Kamel Amarni doit succéder à Ould Kablia !

kamelamarni.gifLe secrétaire général par intérim (depuis plusieurs années) du Syndicat national des journalistes (SNJ), Kamel Amarni, a écrit aujourd’hui dans Le Soir d’Algérie que le FFS «est le seul parti légal au monde à être géré par un président résidant à l’étranger ! Et ce, en parfaite violation de la loi sur les partis politiques».

Au lieu de dénoncer les services du ministère des Affaires étrangères qui ont empêché les journalistes de couvrir le retour de nos marins, Kamel Amarni, à la tête d’un pseudo syndicat, préfère s’attaquer à une personnalité propre comme Hocine Aït-Ahmed. Ni l’ancien ministre de l’Intérieur, Yazid Zerhouni, ni l’actuel, Dahou Ould Kablia, n’ont déclaré un jour que l’absence de Hocine Aït-Ahmed du territoire algérien est en violation de la loi sur les partis politiques. El Mouhtarem 

Commentaires

  1. Ahmed dit :

    Qu’attendre d’une petite frappe? Tout ce qu’il écrit est frappé au sceau de la commande… Trop petit pour s’en occuper, Al Mouhatarm, Neche Alik Eddhebane

  2. Corbeau dit :

    Les services ont toujours utilisé les tarés sans consistance morale et intellectuelle, comme ce petit plumitif;un flibustier et un affidé du système pour plaire à ses maître.

    Dans un syndicat on improvise surtout pas, alors en tant qu’intérimaire sans légitimité…
    Dans toutes les organisations syndicales du monde on ne trouve pas ce genre de strapontin d’intérim. C’est une incompatible avec l’éthique syndicale.Mais pour sublimer et assouvir cette soif de haine qui les anime, on trouve des missionnaires plumitifs pour ce genre de travail , pour être confirmer dans le poste de SG du syndicat par des élections truquées , comme dans les marchés publics avec des soumissionnaires fictifs.

  3. Tag dit :

    Source : Algérie Politique

    Pendant que Abderrazak Boukebba, journaliste à l’ENTV, observe une grève de la faim, devant la porte d’entrée de la maison de la presse Tahar Djaout à Alger, le Rassemblement national démocratique (RND) offre des téléphones portables à des journalistes de la presse écrite à l’occasion de la journée de la liberté de la presse.]

    Pendant que Abderrazak Boukebba, journaliste à l’ENTV, observe une grève de la faim, devant la porte d’entrée de la maison de la presse Tahar Djaout à Alger, le Rassemblement national démocratique (RND) offre des téléphones portables à des journalistes de la presse écrite à l’occasion de la journée de la liberté de la presse.

    Liste des “lauréats” :

    Bachir Cherif Hassen, directeur de publication de La Tribune,
    Hadda Hazzam, directrice de publication d’El Fedjr,
    Amine Alouache, directeur du Jeune indépendant,
    Idir Benyounes, directeur de La Dépêche de Kabylie,
    Ali Fodil, directeur d’Echourouk,
    Naima Abbes, directrice Horizons,
    Abder. Bettache, journaliste du Soir d’Algérie,
    Nabila Amir, journaliste d’El Watan,
    Naima Aloune, journaliste Horizons,
    Ali Younsi, journaliste EL Massa,
    Hamid Yas, journaliste d’El Khabar (il a déjà eu le prix Omar Ouartilene !!!!!),
    Houria Akram, journaliste d’El Moudjahid,
    Nouredine Hadef, journaliste d’El djoumhouria,
    Hafid Boufedache photographe Le Courrier d’Algérie,
    Saad Bouakba, chroniqueur El Fedjr,
    Abdenour boukhemkhem, SG de la FNJA

    et Kamel Amarni SG du SNJ (Amarni était absent, il a chargé un autre membre du SNJ de donner une communication sur la presse. Le représentant du SNJ a récupéré le cadeau offert à Amarni)

    Sans commentaire !!!!

  4. Doukha dit :

    Ya sid El Mouhtarem,COMMUNIQUEZ NOUS une adresse afin que je puisse vider mon sac en direct a ce flibustier.Le S N J va se décribiler encore plus en ne balayant pas devant sa porte par une déclaration s’il ne veut pas ternir l’image du journalisme en général et des quelques journalistes dignes affilié a ce syndicat en particulier.

  5. Ameziane dit :

    Encore un snipers du DRS, un tireur embusqué, « un chien de garde », un incendiaire, propagandiste servile, un plumitif médiocre, un serviteur zélé, un attrape-mouches, un esclave consentant, un porte-flingue…comme Benchicou, les Sadi, Ait Hamouda, Benyounès, Ksentini, Echourok, Ennahar, kabyles.net, kabyles.com, rezki.net, etc., etc;

    et autre « seconds couteaux » de la Gestapo locale, alias le DRS, alias la main de fer du Régime militaro-mafieux, son bras politique, son épine dorsale, sa colonne vértébrale, le Sommet de la Pyramide du Pouvoir dicatorial……..

  6. Mourad dit :

    Vous savez, dans le cas de Da’lho, le DRS prefere ne pas pratiquer lui meme le sale jeu et le sale travail, alors il trouve des ptits shaiyatine pour cela, histoire de laisser les vrais ennemis dans leur coin si innocent.

    Vous en faites pas, le ministre de la com va faire une declaration en faveur de DA’lho, ca va devenir une nouvelle methode pour tenir les militants de notre grand parti loin des vrais soucis du peuple algerien.
    Mais avec le dernier message de Ait Ahmed, cela ne risque pas d’arriver. Alors les amuse girl du pouvoir peuvent danser.

  7. ALGERIEMEILLEUR dit :

    Depuis l’independance confisqué de l’algerie par le clan de Oudjda dont Boutef fait partie, l’algerie a pris la mauvaise direction …
    De gaulle en fin tacticien , nous a choisi les hommes qui nous gouvernent 50 ans après une indépendance confisquée par les DAF et le clan de oujda ,dans leur sinistre projet ils ont commencé par liquider les patriotes , les révolutionnaires et les authentiques patriote ….
    les médias bénéficient d’un traitement « spécial » de la part du DRS. Une direction, installée à Ben Aknoun et dirigée par le colonel Fouzi, scrute en permanence les journaux, fiche les journaliste en deux catégories : les hostiles et les dociles. Aux uns, le harcèlement, les tracasseries et aux autres la publicité publique et les « articles » préparés comme celui de Mr Kamel Amarni. Cette direction va plus loin en refusant aux journalistes professionnels indépendants les agréments pour créer des journaux alors que dans le même temps, ces agréments sont distribués à des milliardaires à la fortune douteuse.

    Voila une video de l’interview interssante de Mokrane Ait larbi sur la nature du Pouvoir algerien, mise par le DzWikileaks :

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hJX1A47us5o

  8. awghlis dit :

    ya si kamal amarni pour moi vous ette un chiendu system

  9. Akli NYOTANT dit :

    réponse @ Tag ,

    A première vue , il semble que toi aussi tu dois rouler pour quelqu’un d’autre car je constate que dans ta liste 2 canards n’y figurent pas :
    1) « LIBERTE »
    2) « NOUVELLE REPUBLIQUE »

  10. Doukha dit :

    Pfffffff tu voit sa photo on dirais une chouette qui parle au nom du DRS. pfff nchalah tkhelssha fe denia wel akhera.

  11. soumam new dit :

    AIT AHMED risque d etre descendu commme boudiaf et autres . c est tres simple pour un journaliste tout court et difficile pour un vrai flic pseudo journaliste .

  12. Tag dit :

    Réponse à Akli NYOTANT.
    Je ne suis pas celui que tu crois.
    J’agis en toute liberté et n’ayant pas de fil à la patte.
    Aussi concernant ces deux canards cités, c’est que l’un comme l’autre sont des sous-traitants du pouvoir mafieux.
    NB. Je n’ai fait que reprendre un écrit en ligne et tu peux en vérifier la source.

  13. Yannis dit :

    ils ont aucun respect pour un homme de 85ans, ils lui reclament encore de faire plus, comme s’il n ‘avait rien fait.

  14. mourad dit :

    Si Ait Ahmed revient a Alger, ce sera une façon de légitimer le régime mafieux aux yeux du monde.
    L’exil de Ait-Ahmed signifie pas d’état de droit, pas de reformes, pas de gouvernance, régime tortionnaire.

  15. hypster dit :

    voila un jounaleu qui veux se faire connaitre, avec un tel article ,il faira parler de lui .pauvre con disait (le president sarkozy )

  16. Anonyme dit :

    Je conseille au pere de lindepence du territoire algerien de rester a lausanne ou vous etes ait-ahmed, jexplique la verite toute nue, D>R>S a un bureau bpf loeil du cyclone a P>AF, sahnoun hacene cmr police avec lancien cmr pl gacem decede, sahnoun chercheur des proxenete pour eliminer toute pensee critique a lencontre du regime mafieux vieux qui a perdu toute legimite internationale. il ya des repris-justice dans la police corrumpue jusqua los. sahnoun et hanachi ould kebailia ,coups tordus, kabyle de service, cerise sur le poison, chef departement air algerie, hamid derbal, cmr deguise chef khobziste, cet escroc grade de la culotte de sa femme, est poursuivi trafiquant-detres-humains, piston les voyous-ripoux-blique accedent au grade, lincompetence, trafic-dappartement complicite fuite des capitaux en europe, police+d>r.s .assassinats, proxenetes ramenes de paris. sahnoun hacene, hamid derbal sont les plus grands trafiquants depuis 30 annees,mefiez-vous fichier des innocents, dictature, censure, torture, coups-tordus, ce regime est fini, il tombera .fin sapproche, diplomatie des criminels dun peuple opprime fini.justice internationale cest le peuple algerien qui jugera les fausssires de lagerie de boutef.

  17. Khaled dit :

    Je vous jure que je n’ai jamais cru que ce Kamel Amarni pourrait parler un jour devant une assistance ou bien avec le public,tellement il était un timide et un vrai complexé jusqu’au jour où les recruteurs du DRS le récupèrent car,faible,pour qu’il devienne leur plume.Dites à Kamal Amarni,est ce qu’il a passé son service national comme tous les autres universitaires de son village Ait-ouaneche,et dites-lui est-ce que c’est pour se venger de son oncle etranglé par les maquisards kabyles durant la guerre,car traitre, qu’il s’attaque à un des symboles de la révolution Dda Lhocine.Est ce que vous croyez que la traitrise n’est pas génétique?les gens de son village Ait-ouanèche vous le diront

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER