Belkhadem: «L’Algérie est aussi ciblée»

belkhadem.jpgCe qui s’est passé dans les pays arabes ou ce qu’on appelle le «Printemps arabe», va nous concerner aussi. «Nahnou Moustahdafoun», «Nous sommes ciblés», disait hier, Abdelaziz Belkhadem, SG du FLN, invité en tant qu’observateur à un débat organisé par le Centre de Recherches Stratégiques et Sécuritaires. Le chef de file du FLN n’a pas caché ses craintes. Pour cette raison et devant une telle menace, Belkhadem a appelé l’ensemble des Algériens à faire preuve de beaucoup de responsabilité et une prise de conscience digne de celle du «17 septembre», le jour où certaines mains étrangères avaient appelé les Algériens à manifester et faire une nouvelle Libye.  

Le SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem, qui a participé au débat en tant que simple invité, en marge du débat organisé par le CRSS, sous le thème «L’Islam politique et les transformations politiques arabes» a relaté, en quelques dizaines de minutes, les véritables enjeux de ce qu’on appelle le «Printemps arabe».

 

En effet, Abdelaziz Belkhadem a longuement parlé sur ce qui s’est passé depuis janvier dernier dans le monde arabe, depuis que Bouazizi s’était s’immolé et jusqu’aux derniers développements en Syrie. «Cette mèche qui a mis le feu dans le monde arabe n’est pas encore éteinte, bien au contraire, aujourd’hui, elle continue son chemin et gagne d’autres pays arabes», explique-t-il. Il ajoute : «Toutes ces révolutions ont été planifiées il y a plus de quinze ans, aujourd’hui, on assiste à ce plan». 

«Peut-être que je vais aller plus loin, mais je dirais que nous sommes ciblés», explique-t-il. Belkhadem dira plus : «Je vais revenir un peu en arrière pour vous expliquer mieux la situation. Dans les années 70, il y avait des pays arabes hostiles à la politique étrangère, je parle ici des pays comme le Soudan,

la Syrie, le Yémen,

la Libye, l’Irak et bien entendu notre pays, l’Algérie. Ce sont des pays persévérants. Ces derniers sont tombés l’un après l’autre dans ce qu’on appelle le ‘’Printemps arabe’’, bien que je sois contre cette appellation. Si vous remarquez bien, ces pays tombent l’un après l’autre car ils sont ciblés par un plan datant de plus de quinze ans de cela. Tout a été préparé à l’étranger, sinon comment expliquer, aujourd’hui, le retour des anciens opposants, établis dans plusieurs capitales occidentales, pour prendre le pouvoir. Ils ont été préparés pour cela. C’est pour cette raison que je lance un appel aux Algériens pour prendre conscience et prendre aussi leurs responsabilités afin d’éviter les scénarios qui se sont produits dans les pays arabes. Je saisis cette occasion pour remercier les jeunes algériens pour leur grande conscience lors de l’appel à la manifestation du 17 septembre dernier par des parties installées à l’étrangers».  Le Jour d’Algérie

Commentaires

  1. anzar dit :

    l’enturbanné en chef et agent des mollahs ne verrait probablement rien contre une révolution à l’iranienne. tout ce qui l’arrange le présente comme légitime et venant du peuple alors que ce qui le dérange est nécessairement un complot qui vient de l’étranger.

  2. MOKRANE dit :

    LE 17 Septembre est fabriqué par tes Maitres Du DRS YA Mister BELKHADEM !!! c’est juste un par feu pour qu’une vrai revolution ne demarre en septembre 2011 ….. enfin Belkhadem ce soucie surtout de son poste parceque ses maitres l’on completement lachééééé …….

  3. El hadi dit :

    Mr Belkhadem, puisque vous êtes conscient que le pays est en danger, parceque vous n’avez pas su le préserver contre ces dangers potentiels, et les prédateurs qui attendent le moment opportun pour intervenir prétextant la libération du peuple. Chaque jour que vous passez au pouvoir est un jour de plus qui facilitera la tâche aux interventionnistes et fans du dit printemps arabe, s’il vous reste encore un minimum de bon sens et de sympathie pour ce pays libérez le champ politique et laissez la place aux autres, qui n’ont pour souci que l’intérêt suprême du pays. les fanfaronnades des années 70 et 80 ne peuvent que desservir le pays et le transformer en une proie facile et à la portée même des nains Quataris. Votre bbathisme, pan arabisme et intégrisme ont ramené le pays des décennies en arrière et ont fait de l’Algérie un pays qui n’a aucune influence politique même dans le club des tiers mondistes.

  4. dolby dit :

    si l’on croit mr belkhadem (le faire serait un acte insensé !) et ceux qui l’ont précédé dans cette propagande demagogique ,l’Algerie serait ciblée ….alors qu’elle n’aie crainte ! celà fait plus de 60 ans qu’elle est dans cette situation et n’a jamais atteinte !
    les « cibleurs » doivent être soit aveugles soit crétins !

  5. Jijel dit :

    Monsieur Belkhadem fait a la solidarite des algeriens, car le pays est aussi ciblee. Mais de quels algeriens parle-t-il? Du peuple algerien n’a rien a foutre la-dedans, le peuple algerien n’a jamais ete pris en consideration, n’a jamais ete invite dans la politique de ce pays, car ce pays n’a jamais appartenu aux algeriens. Depuis 1962, ce pays appartenait au clans des djandjouites, c’est a eux que Mr Belkhadem devrait s’adresser. Le peuple algerien n’est pas une serviette, quand on a besoin pour sauver sa peau, sa cruche, et sa famille, on fait appel a lui. Depuis quand, etes-vous soucie de ce peuple fier, honnete, et qui veut travailler son pays? Chaque chose a on temps et sa fin. Le mensonge du nationalisme tenus par les djandjaouites est revolu. Le peuple veut se battre pour son independance confisquee….une autre revolution nationale est a l’horizon

  6. mourad dit :

    Ciblée parce que l’Algérie est trahit par le FLN, la mafia depuis 50 ans.
    Le peuple veut mettre le FLN au musée. Dans ce musée, on veut voir les noms Krim Amirouch, Abane, AitAhmed, etc. mais pas Belkhadem et les 40 traitres.

  7. bientot dit :

    le feu il es derriere vous et il va s’allumer bien comme il faut parceque il n’est ya jamais un dirigeant algerien au soit qui a fais du bien pour son peuple malheureux surtout l’algerie avec c’est traitres generaux qui son fais la terreur contre leur propre peuple et le traitre de belkhadem il ya quelque dizaines de mois il dise a monsieur le president il faut que tu presente la quatrieme fois au selection presidentielle ta pas honte ya wahed el khabite ya mounafek moi je vous dise quelque chose et je suis un jeune algerien qui ne peur jamais des dictateurs la revolution elle es a coté les portes ya pas photo et en va tomber se regime avec les trois parties politiques le FLN et RND et HAMAS ET apres le tribunal penal international et tout les biens que vous avez fais avec l’argent du peuples soit en algerie au soit a l’etranger compte geler par les etats membre de l’union européenne ya pas d’argent .lagen du DRS IL A OUBLIER aujourd’hui il ya une jeunesses capable de faire tout pour nettoyer le pays de la mauvaise graine .zine el abidine .moubarek . kadhafi .bientot bechar .et salah . et le tour des generaux algeriens .moi je connais jamais la reconciliation et je vote jamais pour sa parceque il ya un peuple qui es mort pour rien chacun de nous a perdu soit un ancle soit un cousin au soit une cousine en tout les cas dans chaque maison les pauvres algeriens il ya un disparu donc ya pas de pardon avec les traitres justice et prison avis c’est non ya pas de soulagement pour le peuple

  8. Ahmed dit :

    Cette référence au « basané » n’a pas sa place dans un blog d’un Mouhtaram, je suggère de supprimer ce post raciste. Belkhadem est un homme politique nul, sa peau n’a rien à voir la dedans, c’est ridicule… Si Al Mohtarram on t’invite à sabrer cette pollution raciste!

  9. algeromontreali dit :

    a FJUEI SVP RETOURNE A LA GARDERIE MERCI SA NA AUCUN SENS VOTRE COMMANTAIRE UN OPINION OU UNE CRTIQUE CA A DES REGLES A RESPECTER CAR CA NE SERT EN RIEN LA LIBERTI D EXPRESSION MERCI A TOUS

  10. said dit :

    Je demande si quelqu’un a connu abdelaziz belkhadem avant 1962 c’est à dire avant l’indépendance de l’algerie, si cette personne lit ce message j’aimerais lui demander dans quel région se trouvait le gourbi de ce truand pro-iranien et combien de chèvre avait il comme patrimoine.

    Qui pourrait m’éclairer et me confirmer si vraiment la mère de boukharta abelkader alias bouteflika était patronne d’un bordel à oujda.
    J’ai entendu ces propos partout en algerien mais j’aimerais bien avoir confirmation car tout ce qu’il fait depuis 1962 ne peut pas être fait par un fils de famille mais plutot un fils d’une patronne d’un bordel s’il vous plait éclairer ma lanterne

  11. ABOU - HRAWA dit :

    nous avons dans le sang, dans nos coeurs, et dans nos cerveau l´odieux racisme l´héritage des odieux criminels colonialistes francais aux allures fascistes !!!. (la farqa mabine arabi,ajami oua habachi, ila bi-tiqwa wa el-a3men essaliha). allah yahdina djamyy3n.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER