Algérie: Les mères de disparus nous quittent sans avoir connu le sort qui a été réservé à leur fils

Des parents de disparus nous ont encore quitté sans avoir connu le sort de leurs enfants disparus dans les années 1990. En peu de temps, le CFDA et SOS Disparus viennent d’apprendre le décès de deux mères de disparus qui à l’instar de toutes les mères de disparu en Algérie, les épouses, les pères, les sœurs,  n’ont jamais cessé de rechercher la vérité sur le sort de leurs enfants ou de leur proche. 

Après Madame Zhor Bounatiro, dont le fils, Abdelghani, a disparu après été arrêté par un Groupe d’Intervention Spécial du DRS, dans la nuit du 24 juin 1996, à son domicile familial d’El Biar, c’est Madame Cheridji Malha, agée de 87 ans,  qui nous a quitté jeudi 20 octobre 2011. Son fils Mohamed Cheridji, a disparu après avoir été arrêté par la police le 25 janvier 1998 chez sa sœur à la place du 1er mai à Alger.

Madame Bounatiro et Madame Cheridji, comme toutes les mères de disparus en Algérie ne se sont jamais résignées et elles n’ont jamais cessé de mener des recherches sur le sort de leur fils disparu.

En leur souvenir et au nom de leur détermination, de leur courage et de leurs souffrances, le CFDA et SOS Disparus tiennent à leur rendre hommage ainsi qu’aux autres parents de disparus qui nous ont quitté ces dernières années, Madame Nourri, Monsieur Benidir, Monsieur et Madame Saadoune, Monsieur Didi.

Leurs Mémoires resterons vivantes dans nos esprits et nous continuerons le combat pour la Vérité et la Justice pour elles, pour leurs enfants, pour nos enfants.

Mme Yous Fatima                                                                                                   Nassesra Dutour

Présidente                                                                                                                        Porte Parole

Sos Disparus                                                                                                                            CFDA

Commentaires

  1. said dit :

    Leur combat ne sera pas vain, d’autres algeriens reprendront le flambeau pour que ces criminels paient pour leur crime, ce jour est proche, nous ne les oublierons pas.Au chili , en argentine, au cambodge, en yougoslavie,en egypte,en lybie les generaux assassins ont ete condamnés …..leur tour viendra ils n ‘auront aucun repit , le tourment,les angoisses,la shizophrenie, les emportera..tous………..

  2. el houria dit :

    AMINE YA RABBI AL ALAMINE ALLAH Y KHODE EL HAKE ALLAH MAHA SABBIRRINE

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER