L’Algérie annule la dette irakienne (400 millions de dollars)

irakburning.jpgL’ambassadeur d’Irak en Algérie, Oudaï Khair Allah, a déclaré mercredi que le gouvernement algérien a décidé d’annuler la dette de l’Irak, et a invité tous les pays arabes à suivre l’exemple algérien. La dette de l’Irak à l’Algérie était estimée à 400 millions de dollars. Le montant inclus 167 millions de dollars en intérêts impayés et 91 millions de dollars en amendes de retard de paiement, rappote www.stopfundamentalism.com.

Pour rappel, en juin dernier, les médias irakiens ont évoqué une lettre qui aurait été envoyée par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci à son homologue irakien Hochiar Zibari pour lui annoncer l’annulation de la dette irakienne envers l’Algérie. El Mouhtarem  

Commentaires

  1. Hocine dit :

    Un clin d’oeil à Obama, dragué tous azimuts.
    Bouteflika aurait du au moins consulter les Algériens. C’est leur argent. Non ?
    Encore une erreur grossière, qui s’ajoute au lourd passif qu’il va laisser.

  2. soumam dit :

    la kabylie vit la misere du au darfour social et economique imposer le povoir d alger et monsieur boutef et son groupe nedrouma et oudjda se permettent d effacer une dette de 500 millions de dollar a lirak a 5000 km d ifri . quel mepris .

  3. AHMED AIT HOCINE dit :

    un scandale de plus , au moment ou le peuple souffre le pouvoir s amuse.

  4. salem dit :

    elle annule une dette de 400million de dollars d’un pa

  5. abdelkaderderamchi dit :

    l’algerie annule la dette irakienne de 400 millions de dollards et donne 10 millions de dollards au mali et d’autres milliards de dollards a qui elle veut efface les dettes du patronnat algerien nourit les peuples de lybie et de tunisie et bientot du yemen de sirie d’egypte el hamdoullillah y en a de l’argent du bon dieu mais l’algerie refuse d’annulée ma dette a moi qui est de 1 million de dinars moi fonctionnaire de mon etat algerien de long en large je paie un loyer de 15.000.00 dinars mois a la cnep banque sur une durée de 25 années ma situation sociale retraité ,je perçoi une minable pension de 17.700,dinars par mois ayant été travailleur durant une periode de 37 années de labeur et cotoyé de pres les membres du gouvernement et les hautes personalité de tous les pays. mon etat a moi et tout son beau monde qui a des qualités a revendre et beaucoup preferent etres laches et mecreants et tous les partis qui s’opposent et s’entrepose a la maniere des patrons de cette nations dieu agree nos martyrs et punira les infideles le monde est entre ces mains il a le pouvoir sur tous. je n’oublierai pas de rejouté que j’ai remis dans le cadre du relogement social participatif une somme de 210.000.00 dinars a l’apc de bir mourad rais un certain 31 decembre 1999 presidé par un élu d’obédiance du parti de ahmed ouyahia le r.n.d et suivit d’un parti mjoritaire le f.l.n pas celui de 1954 hacha mais helas helas helas je n’ai rien reçu aprés 20 ans d’attente date de la decision de logement social mon affaire traine en justice depuis 6 longues années presque le durée de la guerre de liberation nationale.siç vous etes justes et des hommes de foi et de paroles donnez mon du par tous les moyens que vous desirez messieurs et mes dames y compris le remboursement de mon argent sans contre partie car je n’accepterai jamais les choses bannies par notre createur.
    .

  6. Rabah dit :

    Algérie : Etat riche, peuple pauvre et malheureux

    L’Etat algérien est riche mais le peuple algérien, mal gouverné, est l’un des plus tristes et malheureux du monde.

    En effet, outre ses 176 milliards de dollars US, l’Algérie détient d’importantes réserves d’or.

    Selon de rapport 2011 de l’Organisation Mondiale de l’or, l’Algérie est classée 10ème dans le monde et 1ère dans le monde arabe, pour ses réserves d’or.

    C’est essentiellement grâce à Kaïd Ahmed, rahimahou Allah, Ministre des finances de 1965 à 1969, que le stock d’or de notre pays a été constitué.

    En effet, pour « punir » les Etats-Unis d’Amérique pour leur soutien à l’agression israélienne contre les pays arabes, en Juin 1967, ce Ministre intègre et courageux avait ordonné, en 1968, au Gouverneur de la Banque Centrale d’Algérie de convertir en or tous les dollars US que l’Algérie avait en sa possession, sur la base du principe de l’étalon-change or ( 35 dollars américains l’once d’or ) ,qui prévalait en vertu des accords de Bretton Woods.

    Ces réserves auraient été plus importantes si le fonds de solidarité-Sandouk Ettadamoun*, constitué au lendemain de l’indépendance de l’Algérie par les dons de bijoux divers émanant des Algériennes et Algériens, n’avait pas été détourné par qui nous savons tous.

    Ainsi, grâce au bon sens paysan du Commandant Slimane ( nom de guerre de Kaid Ahmed ), l’Algérie se retrouve aujourd’hui parmi les 10 premiers pays au monde pour leurs réserves d’or et le 1er dans le monde arabe.

    En 1971, c’est à dire moins de trois années après cette décision heureuse, le président Richard Nixon avait aboli la convertibilité du dollar américain en or car elle coûtait très cher à son pays.

    L’once d’or ( 28,35g ) vaut aujourd’hui plus de 3000 dollars américains.

    Ce n’est pas par hasard si l’un des voeux, adressés régulièrement à Dieu par les femmes enceintes algériennes au sujet de l’enfant qui va naître est le suivant : « Je voudrais avoir un enfant chanceux même s’il ne fera pas de longues études ».

    « Aatihoula mzahar oualaou ma yakrach bezef ».

    A cause des vampires porte-malheurs, lugubres, cupides et obstinés, autoproclamés dirigeants de notre pays, l’Algérie a vécu, ces trois dernières décennies des tragédies qui ont failli l’emporter.

    Elle a besoin d’urgence de nouveaux visages aussi rassurants et respectables que ceux de Si Slimane et de ses semblables afin de transcender ces temps de régression et de corruption généralisées.

    Sinon, après avoir pillé les ressources naturelles non renouvelables de notre pays, dilapidé ses réserves en devises pour acheter une paix sociale improbable, ces prédateurs vont brader les bijoux de la famille, avant de rentrer chez eux.

    ************************************
    P.S :
    Un système, qui a commencé son long règne, au lendemain de l’indépendance, par le détournement, en 1962, du « Fonds de Solidarité », constitué des bijoux de nos mères et des maigres économies de nos pères, ne pouvait que terminer par des affaires comme celle de Khalifa, qui constitue une autre main basse organisée sur les dépôts de centaines de milliers de petits épargnants et de dizaines d’organismes publics.

    Sans oublier les scandales comme ceux de Khalifa, BRC, BCIA, BNA etc…qui, comme les affaires du « Don chinois », d’« El paso » , des « 26 milliards », de la Sonatrach et de l’autoroute Est-Ouest notammnet, ont porté un préjudice considérable à l’image de l’Etat algérien et à sa crédibilité interne et extérieure, notamment vis-à-vis des investisseurs nationaux et étrangers désireux de s’implanter dans un pays qui offre pourtant des opportunités commerciales exceptionnelles mais qui souffre de la malédiction et des tares mutiples de ses dirigeants autoproclamés.

    God save Algeria !.

  7. abdelkaderderamchi dit :

    tout a fait les escros sans scrupule ne manquent pas en algerie chacun va de son ideologie qui par la politique qui par les abus de pouvoir qui par les fausses pieces d’identité qui par l’integrisme et d’autres par le banditisme tout cela avec la complicité de la société civile et ses representants qui ont la qualité pour la defense de la nations contre ce phénomène bannie des terres de l’islamme.il faut que des scandales eclatent et des menaces de soulevement se propagent et je ne sais si cela rentre dans l’ordre. c’est grave pour la nation algerienne qui ne merite pas un tel sort.

  8. Anonyme dit :

    les gents qui gouverne l’algerie ;ne sont pas des algrerien

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER