L’Algérie et sa bureaucratie administrative répressive

passe.jpgSlimane pour « Algérie Politique »

Au moins, vous l’Ambassadeur japonais, vous avez un passeport. Dans beaucoup de pays, et chez vous, un citoyen normal fait la demande, il a son passeport en une semaine (deux photos, et la somme). C’est tout. En revanche, chez nous, vous aviez raison, c’est la bureaucratie administrative répressive: Pour avoir un passeport (en général qui ne sert a rien, car pour chaque pétard, il faut un visa), c’est le parcours du combat.

Il faut l’acte de naissance de votre arrière grand-père…et beaucoup d’Algériens ne peuvent pas se le procurer, car durant la guerre d’Algérie, nos arrière-grand-parents n’ont jamais été recensés à la mairie où chez l’imam du village….donc allez chercher l’acte de naissance de vos aïeux.

Au lieu que le Ministre de l’intérieur simplifie la procédure, il faut une valise de papiers, et des témoins quand vous étiez dans la matrice de votre mère. C’est une aberration. Un Algérien (ne), majeur (e), a besoin de tout ce bla-bla. Dans tous pays du monde, les citoyens sont enregistrés à la Mairie, il y va, et la Mairie lui délivre la carte d’identité, le passeport, en une semaine. Chez nous, il faut un prix Nobel en paperasse. C’est ce que l’on appelle, la compétence de la répression et de la bêtise bureaucratique. C’est un grand frein pour les droits élémentaires du citoyen, et du développement économique. C’est malheureux, non. Uniquement, les hauts fonctionnaires, et leurs enfants ont rapidement les passe-ports, car ils peuvent avoir des visas par relation. Le reste est la cage du canari !

Commentaires

  1. Ameziane dit :

    Bureaucratie? Rien que ça? Tazz! Le mot est trés trés faible pour désigner le phénomène lié fondamentalement à la nature réelle du Pouvoir: militaire, autoritaire, dictatorial.

    Il faut en finir avec ce discours mou et doux qui n’aide pas à la conscientisation des masses, donc non porteur, inapte à mobiliser…

    Il y’a réellement un grand problème au niveau de la « production du discours ». Primo, la carence au niveau de registre
    analytique(concepts, notions, méthodologie). Secundo, aucune radicalité développée dans les textes et essais livrés par les prétendus journalistes, intellos’ et alii.

    Le parcours est apparemment long encore
    pour mener à une insurrection révolutionnaire « seule à même » de mettre fin au Régime militaro-mafieux des Généraux sanguinaires, corrompus et corrupteurs…

  2. Abbad dit :

    Tous nos droits sont bafoués,et ceux qui nous gouvernent savent bien qu’ils nous régentent. C’est lamentable, pour avoir un document officiel,comme une pièce d’identité,ou un passeport, l’administration nous fait voir de toutes les couleurs.Des citoyens d’autres pays pauvres qui n’ont pas de ressources comme le nôtre détiennent des cartes d’identité, et des passeports, informatisés et biométriques, alors que nous nous n’avons aucune considération.C’est toujours la régence, il nous semble que nous ne sommes pas encore indépendants.Et il n’est pas du tout inaccoutumé d’entendre des Algériens dire qu’ils veulent d’autres nationalités que la nôtre,et qu’ils défient ce régime de les déchoir de leurs nationalités, à cause de ses tracasseries de merde.Nous sommes le dernier pays ou ses citoyens sont soumis à ce genre de conneries.Bon Dieu simplifiez les choses, car le peuple peuple perdra patience un jour.Et quand arrivera ce jour là, il sera trop tard pour y remédier. Honte à ceux qui nous gouvernent,des pays voisins nous donnent une grande leçon dans ce sens.

  3. Fergane dit :

    Son Excellence l’Ambassadeur du Japon dit que l’Algérie se trouve dans une impasse.

    Personnellemnt, je dirais plutôt qu’elle se trouve dans une situation de pourrissement savamment entretenu par l’étranger alors que ses dirigeants autoproclamés prennent leurs vessies pour des lanternes et les reproches diplomatiques qui leur son faits pour des compliments, à cause de leur manque de discernement dû à l’état défaillant de leur santé physique et psychologique.

    Au lieu de tirer les conclusions qui s’imposent face aux échecs successifs qu’ils ne cessent d’enregistrer depuis quelques années, notammnet depuis le début du mandat de trop, qui leur a apporté malheur sur malheur, Bouteflika et son clan de prédateurs de Tlemcen, jouent des entourloupettes enfantines à l’ANP, qu’ils rendent responsables de leurs échecs répétés, en voulant la salir à travers la séquestration rocambolesque du militant des droits de l’homme, M. Noureddine Belmouhoub, par des services de sécurité parallèles, aux ordres de la présidence de la République.

    Il s’avère de plus en plus clair que l’arrestation de Khaled Nezzar en Suisse, pays ou il s’est pourtant rendu a plusieurs reprises, a été pilotée par El Mouradia.

    Qui a dit que la guerre des clans était finie ?

    D’aucuns disent que cette trahison de trop est la goutte qui fera déborder le vase de l’ANP que Bouteflika n’a cessé de provoquer et d’humilier gratuiteement depuis 1999, alors que c’est elle qui l’a imposé au peuple algérien en 1999, 2004 et 2009.

    Plus ingrat tu meurs !

  4. El hadi dit :

    La muraille fictive administrative imposée aux algériens par les formalités administratives plus que contraignantes , est pire que le mur de Berlin ou la ligne Maurice, après l’autorisation de sortie imposée de temps se feu Boumediène, il y’a eu les visas imposés aux algériens, toutes ces contraintes n’ont pas suffi aux responsables administratifs qui augmentent les obstacles, parfois infranchissable pour une grande partie des citoyens. Je ne comprends toujours pas. ces extraits de naissance numérotés, les dêcideurs doutent ils de leurs administrateurs? après la pagaille post indépendance provoquée par les colons et la destruction des registres d’état civil avec l’émergence des « SNP » … 50 ans après les responsables ( dont certains sont nés à l’étranger ) remettent en cause l’appartenance du commun des citoyens, au pays qu’ils n’ont jamais quitté et leur imposent des épreuves infranchissables pour avoir des documents qui les font espérer de voguer un jour sous d’autres cieux rien que par curiosité et de soif pour une mobilité sans obstacles même dans le rêve . quelle serait belle l’Algeêrie si elle redevient  » une maison avec un tas de fenêtres et avec presque pas de murs » JB

  5. omar gatlatou dit :

    Monsieur,
    Sachez que je me suis marie il y a 28 ans a la mairie de Tizi-ouzou. De passage dans cette ville, je me suis rendu a la mairie, elle est d’une salete repoussante avec un monde FOU.J’ai cherche a obtenir un acte de naissance. Il a fallu des interventions et un paiement de 20 euros en sous main a un agent.La cerise sur le gateau c’est que ce document ne mentionait pas mon mariage. Il n’avait jamais ete transcrit. C’est uncroyable.

  6. mina dit :

    Ha ha ah et oui voilà l’image de l’administration algérienne corrompue autant que l’état et quand une femme majeur veut se marier elle doit avoir un tuteur bravo l’évolution et pour le divorce quand monsieur veut vous donner un coup de pied il saisi la justice et le tour est joué il y a un divorce prononcé en 28 jours en Kabylie record battu.Bravo à madame X qui a un passeport avec des faux papiers qui fait des allers et retours en France sans problème(déclarée bigame mariage annulé) alors que le consulat est au courant et idem pour sa mère déclarée divorcée alors que c’est faux ceci se passe à TLEMCEN.Et malgré tous les contrôles beaucoup passent aux travaers des mailles du filet.A qui le tour on continuera jusqu’à quand comme cela le monde va sur la lune et nous allons à l’âge de pierre.Bravo

  7. said dit :

    C’est une évidence comme l’eau de roche: L’Algérie est la Mecque de la répression sous toutes ses formes (policière, administrative, sociale, justice, hogra, etc..). Pour faire un passeport, droit inéluctable de tout(e) citoyen(ne), il faut impérativement un Acte de Naissance de son arrière-grand-père (père du père), mais on a oublié d’y ajouter l l’Acte de Naissance de l’arrière-père de la mère. La boucle sera efficace dans la pensée perverse de la répression. Logiquement, on doit y appliquer les mêmes principes à tous les niveaux. Par exemple, lors du Service National, il faut exiger aussi un Acte de naissance de l’arrière-grand-père à l’appelé. Si l’appelé arrive à le fournir, alors il sera eligible de faire son service national, sinon s’il ne peut pas le fournir, il sera inapte au Service national. Egalement, lors des élections municipales ou Présidentielles, si l’électeur a un Acte de Naissance son arrière-grand-père, il (elle) serait eligible pour voter, sinon non. C’est cette inconsistance perverse qui a ruiné ce pays. Au lieu de consolider les institutions nationales et faciliter la vie au citoyen, afin de pouvoir travailler, circuler, et faire prospérer ce pays : C’est la tournante aux enfers.
    Moh’Said Mektoub, architecte

  8. paria dit :

    arretez vos geremiades. Allez vous installer dans les hauts plateaux et au moyen sud vous aurez une meilleure qualite de vie, moins de tracaseries, de pollution, de circulation en somme un meilleur confort.

    laissez Alger er les grandes vlles aux mains des speculateurs du foncier ( les prix d’appartemenets valent celui des villas a l interieur du pays depassent leurs equivalents a l etranger)et autres delinquants de tous calibres

    Un delocalise d Alger.

  9. hypster dit :

    moi je me pose juste une question . comment faire pour occuper un peuple sachant que ce dernier est a x% chomeur. moi je dis que la bureaucratie est la meilleur solution, la preuve sa marche . l’ete dernier j,ai passé une journée pour avoir un acte de naissance a la mairie de tizi . en sortant j.etais tres satisfait de mon acte de naissance et en soirée ça m,a donné deux heures a parlé de mairie de tizi .cela a repoussé mes problemes de chomage, de logement ,de mariage etc .
    moi je dirais que le bureaucrate qui a mis le systeme en place est un genie. sa place sera au pentheon des tordus au siecle nouveau

  10. sabrina42 dit :

    tout à fait d’accord avec mina, ici, en France, le nombre de clandos restés une fois le visa périmé est effarant… je ne peux pas faire un pas au marché sans être abordée par des bledards sans papier qui vous draguent ouvertement, vous trouve très zoli la gazelle… et vous propose un café… ils n’ont pas honte et n’ont rien à offrir que leur… ils se prostituent ouvertement pour le fameux sésame et nous jetteront une fois le précieux sésame en poche…
    Comment ont-ils fait pour passer ??? malgré tous les controles, il y en a plus de la moitié qui se disent célibataire alors qu’ils ou elles sont mariés… Une honte… une bigame est même allé jusqu’à dire au juge qu’elle pensait qu’en France c’était comme en algérie : une femme a le droit à 4 hommes… Elle risque seulement 1000 euros d’amende avec sursis… ce qui va encourager tous les autres à faire de même. Et donc à trafiquer le fameux PASSEPORT….
    Rien aucun contrôle n’empechera les bledards de TRICHER…
    C’est dommage car c’est nous qui sommes nés en France qui en fesont les frais…

  11. said dit :

    Bonjour EL mouhtarem, le bien nommé, je voudrais adherer au FFS, j’ habite AIN TEMOUCHENT.Comment faire? Merci,

  12. @ 0MAR GATLATOU rachoua.
    Ce qui m’étonne c’est que vous puissiez verser 20 euros avec une intervention en plus pour obtenir un misérable droit et que vous veniez ici pour exposer votre problème et essayer de comprendre quelque-chose.
    Mais monsieur,il n’y a rien à comprendre et rien à expliquer.C’est l’Algérie que font les gens de votre trempe qu’on est en train de vivre.C’était sale,répugnant,plein de monde,etc,etc… et votre mariage n’a jamais été enregistré,vos clones ont donc fait leur travail le plus normalement du monde. Juste à votre image.

    Dernière publication sur L'expertise Auto , le Droit des Assurés : ESP pour véhicule ,c'est quoi?

  13. djamila dit :

    @Sabrina
    Tous ces jeunes, avec un visa périmé, ne se prostituent pas , ils essaient comme tout le monde de survivre. Dans leur pays d’origine, il n’y a aucune perspective. C’est humain. Là où il y a la richesse et la liberté de travailler, de gagner son pain, les gens émigrent. Les chinois, les mexicains, et les jeunes algériens aussi. Au fond, ils sont plus libres de circuler en France que dans leur propre pays. En Algérie, ce sont des hittistes, et en France, ce sont des clandos. La cause de tout cela n’est pas un hasard, il faut voir où sont les responsabilités. Aucun homme n’aimerait quitter son pays, mais si son pays est devenu un enfer d’y vivre, alors il n’a pas le choix. C’est l’existence même qui est en jeu. En France et dans d’autres pays, un enfant étranger né sur le sol a automatiquement la nationalité de ce pays. A l’âge majeur, il peut choisir sa nationalité. Par la suite, il n’a pas besoin à chaque fois de justifier sa nationalité avec un acte de naissance de son arrière-grand-père comme en Algérie. En Algérie, c’est bien le cas. Peut-être, qu’il y a eu des extraterrestres qui se sont mélangés à la population, et le Ministre de l’intérieur essaie de faire son maillage. C’est un cynisme poussé au bout. C’est comme nos femmes et sœurs mariées, même médecins, avec un PhD, elles doivent demander l’autorisation de leur époux pour voyager. Des femmes adultes et responsables, elles sont traitées comme des mineures. L’homme a le droit de se marier avec 7 femmes. Et la femme est répudiée comme une serviette, avec aucun droit. Nous sommes à l’ère de l’Iphone, mais pas au huitième siècle. La société évolue. La femme est une personne à part entière. C’est un individu vital pour le développement du pays. Ce n’est pas un être de second rang. Et également le peuple algérien, le régime le traite avec dédain comme un enfant débile. Pour avoir un certificat de nationalité ou le passeport, il faut une montagne de papiers. Et alors, à quoi, servent toutes ces APC (Mairies) ? A quoi sert l’enregistrement des mariages, des naissances ? A quoi sert d’être né sur ce sol ? Puisque d’avance, il faut justifier et prouver votre origine avec un acte de naissance de votre père, mère, grands-parents, même si vos parents sont d’origine chinoise, hongroise, espagnole, et où est le problème, si vous aviez opté pour la nationalité algérienne ?. Malheureusement, dans ce pays, c’est l’anachronisme total, le chaos administratif, le vide de la responsabilité politique. Tout cela est fait dans une seule perspective : la répression sadique. C’est une honte au peuple algérien qui a souffert et s’est battu pour arracher son indépendance, pour vivre libre, penser libre, circuler libre, travailler libre comme des hommes libres. Avant, c’était la France qui contrôlait tout citoyen avec un laissez-passer. Nous étions alors des indigènes. Maintenant, la situation n’a pas changé, nous sommes toujours des indigènes. Nous sommes dans la globalisation, l’ère de la communication universelle, mais notre pays est à l’âge de la répression taillée sur mesure pour chaque citoyen. Cela n’ira nulle part. C’est une impasse. On l’a déjà vu chez nos voisins, la Tunisie, l’Egypte, la Lybie, et autres. La cocotte-minute est pleine, et cela a sauté. C’est la dialectique inéluctable de l’aspiration des peuples à la démocratie.

  14. El hadi dit :

    le parcours du combattant pour obtenir un document à la mairie ou à la sous préfecture , parcours imposé par ceux qui on tout interêt à verrouiller pour continuer à exister et à parasiter la société, ne doit pas faire perdre au citoyen sa fierté d’autant et et sa rage d’exister et de surmonter les obstacles . Ceux qui multiplient les contraintes, qui espèren’y occulter l’évolution des techniques et des sciences , savent très bien que le retour aux normes internationales signifie la fin de leurs affaires scabreuses et de leur existence même en tant que personnes influentes dans un système hermétiquement fermé aux entrepreneurs, à l’innovation et à la création, les germes anaérobie peuvent prospérer dans un milieu sans oxygène ce n’est pas le cas d’une » cervelle « bien constituée. Les difficultés impisées ne feront qu’exacerber l’amour de l’aventure , l’exil forcé même au prix de la vie et la grande Algérie continuera à faire la une des faits divers des médias étrangers, il fut un temps où l’Algérie était respectée du fait de l’image que véhiculait une classe estudiantine qui bravait toutes les contraintes telles que l’obtention d’un passeport et surtout d’une autorisation de sortie, classe estudiantine qui croyait à l’époque aux valeurs et aux principes, avec 300 frans en poches , on tenait un mois à l’étranger en fréquentant les auberges de jeunesse en mangeant un seul repas par jour , on échangeait des idées, on critiquait sans dênigrer mais on ne volait pas et on ne se droguait pas et on revenait au pays volontairement à la reprise de l’année universitaires barder de résolutions de projets, de résolutions et convictions . Cette fougue de la jeunesse a finalement été étouffée par la banalisation de l’entreprise intellectuelle au profit des marchands de sable qui ont prospéré tels que les germes sus citésils se sont enrichis, devenus influents puis « redpectés » et ce sont eux qui manipulent qui verrouillent et qui influence la vie quotidienne du citoyen. Faciliter l’obtention de documents administratifs c’est encourager l’entreprenariat et la « mort  » de la classe dominante actuelle celle des analphabétes, des opportunistes, des courtisans et des mafieux. Dans des pays civilisés, l’extrait de naissance est demandé par un simple mail et reçu dans la semaine même, en Algérie malgré la dépense énorme pour l’acquisition d’ordinateurs raccordés à des réseaux très coûteux, on continue à utiliser des gros registres qui’ on ne retrouve plus dans certains pays évolués, la seule vue de ces registres est déprimantes. En conclusion l’espoir réside dans la jeunesse et surtout dans l’université de demain si elle entreprend sa réforme le plutôt possible pour devenir le fief de la contestation, la proposition et le rejet des décisions arbitraires. Une société sans jeunesse cultivée, entreprenante et convaincue est vouée à la disparition. Les discours démagogiques sont l’arme des faibles et des incapables

    . Pardon j’ai utilisé mon « passeport  » pour exprimer « ma rage » , et je me suis un peu dispersé , l’abérration fait perdre, parfois la raison.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER