Béjaia: Vagues de protestation sociale

Plusieurs foyers de protestation sociale ont émaillé la journée d’hier à la wilaya de Béjaia. Les habitants des communes de Bouhamza et Tamokra ont observé un rassemblement devant le barrage Tichy Haf pour réclamer des indemnisations de leurs terres expropriées pour les besoins de la pose des conduites d’adduction reliées à cette grande retenue d’eau.

Au chef-lieu de la wilaya, les salariés de l’entreprise publique de transport urbain (ETUB) ont enclenché une grève illimitée pour réclamer de meilleurs salaires. De leur côté, les habitants du village Zaouia, près de la ville de Béjaïa, ont fermé
la RN9 reliant Béjaïa à Sétif et Jijel, près du pont Scala pour réclamer l’amélioration de leur cadre de vie.

Le même axe routier a été également fermé à la circulation, dans la même journée, à Tichy par les habitants des habitants qui réclamaient la prise en charge du problème d’assainissement. «Cela fait près deux décennies que j’habite ici, nos conditions de vie n’ont pas changé d’un iota. Aucun responsable n’a daigné répondre à nos nombreuses requêtes», déplore un villageois.

A Adekar, tous les sièges des collectivités locales ont été fermés, pour la deuxième fois en une semaine, par les habitants de plusieurs villages. Source El Watan

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER