Tunisien un jour, Algérien toujours

addad1.jpg

Par Hakim Addad

Emouvante, souriante, ensoleillée, belle. Voilà quelques uns des mots que je pourrais utiliser pour qualifier cette historique journée du 23 0ctobre vécue à Tunis. Un Peuple, éveillé, réveillé, qui se lève pour voter sa Constituante après s’être soulevé pour faire chuter un Dictateur et une bonne partie de  son clan. Certains s’étaient autoproclamés US le 11 Septembre 2011 et je peux les comprendre. Moi je me sentis Tunisien ce 23 Octobre 2011.

Les Tunisiens (es) ont choisi, comme avaient choisi les Algériens (es) le 26 Décembre 1991. Bien sûr une partie de la droite, les Islamistes, ont pris la première place comme attendu. Bien sûr aussi d’autres formations Politiques dont de gauche ont eu leurs voix et leurs élus. Et bien sûr, voila que s’élève les « vierges effarouchées » qui crient « haro ; le loup est la » à propos de la victoire d’El Nahda. Du déjà vu quoi.

Les Tunisiens (es) ont fait une bonne partie du chemin tracé lors de leur Révolution. Après la chute de Ben Ali and Co, voila une assemblée Constituante élue qui devra traduire en texte la volonté populaire, du moins, là est son mandat. Beaucoup vont «gôzer» sur la menace Islamiste, surtout les chaines relais de la « bonne » pensée BHLienne au service de l’empire. Peu, très peu assumeront si demain les cimetières commençaient à se remplir à grande vitesse. Logique après tout, « ils » seront du coté du fusil comme « ils » le furent ailleurs.

Après des années de soutien aveugle aux dictatures de la région. Un temps pris d’une bizarre lucidité, « ils » se sont mis à nous chanter les louanges de la Démocratie est du vote Libre pour nous, peuples du Sud. C’est ce qu’ont fait les Tunisiens (es), ils ont choisis la Liberté et la Démocratie. Mais non, ils auraient mal fait. Apparemment, le respect du choix des urnes pour ces « bons » « penseurs » c’est ; « Hallalou alayhoum, haramoun alayna » (permis pour eux, interdit pour nous).Pour « eux », éternellement nous devrons choisir la peste pour éviter le choléra. Et pourtant ne feraient-ils pas mieux de balayer devant leurs portes pour commencer, au vu des scores que réalise l’extrême droite en Europe depuis des années et en arrive même à être présente au second tour d’une présidentielle. Nous pourtant, nous ne leur avons pas dit d’arrêter le processus.   

Qu’à ceux la ne tienne, le Peuple Tunisien a voté, en Peuple Libre et en masse, il a élu son assemblée constituante, en sois c’est déjà une grande victoire. Ceux qui ont gagné ont dit qu’ils respecteraient les acquis de la Révolution, Libertés Démocratiques, individuelles et collectives, Droits Humains en général et en particulier. Chiche. Les autres, ont accepté le choix du Peuple dignement et avec grandeur. La suite reste à faire, beaucoup reste à faire, les Tunisiens (es) le savent. Nous Algériens aussi. Oui, tout n’est pas parfait et jamais ne le sera. Il y aura d’autres luttes, d’autres batailles, d’autres campagnes électorales. D’autres Victoires restent à conquérir. La vigilance, la résistance devront êtres de mise de manière permanente pour sauvegarder l’esprit de la Révolution.              

Ce fut oui une magnifique journée que cette journée du 23/10/2011 (tiens encore Octobre !), elle devra avoir des répercutions un peu partout à commencer par chez nous en Algérie mais là n’est pas le propos aujourd’hui. Oui avec Fierté je dis que j’y étais. Déambulant dans les rues de Tunis, je me suis rappelé la belle journée du 26/12/91 en Algérie. Une majorité du Peuple debout pour voter, heureux de le faire pour la première fois Librement depuis 1962 et décidé à changer les choses par la voie pacifique, Démocratique, la suite on la connait. Je me suis aussi projeter vers un Avenir, lointain ou proche mais qui adviendra, ou nous aussi  comme les Tunisiens (es), retourneront en masse aux urnes pour élire notre assemblée Constituante. Même si oui ca sera difficile et parait pour beaucoup impossible.  Ce jour adviendra. Il ne dépend que de nous d’en rapprocher l’échéance.    

Peuple de Tunisie, Choukran et bon vent !

Commentaires

  1. Mourad dit :

    Merci Hakim pour cet article.
    Tu viens de me faire un voyage dans le passe, une virtuelle randonnee de ce que devait etre notre journee du 26/12/1991, et de ce qui devait la suivre, mais malheureusement, les integristes de la democratie, au service des tenants du systeme ont decide autrement, et nous ont oblige a rebrouse chemin juste au ras de la fontaine de la democratie.
    Ces memes integristes de la democratie sont entrain de jubiler de l’acquis des tunisiens, et reprochent au systeme algerien de s’opposer a la mise en place de la democratie chez nous.
    Nous disons toujours, Ni etat policier Ni etat integriste. Mais nous respectons la voix du peuple

  2. reflex dit :

    pas mal , !! mais on sent qlque frustration de ché addad, et son amour pour les extremiste ,des fois quand addad perd un pari , c juste pour qu’il demontre qu’il connaissé la vrais reponse.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER