• Accueil
  • > Hommage
  • > Recueillement à Ain Zaouia : En hommage à Rabah Aissat

Recueillement à Ain Zaouia : En hommage à Rabah Aissat

aissat1.jpgDe nombreux militants du FFS et des citoyens se sont rendus, ce mercredi 12 octobre, au cimetière d’Ain Zaouia pour rendre hommage à l’ancien Président de l’APW de Tizi-Ouzou, Rabah AISSAT, assassiné il y a cinq ans dans un café de son village.  

C’est Mustapha Amrani, militant de la section d’Ain Zaouia qui a pris la parole en premier pour souhaiter la bienvenue aux compagnons de Rabah Aissat. Après avoir déposé de la gerbe de fleurs sur la tombe du défunt, Farid BOUAZIZ, 1er secrétaire fédéral de Tizi-Ouzou, Mohand Ouramdane TEMZI et Belkacem BENBELKACEM, respectivement secrétaire national à la solidarité et aux anciens de 1963 et secrétaire national à l’organique ont rappelé chacun de son côté les qualités humaines, le militantisme de Dda Rabah, son courage politique ainsi que sa clairvoyance durant son parcours.  

Après la lecture de la Fatiha , Rachid AISSAT, fils de Rabah, a pris la parole pour remercier le FFS, ses militants et les citoyens d’avoir répondu fortement à l’appel et d’avoir accompli le devoir de mémoire.

Commentaires

  1. ilmath dit :

    J’ai eu la chance d’avoir rencontré cet homme,
    Je devais enseigner au technicum de Boghni, il m’avait emmené dans sa voiture à la direction de l’éducation de Tizi ouzou pour demander mon affectation. En cours de route on a discuté de tout et à aucun moment je n’avais compris qu’il était militant du FFS. Il était d’une gentillesse incroyable, je salue sa mémoire.

  2. salem dit :

    Azul,

    je suis tombe par hasard sur ce site. D’abord, Aissat est connu dans toute la region. Allah yarhmouhe! et courage a toute sa famille. Et j’en profite aussi pour denoncer le silence de notre justice. Au fait, j’ai depose un dossier de plainte, que j’ai envoye en plusieurs, au Procureur, a la magistrature de Tizi, au Ministere de la justice, conncernant le voleur du Maitre avocat a la cour, Mokhtar Nehri. Cela fait 4 ans, personne ne m’a repondu. Le silence absolu. Il a un cabinet a Boghni. Il m’a roule et sabote mon affire. Il n’a jamais remis les pieces au Tribunal. Et aussi, il a roule beuacoup de clients dans la region. Que la justice,s’il y a justcie, s’en charge pour le traduire devant ses responsabilites. Nous viendrons tous temoigner contre lui: ce bandit a la blouse noire.

  3. Bounouh dit :

    @Salem
    Azul, Salam,
    D’abort, que notre chere frère Aissat Rabah, aime de tout le monde, se repose enpaix parmi les braves. C’est une perte immense pour toute la region. Homme d’ntelligence, courageux, et honnete, qui a voulu servir son pays, mais assassine lachement par les requins du système, car il ne mange pas du pain sale.
    Quant a la justice, beaucoup d’avocats sont pourris. Ahh ! vous voulez dire l’avocat de Boghni qui a un cabinet pas loin de l’hopital. Qui ne connait pas cette hyene d’avocat. Il s’est marie a Boghni et s’y est bien installe pour voler les gens. Je connais beaucoup de gens qui se sont fait roule par cet avocat. Ils ne savent pas comme defendre leur affaire, et le trainer cet individu en justice. Au lieu de defendre le client, il sabote le dossier, et cache les documents pour favoriser l’autre partie. Mais il a mange a tous les rateliers. La derniere nouvelle qu’il travaillait avec un huissier Messaoudi Djamila, celle-ci va voir le client et demande de l’argent (50.000DA, 100.000 DA, etc..). Et ensuite, ils se partagent le magot entre eux. A ce qu’il parait, maadame Messaoudi Djamila, tellement elle a exagere dans son travail de voleuse, elle a eu peur. Elle s’est sauvee en France. Il faut lancer un avis international d’arret pour la traduire et son ami l’avocat Mokhtar Nerri en justice. Il y aura des surprises de ces deux voyous notoires de la justice.
    Hamdane de Bou-Nouh

  4. Zaouiche dit :

    Azul, Sallam,
    D’abord, je salue toute l’equipe de ce blog et merci pour vos efforts. Je suis de Beni-Kouffi, et j’aimerais avoir l’avis ou des conseils d’avocats ou de juges, ou des gens connissant bien les lois. J’avais une affire de justice avec mon oncle (le frere de mon père), pour un heritage. Mon père Said Merhoub avait laisse son frere Mohamed Merhoub vivre dans une de nos maisons et exploiter le jardin, durant 20 ans. Quand mon père est decede, j’ai voulu recuperer la maison. Mon oncle ne voulait quitter les lieux. Alors, j’etais oblige d’aller a la justice. C’est ce que j’ai fait. J’ai confie mon affaire a l’avocat Maitre Mokhtar Nerri de Boghni. Je l’ai bien paye. J’ai gagne l’affire……mais dans toute cette affaire, il y a beaucoup d’anomalies et d’incoherences. Tout est confus, et je ne sais pas a qui m’adresser pour comprendre tout cela. Quand l’huissier Messaoudi Djamila est venue, elle a oblige mon oncle de quitter les lieux. En quittant les lieux, mon oncle Mohamed Merhoub a quitte la maison, mais en la detruisant. J’avais essaye de l’empecher, et j’ai dit a l’huissier : ‘’ Mon oncle n’a pas le droit de detruire notre maison ‘’. L’huissier m’a repondu : ‘’ Ton avocat n’a rien fait pour mentionner cela dans la defense, et ni demander des dommages interets.. Il n’a pas bien fait son boulot. Moi, je fais mon travail. C’est tout. Je ne peux pas arreter ton oncle de la detruire’’. Ensuite, j’ai recu une somme de 20.000 DA de la justice. Trois semaines apres , l’huissier Messaoudi Djamila est venue me voir pour remettre cet argent à la justice. J’ai remis cet argent a l’huissier Messaoudi Djamila. Ensuite, j’ai vu mon avocat Mokhtar Nerri pour des explications sur la remise de cet argent, sur la destruction de la maison, sur les dommages interets. Il m’a repondu : ‘’ Je ne peux rien faire. C’est cela notre pays. En plus, tu as gagne. C’est déjà beaucoup ‘’. Je ne crois pas que tout ce blabla de l’avocat Mokhtar Nerr et de l’huissier Messaoudi Djamila et juste, correct. Je pense qu’ils m’ont bien couillonne, et aussi qu’ils n’ont jamais remis cet argent a la justice. Qu’ils l’ont garde et partage entre eux. J’ai encore le proces-verbal de cette somme sur moi. Pourquoi mon oncle a-t-il detruit notre maison, et l’avocat n’a rien fait ? Pourquoi l’avocat n’a pas demande des dommages interets (loyer et exploitation du jardin) ? Pourquoi dois-je remettre les 20.000 DA de compensation ? Tout cela ne tient pas debout ? Enfin, que dois-je et si c’est necessaire, je dois faire une procedure juridique contre l’avocat Mokhtar Nerri et l’huissier Messaoudi Djamila. Merci pour vos avis et conseils.
    Merhoub Ahmed de Beni-Kouffi

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER