Dernière chanson de Mourad Medelci

Depuis trois jours le ministre algérien des Affaires étrangères, Mourad Medelci chante cette chanson: « Comme si je n’existais pas, elle a appelé les Libyens devant moi…Aicha, Aicha écoute moi. Aicha Aicha t’en va pas ». El Mouhtarem

 

Commentaires

  1. Omar dit :

    Un dictateur coule l’autre

    Les citoyens et observateurs avertis algériens et étrangers ont mis en garde le pouvoir algérien autiste et obstiné contre le soutien zélé qu’il apportait aux dictatures arabes confrontées à la révolte de leurs peuples.

    Mais, mu par sa cupidité légendaire et des calculs alambiqués, que seul un esprit malsain pouvait faire, Bouteflika, rongé par la maladie dont les effets psychologiques néfastes sont multiples, a royalement ignoré ces mises en garde.

    Il n’a pas résisté aux tonnes d’or et aux milliards de dollars et d’euros ramenés dans les bagages de Madame Kadhafi , ses trois enfants, ses belles filles, ses gendres, ses neveux et nieces et leurs serviteurs.

    Contrairement au numéro tragi-comique que Medelci a fait a New York( ce n’est pas au vieux singe qu’on apprend à faire la grimace, dit un proverbe kabyle )
    le gouvernement algérien savait que Aicha allait parler à la chaine satellitaire syrienne Errai mais ne pouvait rien faire car il est tenu à la gorge par les « cadeaux » que certains ont recu en contre partie de l’acceptation de recevoir la famille de Kadhafi en Algérie, geste qui est loin d’etre seulement humanitaire ou une question de principes.

    En tout état de cause, d’aucuns avaient prédit que Kadhafi allait entrainer Bouteflika dans sa chute .

    Les signes d’une chute prochaine de Bouteflika deviennent de plus en plus forts.

    Ainsi va l’Algérie de Bouteflika « pathétique » ( voir article paru dans le journal électronique Rue 89 du 21 septembre sur les commentaires des Diplomates francais sur l’Algérie ), archaique et livrant des combats d’arrière-garde qui portent de graves préjudices à la réputation et aux intérets stratégiques du pays, aujourd’hui plus vulnérable que jamais à cause de ses dirigeants autoproclamés qui pratiquent une fuite en avant suicidaire.

    Aujourd’hui, c’est plutôt le régime illégitime de Bouteflika et Medelci, imposé au peuple algérien en 1999, 2004 et 2009, par la fraude massive, honni sur le plan interne et isolé sur les plans régional et international, qui a besoin de reconnaissance et non pas le CNT

    A mon avis, Bouteflika doit d’urgence sortir de sa logique suicidaire et suivre les conseils d’une fidèle comme Madame Hannoune, non pas sur la question de la reconnaissance du CNT par l’Algérie car elle fait comme lui fausse route mais sur celle de la sortie de crise de l’Algérie, qui se meurt devant nos yeux impuissants, au gand bonheur des ennemis de notre pays, qui convoitent ouvertement son immense territoire et son riche sous-sol.

    En effet, Madame Hannoune demande la tenue d’urgence d’une conférence nationale pour sauver l’Algérie.

    Je suis totalement d’accord avec elle car l’Algérie a besoin d’urgence d’un Gouvernement d’Union Nationale crédible afin d’arreter immédiatement le processus de rabaissement et de régression dans lequel la fuite en avant suicidaire du clan présidentiel, isolé sur les plans national, régional et international, l’a plongée depuis notamment le début du mandat de trop, entamé en Avril 2009, qui a apporté malheur sur malheur à Bouteflika et au pays.

    Une personnalité comme M. Lakhdar Brahimi, crédible et respecté en Algérie et à l’étranger pourrait présider ce Gouvernement d’Union Nationale, qui serait composé uniquement de technocrates connus pour leur compétence et leur intégrité morale.

    Il aura pour taches majeures, entre autres de :

    Redresser la Diplomatie algérienne malmenée par la troika qui la dirige depuis 1999, en rechauffant et en rétablissant la confiance dans nos relations avec les pays voisins, du Sud et du Nord de la Méditerranée,

    Organiser des élections législatives crédibles au printemps 2012.

    Organiser une élection présidentielle crédible au printemps 2013.

    Les arguments à utiliser pour convaincre Bouteflika, qui devient de plus en plus pathétique pour ne pas dire pitoyable, de se retirer dans la dignité car il est dans l’incapacité physique et mentale de diriger notre pays, sont nombreux et multiples.

    C’est la seule maniere d’éviter la catastrophe annoncée.

    Il y va de l’avenir et de la pérennité de notre pays

    Vive l’Algérie !

    Vive la République !

  2. El hadi dit :

    Est ce qu’il y a un pilote dans l’avion »Algérie »? le profil bas des responsables politiques, l’absence de réactivité de ces mêmes responsables me font craindre le pire pour le pays.Est ce le poids des années pour certains et l’opportunisme et leur souci d’accumuler les richesses pour les autres, à n’importe quel prix qui nous donnent l’impression que le pays est à la dérive. Mme Aicha « invitée imposée « faite comme chez vous  » mais n’oubliez pas que vous êtes chez les autres. Il est vrai que le père Khadafi a été habitué par les dirigeants à parader à Alger comme s’il était chez lui allant même à imposer, il y a quelques années le décore et l’illumination des rues d’Alger. Alger la belle mérite des soupirants de meilleur qualité que les Khadafi . Grandeur et décadence obligent.

  3. AYEN dit :

    t’en va pas!!!Finalement elle a pris le dernier vol de la compagnie aérienne Egyptienne.Les coulisses de la boulitic en Algérie sont nauséabonds.Nous attendrons wikyleack pour connaitre les dessous.

  4. aftage dit :

    Medelci parle à lui-même ! Les Kadhafi sont là par sa bénédiction. Maintenant, si la fille Aïcha de Mammar, si c’est vraiment sa fille: les traits n’ont aucune ressemblance!) a trahi ‘ le geste humanitaire de l’ Algérie,( amie de Mammar), elle et ses frères devraient être expulsés. Sinon, il ne reste qu’à Mourad de déposer sa démission. Aïcha a lancé son appel à la résistance de la terre algérienne comme si Medelci n’existait pas.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER