• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 8 octobre 2011

Archive pour le 8 octobre, 2011

Amara Benyounes s’en prend aux partisans de l’assemblée constituante

amara.jpgLe secrétaire général de l’UDR (parti non agrée), Amara Benyounès a animé une conférence de presse ce matin au siège de l’UGTA à Alger, jusque-là interdit même aux syndicalistes. Lors de son point de presse, Amara Benyounes, ancien ministre de la Santé, ancien député, ancien vice-président du RCD, ancien chef de cabinet de Said Sadi, a tenu des propos orduriers contre les partisans d’une assemblée constituante en Algérie. En effet, le patron de la Dépêche de Kabylie, a affirmé que ceux qui appellent à l’élection d’une assemblée consituante sont les anciens alliés du Groupe Islamique Armé (GIA) à Saint Egidio, allusion aux signataires du contrat national en janvier 1995.

L’orateur semble oublier qu’une «ancienne alliée du GIA », en l’occurrence Louisa Hanoune, a réussi à «obtenir» un quota de 10 sièges à Alger lors des élections législatives de 2007, alors que lui, malgré son soutien du DRS, il n’a pas réussi à arracher son siège ! Pourtant, il conduisait une liste d’une alliance de trois partis, l’Alliance nationale républicaine (ANR), le Mouvement démocratique et social (MDS) et son parti l’UDR, dont le dossier d’agrément étouffe dans les tiroirs du ministère de l’Intérieur depuis plusieurs années.

Par ailleurs, le conférencier a fait l’éloge de l’Armée algérienne pour « avoir sauvé la République » en condamnant la classe politique qui n’a pas, selon lui, dénoncé le documentaire de Canal+ sur le crime de  Tiberhine. « Aucun responsable politique algérien n’a dénoncé ce documentaire. La classe politique a observé « un silence dangereux », a déclaré l’orateur.

Annonçant la participation de son «parti» aux élections législatives et locales de 2012, Benyounes s’est dit « convaincu » que « le président Bouteflika offrira aux Algériens une Constitution démocratique et républicaine ». El Mouhtarem

Il y a quatre ans Khalida Toumi se moquait des gens qui disaient que la Tunisie n’était pas une démocratie

khalidatoumi.jpgL’EXPRESSION (tunisien): Il paraft que malgré toutes les lois d’amnistie promulguées par le gouvernement algérien en vue d’une réconciliation nationale, les attentats terroristes ont repris de plus belle en Algérie. Qu’en est-il aujuste ?

Khalida TOUMI: Qui a dit que les atten­tats terroristes ont repris de plus belle en Algérie ? Ceux qui prétendent que la Tunisie n’est pas une démocratie et que le peuple tunisien est malheureux ? L’ Algérie est un pays qui a fait face au terrorisme et qui s’en est sorti tout seul sans I’aide de personne

Source l’Expression n° 6 du 23 eu 29 novembre 2007

L’APS censure le MDN

ennaharalgerie.jpgIl y a une semaine, le Ministère de la défense nationale (MDN) a démenti, dans un communiqué, une information publiée dans le quotidien Ennahar de Anis Rahmani selon laquelle les officiers supérieurs de l’ANP bénéficieraient désormais d’une indemnité mensuelle de 20.000 DA avec effet rétroactif à compter du 1er janvier 2008.

L’APS qui a repris le communiqué a censuré la partie relative à la condamnation par le MDN du quotidien Ennahar et les menaces de poursuites judiciaires contre ce journal. «Le MDN condamne avec force le journal et se réserve le droit de prendre des mesures réglementaires à son encontre en raison de ses campagnes douteuses et répétitives, piétinant toutes les règles déontologiques, et qui s’inscrit plus que jamais dans la désinformation et l’intox», souligne le communiqué. El Mouhtarem

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER