit :

    Mr.El mouhtarem, on a fait des analyses, on a diagnostiqué la maladie du Pays, on a parlé sur cette maladie depuis plusieurs décennies,on a accusé les groupes du: DRS,GIA AQMI,ELQAEDA ETC…
    la question qui se pose y a t il un remède pour cette maladie?

  6. loiu dit :

    Analyse pertinente, très réaliste. L’Algérie s’enfonce, crève la bouche ouverte. Pourquoi garder le pouvoir ?

  7. Anonyme dit :

    bravo mon ami ci tout la vérité

  8. ALGERIEN dit :

    Bien vu ……..
    A bas le system BOUTEF-Toufik-DRS
    Vive la 2 eme République !! enfin on pas eu de 1 ere ehehehehe …..

  9. Rabah dit :

    L’appel, qui a été lancé sur facebook, pour une
    prétendue révolution pour le 17 septembre 2011 est une
    manipulation grossière, qui montre le niveau intellectuel très bas de ses auteurs et commanditaires
    .
    Les événements du 5 Octobre 1988 aussi étaient une manoeuvre d’une frange du pouvoir, qui a mal tourné
    .
    Résultats : plus de 500 jeunes abattus à la mitrailleuse et une déstabilisation, qui a failli emporter l’Etat algérien, qui ne s’est jamais remis de ce « chahut de gamins », qui était en fait un véritable seisme, dont les répliques continuent à ce jour
    .
    Les aventuriers qui pensent rééditer la tragédie du 5 Octobre pour tuer dans l’oeuf le tsunami social qui arrive à grands pas et sauver leurs koursis, se trompent lourdement
    .
    Qu’ils le veuillent ou non, le printemps arabe passera par l’Algérie et les emportera tous, eux et leur nain de jardin

    C’est pour cela que
    je suis totalement d’accord avec Madame Louisa Hannoune qui demande la tenue d’urgence d’une conférence nationale pour sauver l’Algérie.

    En effet, notre pays a besoin d’urgence d’un Gouvernement d’Union Nationale crédible pour pour arreter immédiatement le processus, d’isolement, de rabaissement et de régression dans lequel la fuite en avant suicidaire du clan présidentiel, isolé sur les plan national, régional et international, l’a plongée depuis notamment le début du mandat de trop, entamé en Avril 2009, qui a apporté malheur sur malheur à Bouteflika et au pays.

    Une personnalité comme M. Lakhdar Brahimi, crédible et respecté en Algérie et à l’étranger pourrait présider ce Gouvernement d’Union Nationale, qui sera composé uniquement de technocrates connus pour leur compétence et leur intégrité morale.

    Il aura pour taches majeures, entre autres, de :

    Redresser la Diplomatie algérienne malmenée par le clan présidentiel, en réchauffant et en rétablisssant la confiance dans nos relations avec les pays voisins, du Sud et du Nord de la Méditerranée, avec lesquels Bouteflika est faché,

    Organiser des élections législatives crédibles au printemps 2012

    Organiser une élection présidentielle crédible au printemps 2013

    Il ne faut pas gacher cette chance
    .
    Les arguments à utiliser pour convaincre Bouteflika, qui devient de plus en plus pathétique pour ne pas dire pitoyable, de se retirer dans la dignité car il est dans l’incapacité physique et mentale de diriger notre pays, sont nombreux et multiples.

    C’est la seule manière d’éviter la catastrophe annoncée.

    Il y va de l’avenir et de l’unité de notre pays
    .
    Vive l’Algérie
    !
    Vive la République !

  10. Ali dit :

    « Sarko, la terreur des tyrans arabes ».

    Prochainement dans vos salles de cinema.

    Tremblez Bouteflika, El Assad, Ali Abdallah Salah, El Bechir et les autres potentats arabes et musulmans, votre tour viendra.

  11. "Alerte à MALIBOU(TEF)" ! dit :

     » l’APPEL » du 17 Septembre a tout de suite été qualifié de « PETARD MOUILLé » , de « VERITABLE FLOP » ……et j’en passe et des meilleures c…..!

    Que les LARBINS MEDIATIQUES DU POUVOIR D’ALGER le sachent une bonne fois pour TOUTES : Le Jour où les SALAFISTES , sur un simple CLAQUEMENT DE DOIGT ou sur un COUP DE SIFFLET , A LA SORTIE DES MOSQUEES d’Algérie , DONNERONT LE SIGNAL A L’INSURRECTION , ces BALTAGUIAS de 4 sous ,apprendront à leurs dépens que ni FACEBOOK , ni les Mails , ni n’importe quelle TECHNOLOGIE de pointe de l’INTERNET , ne pourront RIVALISER avec la Mosquée détournée de sa vocation d’être LA MAISON DE DIEU !!!

    La ficelle  » du 17 Septembre  » était TELLEMENT GROSSE , que TOUTES LES CHANCELLERIES OCCIDENTALES à alger n’ont pas été DUPES pour vite s’apercevoir qu’il s’agissait d’une RECETTE PERIMEE remise au goût du jour par l’UN DES SEGMENTS DES SERVICES DE SECURITE ALGERIENS !!!

    PROFESSIONNALISATION DE L’ANP , avaient-ils dit ??? On attend toujours ….

  12. ALGERIEN dit :

    Le monde étant ce qu’il est, une longue succession de guerres et de conflits, peu de dates représentent un jour où le monde est resté chez lui à regarder la télévision. La question que ne se pose pas Ould Colombo, qui livre le même discours que le gardien de parking du coin, et tous les farouches opposants au changement, est relative aux bénéfices qu’Israël pourrait tirer d’une insurrection en Algérie. Sans parler de la Turquie, qui a rompu ses relations avec Israël ou des révoltés syriens qui ont tenté d’occuper le Golan, depuis le printemps arabe, l’«entité sioniste» est en mauvaise posture.

    L’Egypte a rouvert la frontière avec Ghaza, a attaqué l’ambassade au Caire et démonté son drapeau, et vient de déclarer que les accords de Camp David «ne sont pas sacrés». Ces soulèvements arabes ne peuvent donc pas venir d’Israël. A qui profite alors la désinformation ?

  13. Dr amina/amin dit :

    Le dernier soufflement/gemissement avant la mort
    La fin du tyran est si proche
    Il faut seulement perseverer de le harceler pacifiquement et avec intelligence.
    C sensible et meme visible sa souffrance q’aucun medecin sur terre ne peut le sauver. C deja dignostique

  14. "Alerte à MALIBOU(TEF)" ! dit :

    @Dr Amina/Amin

    De grâce , Dr !!!! l’Histoire du « DIAGNOSTIC » : votre confrère (?) Français , le Pr.DEBRE , nous avait fait le coup en 2005 !!!!

    Et depuis , le célèbre patient Algérien a « survécu » au néo. que cet éminent Professeur , ami de SARKOZY ,avait décrit comme étant incurable !

    Tout en ayant un profond respect pour votre profession , je préfère , Dr Amina/Amin que vous alliez sur un autre terrain : celui de la politique ! C’est d’ailleurs dans ce domaine que les Occidentaux ont certainement déjà envisagé « leur » propre scenario pour : le « CAS Algérie  » !!!!

  15. El hadi dit :

    La déculturisation programmée depuis longue date par des gens venus d’ailleurs a bien réussi sinon comment comprendre, que même pour leurs revendications sociales ils font références à des événements qui se passent ou se sont passés à des milliers de Km de l’Algérie. Lors de mon passage à Alger j’ai reçu un SMS parlant du 17/09 et de Sabra et Chatila, même les palestiniens et surtout leurs responsables occupés à amasser des fortunes sur le dos de leur peuple( comme le font les responsables algériens) ne se souviennent plus des Innocentes victimes de leurs magouilles et leurs alliances fluctuentes

  16. dolby dit :

    tout est question de temps : le regime algerien est suffisement pourri pour tomber de lui même : ce seront ses propres contradictions internes, ses luttes de gangs et de clans qui le mienet de l’interieur…..le peuple n’a que donner le coup de pouce à une mort deja prononcée s’il n’est pas deja accomplie.

  17. "Alerte à MALIBOU(TEF)" ! dit :

    @dolby ,

    C’est une vue de l’esprit , ton raisonnement !

    la thèse du « Fruit mûr  » a été plusieurs fois évoquée depuis la prise du pouvoir par BOUTEF en 1999 !….et nous en sommes toujours au même point.

    Et les régimes TUNISIEN, EGYPTIEN , n’étaient-ils pas « des fruits mûrs  » bien avant nous , depuis plus de 30 ans , pour chacun d’entre eux ??? Il a fallu que leurs « Potes » Occidentaux les lâchent pour qu’ils lâchent le pouvoir !

    Donc , c’est plutôt la thèse du « Changement de l’extérieur  » qui est la plus consensuelle dans le Monde Arabe !
    Car attendre « le changement de l’Intérieur » ( intrigues et complots entre CLANS, etc…) , ça ne MARCHE PLUS car tous ces régimmes DESPOTES ont renforcé leurs moyens et matériels REPRESSIFS depuis plusieurs décenies !

  18. RACHIDI dit :

    Pas de vrais leaders , pas d’alternatives, pas de partis avec de vrais programmes de changements, pas de société civile impliquée , ils font des déclarations de temps en temps, voyagent beaucoup, et se la coule douce en se disant pourvu que cela dure

  19. nacer dit :

    fakou 40 ans barakat le blof

  20. Ali dit :

    En usant et abusant, par incompétence et manque d’imagination dramatique, de la menace de l’AQMI, le pouvoir algérien, aux abois et isolé sur les plans national, régional et international, a cause de ses abus, méfaits, forfaits et erreurs diplomatiques grossieres, est en train d’offrir l’Algérie a l’OTAN, sur un plateau d’or.

    En effet, a force d’appeler au loup d’Al Qaeda, le clan présidentiel, qui pratique une fuite en avant suicidaire, sera en fin de compte dévoré et hélas, l’Algérie avec lui, par le loup de l’OTAN, dont les strateges trouveront l’enveloppe humanitaire adéquate pour justifier leur intervention sous les hourras d’Aléeriens et Algériennes heureux d’etre libérés et débarrassés de leurs tyrans cupides et obstinés.

    Les tyrans finisssent souvent exilés ou lynchés.

  21. Farid Mnebhi dit :

    Le 1er « prix du loupé » en matière de désinformation
    pour les autorités militaire et politique algériennes
    Depuis les évènements qui secouent la région du Maghreb et du Proche-Orient liés aux demandes de liberté des peuples, les plus hautes autorités militaires algériennes ont mis en place toute une stratégie pour annihiler toute volonté da sa population de s’exprimer.
    Parmi les mesures prises par les responsables politiques, à la botte des généraux algériens, on peut facilement citer, sur le plan interne, la mise sous les ordres de la presse, bien que certains quotidiens publient des vérités sur la situation désolante qui prévaut en Algérie. Mais, ceci n’est qu’une soupape pour éviter une explosion sociale qui rappellerait les évènements douloureux d’octobre 1988 et celles qui ont suivi les élections annulées de 1992.
    Sur le plan externe, cette même presse est usitée, toujours par ces généraux omnipotents, pour rassembler le peuple algérien face à un ennemi extérieur, à savoir les pays de l’Otan, France en tête, suivi du Maroc, des menaces des terroristes de l’AQMI suite à l’avènement de nouveaux dirigeants en Tunisie, en Egypte et en Libye.
    Dans cette stratégie, il est clair que le pouvoir politique, le Chef de l’Etat, Bouteflika, et son gouvernement, n’est qu’une marionnette docile, incapable de prendre une quelconque décision politique, tant dans les domaines diplomatique que national.
    Après cette brève introduction, j’’explicite mes propos afin de démontrer ce loupé algérien :
    1/ alors que les officiels algériens observent un black out sur les révélations du meurtre des moines de Tibhirine, la presse algérienne verse son venin contre la France et traite ses diplomates d’incompétents. A rappeler qu’il est de notoriété publique que ces moines ont été assassinés par des éléments de la sécurité algérienne,
    2/ les mémoires de Chadli Bendjedid, portant un regard sévère sur l’état des lieux algérien, n’ont pu être présentées au salon du livre d’Alger, en raison d’un report suspect de publication, mais aussi plus de 400 titres ont été refusés par les organisateurs,
    3/ Washington qui vient de conseiller à ses ressortissants en Algérie de stocker des médicaments et de la nourriture,
    4/ des informations fiables confirment qu’un certain dénommé Salama Khalil, haut responsable au sein du polisario, a été capturé par les forces du CNT lors de la bataille de Tripoli. Ce mercenaire commandait des éléments du polisario mis à la disposition de Kadhafi. Cependant, et toujours ces mêmes informations, il aurait réussi à prendre la fuite pour se réfugier à l’intérieur de l’Ambassade de l’Algérie à Tripoli, dans l’attente de son exfiltration vers les camps de Tindouf.
    5/ L’Union africaine, dernier verrou diplomatique, a annoncé le 20 septembre qu’elle reconnaissait le Conseil national de transition (CNT) libyen dont le chef Moustapha Abdeljalil a rencontré le président Obama à l’ONU.
    On peut donc dire, sur ce plan continental que le président algérien, dernier chantre restant de l’UA, vient de recevoir une belle volée de claques.
    6/ pour tenter de déstabiliser la région, et notamment, la Tunisie, les stratèges militaires d’Alger ont tenté, le 21 septembre 2011, de faire infiltrer des éléments du Polisario et de l’AQMI en Tunisie via le territoire algérien
    Cette opération s’est avérée être un fiasco total tant sur le plan opérationnel que diplomatique.
    En effet, l’armée tunisienne a localisé ce groupe armé et a mis hors d’état de nuire cette horde sauvage. Ce groupe de terroristes et de mercenaires, aux ordres des militaires algériens et équipés de véhicules munis de batteries anti-aériennes, s’étaient infiltrés dans la région de Kabila à Bir Znigra dans l’extrême sud tunisien.
    A rappeler, qu’en mai dernier, un colonel et un soldat de l’armée tunisienne avaient été tués à Rouhia (nord ouest) dans des échanges de tirs avec des hommes fortement suspectés d’appartenir à Al-Qaïda.
    7/ il n’y a plus de doute que l’ombre du terrorisme de l’Aqmi aiguillonné par un Kadhafi vengeur plane sur la jeune démocratie tunisienne. Mais l’armée de Tunis est très présente aux frontières et remarquablement informée.
    8/ Au vu de tous ces éléments, il n’est plus contestable d’affirmer que l’Algérie est dans l’incapacité d’assurer la sécurité de ses frontières, de combattre le terrorisme sur son territoire (il n’y a pas un jour sans un attentat dans ce pays) et d’assurer au peuple algérien quiétude, sérénité, joie de vivre et bien être social et économique ainsi que développement sur les plans de la santé, de l’éducation, du logement, des transports et de l’emploi.
    Je conclus mon analyse par le fait que l’Algérie, qui a tellement mis la pagaille dans la région maghrébo-sahélienne pour tenter de dominer ses voisins et leur porter assistance contre la volonté de leur peuple, subit aujourd’hui les contrecoups de son interventionnisme aveugle et irresponsable.
    En effet, les militaires algériens sont, avec le régime déchu de Kadhafi, les principaux fournisseurs d’armes aux touaregs et au polisario.
    Aujourd’hui, ces groupes touareg et polisarien ont rejoint soit des bandes de trafiquants de drogues qui sévissent dans la région, soit l’AQMI.
    La DRS algérienne, voulant donc contrôler et se servir de tous ce beau monde, s’est fatalement planter et conduit le peuple algérien vers une mal vie et l’Algérie au chaos au plans interne et diplomatique.
    En vous demandant de bien vouloir publier et diffuser ce papier. Une réponse par courriel serait appréciée. Merci. Farid Mnebhi.

  22. Mohand1 dit :

    Il n’y a donc que cette Direction qui agirait donc,elle est ciblée par tous, les Marocains, certains Français, les forumistes, les blogueurs, les Algériens qui rêvent d’en faire partie et qui se complaisent dans leur position d’attente qu’on les interpelle pour dire oui, les opposants de la maison et ceux à qui on a dit non, les opposants professionnels dont c’est le registe de commerce et qui sont tolérés, et dans tout cela quels roles tiennent les sans oublier les larbins dont certains sont vieux comme l’Algérie et d’autres aussi jeunes que leurs subites fortunes…
    Dites nous un peu ce que vous pensez de vos compatriotes aux commandes de l’Algérie, ce clan d’Oujda comme on l’appelle et son armée de serviteurs. A force de se braquer sur ces services dont on dit tout le mal possible, on finit par se demander si véritablement il est responsable de tout ce qu’on entend dire de lui. S’il n’existait pas, est ce que l’Algérie se comporterait mieux et que tous les larbins et les profiteurs du système cesseraient comme par enchantement de se comporter en clan maléfique et à qui tout est permis?
    Je ne dis pas que ce que vous écrivez est faux, mais c’est pour le moins partial et incomplet.
    L’Algérie est brisée par des incapables au pouvoir , le problème se situe à ce niveau. L’Algérie est tenue pas des trabendistes qui ne rêvent que de devenir comme tous les larbins du monde riches… ils ignorent ce que le nationalisme veut dire, ils se foutent totalement de l’intégrité et de l’engagement pour des causes nobles. Ils composent et ils profitent voila tout c’est dans leurs génes. Avez vous vu dans le monde des trabentistes s’occuper des choses publiques, non nul part ailleurs sauf en Algérie.Ce que je qualifie de trabendistes se sont tous ceux qui ne faisant rien pour les autres tout ce qu’ils font c’est pour eux et uniquement pour eux. Ce sont des commerçants, des fonctionnaires, des chomeurs etc… agissant à la périphérie des hommes de pouvoir. Les hommes de pouvoir ils sont nombreux, il n’y a pas que tel ou tel mais une multitude de personnes.
    Pour nettoyer il faut non seulement des hommes, une politique mais surtout et s’il le faut composer avec la force tranquille , la seule qui existe et rien n’empêche après de la mettre sur le droit chemin si elle s’évertue à vouloir continuer le mode de fonctionnement banni dans toute les démocraties du monde.
    Dans le langage des uns et des autres on décele de quelles parties ils sont et leurs lacunes sont aussi visibles au grand jour. N’oublions pas par qui la révolution Algérienne a été enclanchée sur le terrain , c’est comme on dit un mal utile , c’est la formule soigner le mal par le mal qui convient sinon on continue à se regarder et le clan qui cause plus de tort continuera à se renforcer et à croitre , ne pas l’avoir compris c’est de mon point de vue le plus grand manquement.

    Mohand 1

  23. fricotin dit :

    le régime au pouvoir en algerie est le même depuis l’indépendance.Les seuls militants réels et qui s’apprétaient à construire une vraie natiuon avec un état démocratique et juste ont été soit assassinés soit tués par les aventuriers bandits du MALG de Boussouf.La suite a été prise par les laches daf qui ont continué à servir leurs maîtres anciens colonisateurs et qui n’ont pas hésité à mfaire massacrer leur propre peuple par les chiens du drs.
    Il n’y a pas trente six mille façons de se débarasser des tyrans que le soulèvement populaire qui malheureusement et comme le prouve le passé de l’algérie ne se fera pas sans sacrifice.

  24. mira dit :

    moi je veux rien dire mais nous les algériens on veux pas de guérre daccord et fouttez nous la paissssssssssssss

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER