« Le Crime de Tibhirine. Révélations sur les responsables », de Jean-Baptiste Rivoire : l’enquête impossible

Isabelle Mandraud, Le Monde 

Revenue avec force sur le devant de la scène française en 2010 avec le film de Xavier Beauvois, Des hommes et des dieux, la tragédie des sept moines trappistes de Tibéhirine, enlevés et assassinés en 1996 en Algérie, continue, quinze ans après les faits, d’alimenter la chronique. Un nouveau livre, accompagné d’une version documentaire diffusée lundi 19 septembre, sur Canal+, apporte des témoignages supplémentaires, tous à charge contre le régime algérien. Un seul d’entre eux, toutefois, possède une identité et parle à visage découvert. Présenté comme un ancien agent du département du renseignement et de la sécurité algérienne, (DRS), Karim Moulaï, résidant aujourd’hui à Glasgow, en Ecosse, a été repéré par le journaliste Jean-Baptiste Rivoire à travers « plusieurs sites Web » qui évoquaient un homme, exilé depuis 2001, « prêt à faire des révélations ».

Et quelles « révélations » ! Selon Karim Moulaï, les moines, dont on n’a jamais retrouvé les corps mais seulement les têtes, auraient non seulement été enlevés par de « faux » islamistes agissant pour le compte du DRS, irrité par les soins que les religieux prodiguaient aux « vrais » islamistes, mais ils auraient été exécutés par un commando des services algériens. De surcroît, leur assassinat – revendiqué à l’époque par le Groupe islamique armé (GIA) dans un communiqué du 21 mai 1996 – ne serait pas intervenu ce jour-là… mais un mois plus tôt. « Dans mon souvenir, c’était le 26 ou le 27 avril », affirme M. Moulaï, en désignant quatre de ses anciens camarades comme les auteurs supposés de l’exécution, dans des locaux même de la sécurité algérienne, à Blida. « Ils ne me dirent rien avant, ils me parlèrent à leur retour. Ils étaient bourrés (…), ils me dirent de fermer ma gueule… », assure l’ancien agent.

Cette thèse de l’implication du DRS est confortée par un autre témoignage, celui d’un dénommé Rachid, anonyme celui-ci, qui aurait, selon ses dires, fait partie du groupe de ravisseurs. « On leur disait « Marchez » ! « Marchez ! »", relate cet homme en décrivant la nuit où les moines furent enlevés dans leur monastère. « Avec le froid, le Frère Luc demandait tout le temps de pisser, poursuit-il. Mais on n’avait pas le temps, il fallait sortir le plus vite possible de la zone de Benhadjar (un « vrai » responsable du Front islamique du salut), c’était dangereux ! (le Frère Luc) n’arrivait plus à marcher. Il prenait un médicament, (pour l’asthme), il était gris… » Le Frère Christian de Chergé, prieur de la petite communauté cistercienne de Tibéhirine, poursuit-il, pleurait, à cause de Luc, il disait : « Laissez-le partir, on fera toutes les déclarations que vous voulez ! »

Ces accusations, graves, s’ajoutent à d’autres, déjà lancées par deux anciens officiers algériens, dont Abdelkader Tigha, réfugié aux Pays-Bas. Mais outre que les versions se contredisent parfois, notamment sur le parcours des moines durant leur capture, les éléments apportés par Jean-Baptiste Rivoire s’avèrent impossibles à recouper, comme il en convient lui-même. Dès lors, les « témoignages » produits se révèlent fragiles, et incitent à la prudence quant à la thèse développée, dans un dossier où les manipulations en tout genre sont légion. Et l’on ne peut que conclure avec l’auteur : saura-t-on un jour la vérité ?

L’instruction judiciaire, ouverte à Paris en 2004, confiée au juge antiterroriste Marc Trévidic, n’a pour l’instant pas permis de trancher sur ce qui s’est réellement passé. L’enquête du juge, alors que des pièces du dossier classées secret-défense devraient être à nouveau déclassifiées, se heurte encore au mutisme courroucé et obstiné d’Alger.


LE CRIME DE TIBHIRINE. RÉVÉLATIONS SUR LES RESPONSABLES de Jean-Baptiste Rivoire. La Découverte, 336 p., 20 €.

Commentaires

  1. Omar dit :

    Lorsqu’on recommence à parler de « l’affaire des moines de Tib’hirine » outre-Mer, c’est un signe fort que rien ne va ente Alger et Paris.

    Le choix désastreux de Bouteflika et Medelci de soutenir, contre vents et marées, les dictateurs arabes contre leurs peuples révoltés, a sans aucun doute contribué à isoler notre pays sur les plans régional et international.

    Il faut s’attendre donc, à ce que du coté d’Alger, Belkhadem, le rabatteur de Sidou, va agiter l’épouvantail de la repentance pour tenter de calmer les ardeurs de Sakorzy, qui croit dur comme fer, et il n’est apparemment pas le seul dirigeant occidental à le faire, que « le tour de l’Algérie viendra l’année prochaine ».
    ( Voir l’article publié par Le Matin en ligne sur ce sujet ).

    Le peuple algérien souhaite que le printemps algérien arrive durant l’hiver 2011 et qu’il soit principalement l’oeuvre des Algériens et des Algériennes eux mêmes.

    Les expériences tragiques de l’Irak, de la Lybie et de la Syrie et du Yemen demain, l’ont profondément marqué, lui qui a été traumatisé par plus de deux décennies de terrorisme islamiste barbare, qui redouble de cruauté à la faveur de la déliquescence du pouvoir algérien, lourdement handicapé par l’incapacité physique et mentale de son président autoproclamé depuis 1999.

    Si Dieu aime encore le peuple algérien, il l’aidera à trouver une solution à la tunisienne ou à l’égyptienne, intelligente et peu couteuse en vies humaines sinon, l’inévitable tragédie à laquelle la fuite en avant suicidaire de Bouteflika et de son clan de prédateurs conduisent inévitablement notre pays, à cause de leur mentalité cupide et obstinée, va favorsier son occupation par des puissances étrangeres, qui convoitent son immense territoire et son riche sous-sol et provoquera sa division et son éclatement.

    God save Algeria !

  2. Tarbouche dit :

    Omar est un noble prénom. Cette tartine indigeste paranoïaque aurait du être signée Mouawwya ou Yazid. Ca ressemble plus à un délire ommeyade qu’à une inspiration de calife juste.
    Il y a très clairement une énorme perte de know-how au centre antar!
    « Amis » tortionnaires et voleurs au boulot! Relisez vos classiques et mettez vous au gout du jour.

  3. "Alerte à MALIBOU(TEF)" ! dit :

    Ohé ! les « INVESTIGATEURS » Français …..Faudrait accorder vos violons !

    1) en 2010 , vous nous « pondiez » la thèse de la BEVUE MONUMENTALE de l’Aviation Algérienne qui avait pris le campement des MOINES , pour un refuge de Terroristes !

    2)en 2011 , Vous nous sortez du chapeau , des  » Lapins » réfugiés en ECOSSE , en Hollande , etc….qui deviennent comme par MIRACLE, très bavards !!!

    Faudrait peut-être SERIEUSEMENT aller « RI-VOIRE  » (lol !) ailleurs plus SERIEUSEMENT , NON ?

  4. MERZAK SMATI dit :

    Alors les faiseurs d’opinion, les donneurs de leçon, Il faut savoir une fois pour toute que les français, ces bougnols, n’ont jamais favoriser la démocratie! Pire il ont toujours trvaillé avec les pires déctateurs, avant que la Tunisie et l’Egypte, tombent dans les révoltes, Sarkozy ayant comme amis, benali, Moubarak, Abdallah II.. La France est intéressé que par le fric! Dire que sarkozy disait que l’Algérie tombera en 2012, c’est une publicité en plus donnée à cet avanturiste malveillant et ses agents sournois, tels Guant, HBL et JUPPE! Cette France qui est intervenu militairement en Libye, va casser ses dents si elle veut refaire cette entreprise en Algérie! C’est une intervention impérialiste dans les affaires des pays souverains, sous couvert de fallacieux « intervention humanitaire »! C’est Clair, Net et Précis!

  5. ALGERIEN dit :

    le DRS qui a cree et manipulé le terrorisme en algerie vie ses dernieres minutes !! voila un lien pour voir la video du documentaire de canal +
    http://www.youtube.com/watch?v=FB4v4FV1a50&feature=player_embedded
    la fin de video l’agent de DRS a vaiment resumé ce que le pouvoir algerien pense du peuple algerien …. Pauvre algerie

  6. assaru dit :

    Le doute autour de leur assassinat plane toujours. La vérité ne sera jamais faite. L’assassinat de Boudiaf en est un exemple le plus illustrant du caractère des décideurs.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER