Belkhadem: « Bernard Henry Levy était l’initiateur du Qui tue qui ? »

sadi.jpgEn 1995, la période où le terrorisme barbare  en Algérie a planifié des massacres, des attentats terroristes quotidiens, des assassinats, une période où également un certain Bernard henry Levy se trouvait en Algérie. Il est le commanditaire de «Qui tue qui ?» à l’époque. C’est ce sioniste qui est derrière cette grande propagande qui avait tenté de pousser l’Algérie vers une impasse avec le reste du monde. «Cet homme avait séjourné en 1995 en Algérie. Une période où le terrorisme avait fait des ravages dans notre pays, il était même parmi les personnes qui posaient la question ‘’Qui tue qui ?’’. Il faut que nous soyons très vigilants à l’avenir», explique Belkhadem. (Le Jour d’Algérie)

Commentaire d’El Mouhtarem:Bernard Henri Levy n’a jamais été partisan de ce qu’on appelle « Qui tu qui ? » ou « Qui tue » en Algérie. Dans les années 90, BHL était invité et pris en charge par le DRS et les généraux eradicateurs. Il était chargé d’une mission spéciale: défendre la thèse selon laquelle les groupes islamiques étaient les seuls responsables des massacres en Algérie et contrecarrer la demande d’envoi d’une commission d’enquête internationale pour faire la lumière sur les assassinats. D’ailleurs, c’est dans ce cadre que BHL a fait la connaissance du chef du RCD, Said Sadi.

Bernard Henri Lévy à propos du livre « Qui a tué à Bentalha? »
dans « bloc-notes » du 27 octobre 2000, Le point n° 1467

« Qui a tué à Bentalha, ce village de la banlieue d’Alger où, le 22 septembre 1997, en une nuit, on égorgea 417 hommes, femmes et enfants? Les islamistes affirment les uns, et c’est la conclusion à laquelle j’étais moi-même parvenu dans la série d’articles que j’avais , quelques mois plus tard, donnés au Monde. L’armée, répond un survivant, Nesroulah Yous, au terme d’une minutieuse contre-enquête que publient les éditions La Découverte et que préface François Gèze. Troublant. Mais pas convaincant. J’y reviendrai. »

Commentaires

  1. El-Amel dit :

    Une contribution pour MNassroullah qui m’a reçu et nous avons abordé certains passages interessant, je vais reprendre la lecture du livre et la croiser avec d’autres écrits. Par exempla La guerre invisible.

  2. ..gjingis dit :

    he ben oui bhl est le sinistre de guerre de l etat d Israhel et said saadi est son chouchou par exellence

    voilá donc un dr d etat en science de merde qui a étalé sa nation sur un plateu d argent

    tfouh

  3. lebouche dit :

    la ruse ou la finèsse en politique je dirais que c’est légitme,le mensonge de belkhadem,concernant la venue de B.H.l et andré gluxeman en algérie sur invitation du gouvernement algérien ou le tapis rouge à était dérouler pour ces deux philosophes de la haine et du racisme primaire,ce mensonge ne passera pas!voici la raison principale pour laquelle les deux philosophes sont venu en algérie:au moment ou la commission d’enquette international se faisait sentir jusqu’aux bureaux du conseil de sécurité de l’ONUla panique et l’insulte ont pris place du débat politique qui devrais avoir lieu en algérie et entre les algériens eux meme!au moment ou l’armé algérienne était au minimum coupable de non assistance à peuple en danger d’extermination »417 personnes assassiner à coté d’un casernement militaire »?et d’autres massacres…?voici les propos de BHL à l’époque des faits:l’armée algérienne qui est héritière de l’école soviétique ou les ordres se prenais par le colonel ou le général d’une division et qu’on ne peut pas réveiller en plein nuit et lui demander ce qu’on doit faire? en claire il évoque la lenteur de décision au sein de l’armé de notre pays!les deux invités philosophes de la 25 eme heure, sont venuent couvrir et justifier le crime contre l’humanité de centaines de millier de nos compatriotte avec l’argent du contribuable algérien.BELKHADEM ne peut pas étre un homme politique affranchis il garde sa lèsse tenue per ces maitres d’hier et d’aujourd’hui,les génocidiaires du régime depuis 1962.avec ce mensonge BELKHADEM devrait rejoindre la liste des personalitées qui couvre le crime organisé en algérie et lui interdir de se faire soigner en suisse.parceque en suisse il dira méme les choses qu’il n’a pas vue.

  4. hypster dit :

    je pense que la porte de sortie est ouverte pour belkhadem en plus il s’agit de la porte de deriere qui donne generalement au vidange.
    el wakt kassayf monsieur Bekha

  5. Ameziane dit :

    BHL et SADI, décryptons. Sadi pose avec l’intello médiatique, adepte du libéralisme, pro-israélien et pro-américain, sioniste engagé, influents du lobbyiste pro- israélien en France, tenant de «l’ordre et des méthodes musclées», partisan des agressions impérialistes occidentales, comme la toute récente en Lybie (une intervention préparée depuis longtemps par les Services occidentaux)…..voilà en somme le portrait général de ce BHL dont la « philosophie dans le boudoir » n’a aucun intérêt pour les grandes revues de recherche en sciences humaines et sociales, BHL n’ayant jamais enseigné dans les Universités ou Grandes Ecoles, ou collaboré aux grands colloques, Symposiums ou Séminaires. Il ne dirige donc aucune «Chaire» ou un Département académique ou Universitaire. Bref.

    Cette pose ou image, ou encore une mise en scène montre donc le dirigeant originaire de kabylie, (ainsi que le présente les médias, et l’imaginaire ancré)-qu’on le veuille ou en le déplore !

    Une «démonstration» ou gesticulation qui ne peut pas ne pas attirer, susciter de commentaire, donc porte une signification et une connotation politiques certaines, et surtout volontairement orchestrées, mises en scène, dans un but bien précis, avec l’aval de ses sponsors au DRS dont il est « l’envoyé spécial », le porte-flingue, le commando-médiatique, la façade civile, la caution démocratique.

    De meme pour Ferhat quand il pose avec les dirigeants de l’UPJF, une organisation sioniste extrémiste qui récolte des financements pour Tsahal, l’armée coloniale d’occupation. Ou encore avec le Maire du 16°, ancien de l’Etrème droite (Ordre nouveau), et Lobbyiste pro-isralien, activiste de la Droite populaire (raciste et xénophobe), l’aile ultra de l’UMP, anti-immigrés, anti-maghrébine…

    De meme pour les sites kabyles.net, kabyles.com, rezki.net

    C’est sous cet angle qu‘il importe de débusquer ces «poses» et ses prises d’images. Sur une grille de lecture, on parvient à cerner les véritables objectifs visés, ainsi que ceux qui sont derrière la manœuvre. Pour le volet politique, on s’aperçoit dès abord qu’il n’y’a aucune attaque contre Le Pouvoir réel, qu’ils se gardent de dire sa nature militaire et sa structure clanique, aucune accusation sur les crimes prépondérants du Régime militaire, ni sur l’omniprésence du DRS. Ils accusent uniquement les islamistes, et donnent de ce fait le monopole d’Opposition pour les barbus qu’ils disent combattre, et confortent alors et la Dictature militaire et l’Islamisme intégriste qui sont les deux faces d’une même pièce. Mais encore, en désignant les islamistes, ils distillent une haine raciste contre les musulmans, avec des insultes et des clichés colonialistes, à quoi ils ajoutent l’adoration pour l’Etat colonial d’Israël et de l’ex-Puissance coloniale, et que donc avec le nom de domaine « kabyle/s » ils nous présentent comme infréquentables, inabordables, insupportables, ennemis. Ils visent alors à isoler les Kabyles, et à les diviser, car majoritairement opposés à la Dictature et à l’Islamisme, opposés au Colonialisme français, à la domination impérialiste de l’Occident et d‘Israël, bref.
    Ces sites sont aussi dans la ligne des Maitres du DRS qui visent à isoler davantage et diviser toujours plus les Kabyles, à diviser radicalement et neutraliser totalement l’Opposition, à pérenniser la domination de la Caste militaro-mafieuse sur la société et le pays .

  6. anzar dit :

    ce qui dérange le haineux belkhadem à propos de BHL ce n’est pas le fait qu’il soit un partisan du «qui tue qui» ou qu’il soit un défenseur d’israel mais plutôt le fait qu’il soit un juif. le barbefelene et ses semblables ne tolèrent pas que sur la planète terre puissent vivre des humains qu’on appelle juifs

  7. dolby dit :

    Par dessus tout , au lieu de se focaliser sur l’ »étranger », Mr Belkhadem est il en position d’eclairer serieusement les algeriens sur « qui tue qui? »

    ces même algeriens ne devront ils pas cesser de s’engouffrer sur les fausses pistes que leurs tracent le regime terroriste?

    eux qui savent mieux que quiconque « QUI TUE QUI? » ne devront ils pas se dire et dire au monde la vérité qu’ils savent tous ?

    un seul endroit pour le crier : la rue
    une seule façon pour le dire : la désobeissance civile !

    c’est le moment

  8. Messabih dit :

    Demultipluez et multipliez le syndrome Lybien ,et vous comprendrez l’Algerie et les pays arabes-kadhafi qui a couvé les groupes islamistes ,inherents à sa societe,parceque fermée et sans issue;a fini par etre liquidé par eux !
    BHL c’est du lyrisme dans un monde de burqua ,de hijab et de niqab,il feint d’ignorer que l’islamisme politique est une creation salafiste et wahabite de l’arabie saoudite via la misere Egyptienne…
    L’Arabie Saoudite et les autres merdes petrolieres du golf,ont au dessus d’eux le parapluie Americain!
    Quand est ce qu’on leur donnera la leçon de l’histoire ?

  9. NETIZEN dit :

    Si on a l’idée chez BIRKHADEM que Bernard Henry est juif il faut se méfier de lui, je lui dit ; il est aussi algérien d’origine comme la plus part des harkis ou des pros harkis qui sont au pouvoir. et vous au pouvoir, vous êtes plus périlleux que les juifs.

  10. dahmane dit :

    BHL particulièrement était la voix du pouvoir pour l’extérieur et des autres éradicateurs , le RCD essentiellement ,pour l’intérieur .L’argument d’autorité – celui donc d’un philosophe en pleine ascension parce que très médiatisé – était imparable . Que reste-t-il de l’éradication ? Quelle réconciliation !
    Et pourquoi BHL devient-il soudain plus que suspect ,coupable plutôt ? BHL est maintenant un étranger et sa main aussi.
    Mais jusqu’à quand Monsieur Belkhadem?

  11. ..gjingis dit :

    Qui a tué à Bentalha, ce village de la banlieue d’Alger où, le 22 septembre 1997, en une nuit, on égorgea 417 hommes, femmes et enfants?

    alors qui tue qui? ,ou qui tue?

    si c est aussi compliqué donc il faut chercher une équation pour trouver cet inconnu
    alors a qui profite le crime de cette epoque ?
    et a qui profite le crime actuellement?

  12. mouloud dit :

    SAUVES PAR LE « GONG » DE LA RECONCILIATION, ET BIENTOT CELUI DE L’AMNISTIE. echaab eydeze maahoum.

  13. ..gjingis dit :

    Tiens tiens une petite information utile

    Bernard-Henri Lévy vient de publier un livre La guerre sans l’aimer, qui bénéficie d’une promotion médiatique dont l’ampleur laisse songeur. La servilité et l’incompétence l’emportent trop souvent dans les commentaires.

    L’auteur y raconte qu’il a demandé au président Sarkozy, le 5 mars 2011, d’écarter Alain Juppé de l’affaire libyenne. Le ministre des Affaires étrangères a en effet été mis devant le fait accompli lors de la reconnaissance unilatérale du CNT par la France, le 10 mars, la veille d’un Conseil européen. Pourtant BHL devrait être reconnaissant à Juppé. C’est en effet grâce à ce dernier qu’une catastrophe, dans laquelle BHL a failli plonger la France, a été évitée.

    Selon Le Point du 24 mars 2011, il y eut une rencontre entre Nicolas Sarkozy et les opposants libyens, le 10 mars. Nicolas Sarkozy aurait été jusqu’à évoquer l’opportunité d’une intervention sans mandat international, suggérée par BHL. Le 12 mars 2011 sur RTL, ce dernier réclamait une intervention sans l’autorisation du Conseil de Sécurité des Nations Unies : « Bien sûr que si on attend l’autorisation du Conseil de Sécurité, on y sera encore l’année prochaine, les Chinois et les Russes veulent pas.

  14. TINTIN dit :

    Ya Belkhadem tu devrais raser ta barbe tu fais honte aux musulmans qui la portent, un pareil mensonge de la part d’un 1er ministre esr impardonnable.
    Ai le courage de reconnaitre qu’en 95 et en 95 il était dans ton camp, il a sauvé la face de tes amis les jininars de França.

  15. souss dit :

    Des questions ? Moi aussi j’en ai.
    Qui est qui ?
    Belkhadem est-il un escroc, un opportuniste et un voleur ?

    Le FLN est-il une association de voleurs ?
    La fille de Belkhadem a-t-elle bénéficié d’un lot de terrain au centre d’Alger dans une affaire de falsification de documents?

    Quel est le deal que Belkhadem a passé avec le général Smail Lamari, pour devenir ministre des AE ?

    Qui est l’entremetteur qui ravitaillait Chadli Bendjedid en chair fraîche et qui lui a présenté l’enseignante Bourekba ?

  16. sala dit :

    trop de bétises, attention elevons le niveau? Et pour ce souss mal informé, c’est l’x-Ministre de la Justice, Boualem Baki qui a présenté Bourekba à Chadli et non Belkhadem? Ya Jmaa allé se documenter avant d’écrire des salades?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER