• Accueil
  • > Ait Ahmed Hocine
  • > Hocine Aït-Ahmed: «Notre peuple ne doit pas oublier qu’il a déjà su être un exemple de libération et d’indépendance »

Hocine Aït-Ahmed: «Notre peuple ne doit pas oublier qu’il a déjà su être un exemple de libération et d’indépendance »

Commentaires

  1. sid ahmed dit :

    Wa aalaykoum salam monsieur AIT AHMED
    Y-a-t-il encore des hommes qui réfléchissent,pensent et s’ exprime comme AIT AHMED ici en Algérie!?
    A Karim tabbou je vous souhaite,moi aussi,
    un bel avenir politique toujours avec le ffs
    sans ceux qui ont voté au sénatoriales du 2005
    Bonnes chances Mr ALI Laskri.

  2. awghlis dit :

    bon chance chere camarade ali laskri

  3. km ffs de bejaia dit :

    merci da elhoucine pour ton message et merci a karim tabbou pour les 10 ans de réussite et bon courage da ALI pour l’avenir

  4. dolby dit :

    voila un exemple de democratie interne qui comporte en lui le germe de l’etat algerien à construire …..
    merci mr ait ahmed….merci mr Tabbou !

  5. aqvayli dit :

    « 10 ans de réussite »???

    de quelle réussite, il parles celui la?

    tabou a réussi a se construire une guérite sur les hauteurs d’alger? c’est ca la réussite? parce que pour le reste, je ne voit nul réussite dans les 10 ans stérile de tabou comme d’ailleurs dans le 50 (putain un demi siècle) de l’appartich ben ahmed.. les généraux sont toujours la, l’algérie est devenue un champ de patate ou déambule un peuple déshuamanisé, l’économie ne tient qu’a un fil (au pétrole), l’avenir d’après petrole rime avec dépot de bilan, l’école algérienne produit des mutants, les forets sont infectés de sangliers et de barbus islamistes, les villes sont anarchiques, les campagnes clochardisé.. et ce plouc osent parler d’une « réussite »…

    je pense que vous confondez le mot « réussite » avec « faillite », et que c’est donc c’est juste un problème de vocabulaire, ou alors faut aller consulter un psychatre

  6. mabrouk dit :

    enfin le ffs s’est libéré

  7. S. Guendou dit :

    Je suis fier du FFS et de son grand président Mr. Ait ahmed qui donnent des leçons magistrales aux autres parties.
    Longue vie à L’ancien et gardien du temple.

  8. L'indigné dit :

    C’est très clair, à mon avis; ce message du Président Hocine AÏT AHMED renferme, comme d’habitude, une forte conviction éthique, un sens éminemment politique, démocratique et social, une portée intelligemment pédagogique, et enfin, une action plutôt pacifique que polémique.
    Ce message répond, en fait, à chacun des devoirs de fidélité, de lucidité, de vérité, de solidarité et de pédagogie, auxquels tient le FFS depuis sa fondation le 29 septembre 1963.
    Aussi, « la lutte marathonienne » du FFS se poursuit-elle, sous les conseils éclairés de son guide Hocine AÏT AHMED, jusqu’à ce jour. Elle se poursuit, non pas pour la prise du pouvoir de l’Etat qui appartient aux Algériennes et Algériens, mais plutôt, pour agir avec ces derniers afin de restituer, pacifiquement, au peuple souverain de l’Algérie, ce pouvoir confisqué, depuis 1962, par l’alliance contre-nature des « compradores » nationaux et internationaux.
    Il est du droit naturel de ce peuple algérien souverain, de confier ce pouvoir de l’Etat de droit, périodiquement et alternativement, à ses authentiques représentantes et représentants. Une Condition sine qua non, cependant : Ces derniers seront librement élu(e)s dans le strict respect des règles démocratiques de transparence, et surtout, sous la protection d’une nouvelle loi électorale et d’un nouveau gouvernement, lesquels devront empêcher le trafic d’influence des candidat(e)s, ainsi que la fraude électorale telle que celle que permet la loi électorale en vigueur dont l’article 88 autorise l’Administration du pouvoir en place à bénéficier du rôle récusable de juge et partie. De même, la corruption pécuniaire devra être réprimée, tandis- que l’électeur ainsi que le candidat seront à l’abri de toute pression et de toute intimidation ou menace, grâce à une justice indépendante effectivement.
    Je suis persuadé que ces précautions et conditions préalables seront avantageusement explicitées par « la Convention nationale » puis par le Cinquième congrès du FFS sous le signe du « Changement patriotique, démocratique, pacifique et respectueux de la souveraineté populaire nationale. »
    Je partage également la certitude du Président Hocine AÏT AHMED qui affirme : « J »ai la certitude morale et la conviction que ce changement est inéluctable pour notre pays. Notre peuple ne doit pas oublier qu’il a déjà su être un exemple de libération et d’indépendance. »
    Avec Hocine AÏT AHMED et Ali LASKRI en tête de l’Exécutif du FFS, le rassemblement et la mobilisation des militants sincères et désintéressés sont, dors et déjà, acquis.
    Bonne chance, FFS !

  9. cheap christian louboutin shoes dit :

    bon chance chere camarade ali laskri..

  10. Anonyme dit :

    je suis déçu par le manque de liberté sur se forum! bon courage comme même

  11. merzouki fatima dit :

    enfin!!!!!Vaut mieux tard que jamais!L’heure n’est pas à la critique ,nous n’avons plus le temps mais à la mobilisation forte de l’ensemble des militantes et militantes pour faire de notre parti le moteur de changement du système politique en ALGERIE.Bon courage à notre Premier Secrétaire.

  12. mahieddine dit :

    en 1er lieu je souhait une longue a notre zaim infatigable de politique et patriotique ait ahmed et je le remercie une autre fois pour la confince qu’il accordait a notre cher ami ali laskri pour l’avoir nomé comme 1er secretaire national de notre parti le FFS .j’espere que sa sera une reponse pour ceux qui croient que ce vieux parti de l’opposition est devenu affaibli par le pouvoir en place c’est notre reponce .mazal ad nwali le FFS yettifrir deg lezzayer am wass a ad yawedh gher wayen yebgha

  13. Mohand Ou Hamid dit :

    Nous vous embrassons Monsieur Ait-Ahmed, nous aussi très chaleureusement ! Personne avant vous ne nous a embrasés, ne nous a dit affectueusement les choses de manière responsable et fidèle…C’est cette fidélité, qui n’a pas de prix, qui chaque fois nous restaure, nous si meurtris, qui nous fait tant de bien et nous fait tenir debout, libres encore malgré la douleur, le froid…Nous vous aimons pour tout le bien que vous nous faites et pour toute la puissance à venir de vos mots si justes, si clairs,… Les autorités d’Alger vont encore lâcher leurs chiens de garde… mais rien de ce que vous dites ne peut échapper à l’oreille qui veut tout entendre… entendre tout le libre…Bien à vous…Nous vous embrassons encore…

  14. sala dit :

    Le FFS Yella Yella, Ait Ahmed devrait etre désigné le président de la futre Président de la Constituante qui offocialisera in chaalah la deuxième république économique et sociale (comme annoncé par l’appel du 1er novembre 1954) et non démocratique et populaire chère aux régimes totalitaires?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER