L’ambassadeur du Japon à Alger: « Rendez-moi ma valise, ma femme a froid ! »*

ambasadeur727424465x348.jpg« Je ne parle pas de la libéralisation de l’économie algérienne, mais j’ai envie de dire quelque chose sur la bureaucratie, on est critiqué pour ce fléau au Japon, mais j’ai l’impression que c’est un peu trop en Algérie. Je suis arrivé ici il y a un mois et je n’ai pas encore pu récupérer mes bagages à l’aéroport ! On a exigé de moi la carte diplomatique, une sorte de carte de séjour. Il a fallu trois semaines pour l’obtenir. Je n’ai pas compris pourquoi on me demande cette carte puisque j’ai déjà le passeport et le visa diplomatiques.

Ensuite, on m’a dit de passer par les procédures de dédouanement. J’ai présenté le dossier à la douane il y a une semaine, et je n’ai pas encore mes bagages. Mon épouse commence à se plaindre, car elle n’a pas ses habits d’hiver ! Un homme d’affaires m’a informé qu’il faut 42 jours pour obtenir le visa algérien. (…) Il faut simplifier les procédures administratives, cela se répercutera positivement sur l’économie. » El Watan

* Titre d’El Mouhtarem

Commentaires

  1. Slimane dit :

    Au moins, vous l’Ambassadeur japonais, vous avez un passport. Dans beaucoup de pays, et chez vous, un citoyen normal fait la demande, il a son passeport en une semaine (deux photos, et la somme). C’est tout. En revanche, chez nous, vous aviez raison, c’est la bureaucratie admistrative repressive: Pour avoir un passeport (en general qui ne sert a rien, car pour chaque petard, il faut un visa), c’est le parcours du combat. Il faut l’acte de naissance de votre arriere-arriere grand-pere…et beaucoup d’algeriens ne peuvent pas se le procurer, car durant la guerre d’Algerie, nos arriere-arriere-grand-parents n’ont jamais ete recenses a la mairie ou chez l’imam du village….donc allez chercher l’acte de naissance de vos aieux. Au lieu que le Ministre de l’interieur simplifie la procedure, il faut une valise de papiers, et des temoins quand vous etiez dans la matrice de votre mere. C’est une aberration. Un algerien (ne), majeur(e), a besoin de tout ce bla-bla. Dans tous pays du monde, les citoyens sont enregistres a la Mairie, il y va, et la Mairie lui delivre la carte d’idebntite, le passe-port, en une semaine. Chez nous, il faut un prix Nobel en paperasse. C’est ce que l’on appelle, la competence de la repression et de la betise bureaucratique. C’est un grand frein pour les droits elementaires du citoyen, et du developpement economique. C’est malheureux, non. Uniquement, les hauts fonctionnaires, et leurs enfants ont rapidement les passe-ports, car ils peuvent avoir des visas par relation. Le reste est la cage du canari!

  2. silicone dit :

    Un responsable japonnais dans les années 90 avait déclaré : « j’investirai en Algérie lorsque les algériens de la diaspora investirons dans leur pays.
    L’Algérie, l’Iran, la Corée du Nord sont les pays les plus détestés de la planète. Allez savoir pourquoi.

    Je ne vous parle pas non plus du dégout qu’inspirent les hommes politiques algériens. Un homme politique français avait déclaré: certains ministres algérien ont un comportement tel qu’il faudrait les fusiller.
    Le pire c’est qu’une partie du peuple singe les fonctionnaires.

  3. Youcef dit :

    Notre diplomatie, qui se trouve déjà dans un piteux état n’a vraiment pas besoin de ce témoignage qui la couvre de honte.

    Merci Excellence de dire tout haut ce que tous vos collégues du corps diplomatique et les Algériens et Algériennes pensent tout bas.

    Bienvenue dans l’enfer algérien et n’oubliez pas d’éteindre votre portable.

    La Corée du Nord est un paradis en comparaison avec l’enfer que les algériens vivent quotidiennement.

  4. Othmane dit :

    Pauvre ambassadeur, il se souviendra toute sa vie de son passage dans cet Enfer appelé Algérie.
    Je parie qu’il s’agit d’une affaire de bakchich qu’il a refusé de verser à un douanier pourri.

  5. Kamel Daoud dit :

    Bienvenue au pays du terrorisme administratif
    Monsieur l’Ambassadeur, vous n’avez en encore rien vu

  6. Zoubir dit :

    J’ai lu le dossier sur l’état délabré de la diplomatie algérienne publié hier par d’El Watan.

    J’avoue que j’ai éprouvé un sentiment de honte, de tristesse et de colère à la fois en voyant que les responsables de ce désastre, c’est à dire Bouteflika, Medelci, Messahel, Rahal, Sbih et consorts, occupent toujours leurs places usurpées en 1999 et ont le culot de parler encore avec un bilan aussi négatif.

  7. hypster dit :

    ce focochima dois nous dire ce qu’il ya dans ses valises , avec le retard de technologie que nous avons et l,avance de cette derniere par les foukouchis. le departement des douanes va analyser avec les moyen de bord toute cette machinerie et puce electonique.
    admettant que le foukouchi nous ramene des produit radioactif ou des virus informatique , la quarantaine est de rigueur. donc de dis a notre aimable invité qu’il faut etre un peu passion. car c,est dans l,interêt des deux rives

  8. WA-KUN dit :

    Ah alors c’est lui Tukasa KAWADA, et bien je te dis « irashaimasei to arugeria »
    en tout les cas j’ai hâte de faire ta connaissance :)

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER