Groupe de Travail Sahel du FGTC: Discours d’ouverture de l’Ambassadeur Daniel Benjamin

usa.jpgAlger le 16 Novembre 2011 

Au  nom de mon coprésident turc, je voudrais remercier le ministre Messahel pour son discours d’ouverture. Nous nous félicitons du rôle leader que l’Algérie continue à jouer dans la région en vue de faire face à la menace terroriste et nous sommes heureux que l’Algérie et le Canada aient acceptés de co-présider le groupe de travail sur le renforcement des capacités de lutte antiterroriste des pays du Sahel du Forum Global de lutte contre le terrorisme (FGCT). 

Comme nous allons l’aborder dans la session à venir—et je suis très intéressé par entendre les points de vue des pays de la région— la menace terroriste est devenue plus complexe avec certains des changements survenant dans la région, en particulier en Libye. Une des conséquences de cette situation est la nécessité de bâtir des partenariats, une coopération, et des capacités pour faire face à ces challenges qui est devenue plus urgentes que jamais. Nous sommes plus que confiants, avec les orientations de nos co-présidents algériens et canadiens, que ce groupe de travail fera avancer nos efforts collectifs.

Puisque c’est la première réunion du FGTC pour certaines délégations dans cette salle, j’ai pensé qu’il serait utile de fournir plus de détails sur le forum.  Lancé officiellement par la secrétaire d’Etat américaine Clinton et le ministre turc des Affaires étrangères Davutoglu le 22 septembre à New York, le forum constitue une nouvelle plateforme, informelle, de lutte antiterroriste multilatérale qui va se concentrer sur l’identification des besoins civils critiques en termes de lutte antiterroriste, mobiliser l’expertise et les ressources nécessaires pour faire face à ce genre de besoins et développer la coopération globale.  Il fournit un espace où les responsables nationaux de la lutte antiterroriste et les praticiens peuvent rencontrer leurs homologues venant de pays clés dans différentes régions afin de partager les expériences de lutte antiterroriste, les expertises, les stratégies, les besoins en capacités, ainsi que les programmes de renforcement des capacités. 

Le FGCT va donner la priorité au renforcement des capacités civiles dans des domaines tels que l’état de droit, la gestion des frontières et faire face à l’extrémisme violent. Le FGTC va également fournir une plateforme pour les hauts responsables en contreterrorisme et les faiseurs de politiques ainsi que des experts de partenaires clés dans différentes régions afin d’échanger les points de vue ainsi que les meilleures pratiques. En un mot, le FGTC va adopter une approche plus stratégique en ce qui concerne  les efforts des civils en matière de lutte antiterroriste et aider à augmenter le nombre de pays capable, aussi bien sur le plan technique que pour ce qui est de capacité et détermination, pour faire face au challenge terroriste. 

En tant que co-présidents du FGCT, la Turquie et les Etats Unis sont très satisfaits du lancement en septembre qui a démontré un soutien fort de différents pays pour le forum et son intérêt porté sur l’action. La secrétaire d’Etat Clinton a affirmé que le FGTC vise à être plus un catalyseur d’action qu’une société de débat. 

A cet effet, nos ministres sont très satisfaits des résultats concrets annoncés lors du lancement. En premier lieu, l’adoption de la Déclaration du Caire sur la lutte antiterroriste et l’état de droit et l’annonce d’un programme majeur sur le renforcement de capacités de l’état de droit au total de 100 million de dollars concentré sur les pays en transition et sortant d’un état d’urgence. En deuxième lieu, l’annonce faite par les Emirats Arabes Unis de leur intention de soutenir et accueillir un Centre international d’excellence pour contrer l’extrémisme e violent, le premier centre multilatéral de formation, de dialogue et de recherche sur l’extrémisme violent.

Maintenant que la plateforme existe, la majorité du travail du FGTC va se dérouler au niveau des cinq groupes d’expert: les groupes thématiques s’articulent sur (1) la justice criminelle et l’état de droit; et (2) faire face à l’extrémisme violent; et les groupes régionaux de renforcement des capacités s’orientent sur (1) la Corne de l’Afrique; (2) le Sud Est de l’Asie; et bien sur, (3) le Sahel. 

Il y a deux semaines, les Etats Unis ont eu le privilège et l’honneur d’accueillir la première réunion du groupe de travail, le lancement du groupe de travail sur la justice criminelle /état de droit,  qui a regroupé des procureurs spécialisés en lutte antiterroriste et d’autres officiels de la justice criminelle des 30 membres du FGTC en vue de commencer à développer les meilleures pratiques sur la pratique effective contre le terrorisme dans le système judiciaire criminel. Une fois que ces pratiques sont finalisées, le groupe va porter son attention sur les voies pour fournir et faciliter la formation, les conseils et autres moyens techniques d’assistance en vue de promouvoir leur exécution dans les pays intéressés. Ceci représente l’approche de résultats que nous espérons tous les groupes du FGTC vont suivre. Avec l’Algérie et le Canada en tête, nous sommes confiants que le Groupe de Travail du Sahel va relever le défi.  

Bien qu’il soit constitué de 30 membres, le FGTC est engagé à faire contribuer les parties qui n’y font pas partie. Tout en respectant les trois groupes régionaux de renforcement des capacités, les membres du FGTC ont convenu de la nécessité d’assurer la participation complète des gouvernements locaux clés et des instances et organismes régionaux et sous régionaux depuis le début de son travail. Ceci est une étape critique pour  bâtir un sentiment de propriété et de légitimité régionale dans la région nécessaire pour assurer le succès des groupes. Ainsi, nous sommes très heureux de voir que plusieurs pays du Sahel et autres organisations travaillant dans la région représentés à cette réunion d’ouverture du groupe de travail et nous nous attendons à leur participation active dans tous les aspects de ce groupe.   

A travers ce groupe de travail, nous espérons avoir une vision plus claire des challenges de renforcement des capacités et des priorités dans la région ainsi que mobiliser l’expertise, les ressources, et la volonté politique pour y faire face. En sus, nous pensons que ce groupe peut jouer un rôle de catalyseur par apport au nombre croissant des activités relatives à la lutte antiterroriste dans la région.  En fournissant un forum, ou les recommandations et conclusions de ces initiatives peuvent être présentes au groupe qui inclut les parties clés de la région ainsi que des partenaires extérieurs, nous estimons que le groupe de travail va aider à apporter une meilleure cohérence et maximiser l’impact de ces efforts. 

Nous devons être conscients à toutes les réunions du FGTC que nous ne serons pas toujours d’accord sur chaque question, mais que ceux présents ici  conviennent qu’il ya des besoins et défis urgents et qui ne sont pas adressés et que chaque pays ou organisation présent ici aujourd’hui possède l’expertise unique d’apporter une contribution. Nous savons que ce qui peut être adapté a un pays ne peut pas l’être à un autre. Mais nous pouvons apprendre beaucoup des uns des autres alors que nous travaillons ensemble à bâtir la coopération et la capacité de faire face à la menace terroriste dans la région. 

En conclusion, co-présidents du Forum Global de Lutte anti terroriste applaudissons la volonté de l’Algérie et du Canada à diriger ce groupe, nous nous attendons à avoir une réunion  inaugurale fructueuse, et nous nous tenons prêts à aider au succès au long terme de cette réunion ainsi que les autres groupes de travail du FGTC.  

Commentaires

  1. Doukha dit :

    Je connaissais les Canadiens travailleurs et compétents dans leur dynamique économique sociale et culturelle.Je découvre un ambassadeur D.B. dans cette déclaration crédule,naif ou peut etre FILOU qui cherche toujours FLOUSS….

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER