Algérie: Le porte-parole des AE chasse les journalistes de l’aéroport de Boufarik

medelci.jpgLe Syndicat national des journalistes (SNJ) qui a réagi à l’agression d’un journaliste par un joueur de football réagira-t-il à l’attitude de Amar Bellani (TBELLANI), porte-parole du ministère des Affaires étrangères, à l’égard de nos journalistes hier à l’aéroport militaire de Boufarik ? En effet, le « porte-parole » de Mourad Medelci a chassé les journalistes du salon d’honneur de l’aéroport alors qu’ils attendaient avec les familles le retour de nos marins après une prise d’otage qui a duré huit mois. Amar Bellani (Tbellani) a demandé aux journalistes, à l’exception de ceux de l’ENTV et de l’APS, de quitter les lieux. « Vous n’êtes pas invités à la couverture de l’événementé », a déclaré aux journalistes Amar Bellani (Tbellani). El Mouhtarem 

Commentaires

  1. Selim dit :

    Il faut le comprendre le pauvre car, selon ses collègues du M.A.E, il subit une pression infernale de la part de Medelci, dont il est à la fois le porte-parole et l’assistant personnel, y compris médicalement.

  2. Abdelkader dit :

    Un porte parole doit être calme quelle que soit la situation dans laquelle il se trouve. Je crois qu’à linstar de son Ministre, M. Tbellani n’est pas lui aussi fait pour le poste qu’il occupe.
    Quel gachis ?

  3. Adrari dit :

    C un comportement indigne d’un diplomate qui doit susciter les plus vives protestations de la part des journalistes algériens et de leurs collègues étrangers.

  4. Ameziane dit :

    Le Régime militaire d’Alger est pris de panique. Il s’obstine à soutenir le Régime militaire de Damas agonisant, qui sera balayé par ce peuple héroïque et glorieux, qui brave la mort et a fin à la peur. Un peule uni et fort de cette union pour mettre out la Dictature sanguinaire, comme la notre. Et contrairement à nous où « l’écartement des positions » est tel qu’il ne peut y avoir de « convergences, coordinations, consensus » nécessaires au soulèvement révolutionnaire, les extrémistes de tous bords empiètent empiétant lourdement sur le paysage politique et médiatique, formant ainsi « une machine à broyer » les modérés, les réconciliateurs qui aspirent à la rupture d’avec la Junte militaro-mafieuse…

    Alors qu’en Algérie les Généraux ont réussi à diviser totalement la population, et que

  5. Gadiri dit :

    Cher Mouhtarem, je confirme le contenu de votre article et jajoutte que ce n’est pas la première fois que Bellani agit de la sorte.

  6. Akli NYOTAN dit :

    élementaire mon cher Watson !
    « Belâââni « ! comme « on » le surnomme au M.A.E, aurait donné ces instructions afin que « certains » photographes de la presse écrite ne prennent pas les clichés de certaines personnes qui doivent rester dans l’anonymat !
    façon de leur signifier : « circulez, y’a rien à voir » et pour cause …..des membres des « srabesses » faisaient partie ( déguisés) de la délégation des médecins , psychologues , etc… présents pour la circonstance , à l’aéroport de Boufarik !
    Sachant que les dociles équipes de la Télé sont « brieffées » lors de leurs sorties sur le terrain, « Belâââni » aurait un mépris maladif pour certains (!) titres de la presse écrite et…WEB !
    suivez mon regard !

  7. Larbi dit :

    @Mouhtatem, votre confrère de TSA vole au secours de Tbellani en lui donnant un bon point injustifié. Il va certainement bénéficier de la clause du media le plus favorisé.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER