• Accueil
  • > Ait Ahmed Hocine
  • > Message de Hocine Aït-Ahmed au Conseil national du FFS, réuni le 18 novembre à Alger

Message de Hocine Aït-Ahmed au Conseil national du FFS, réuni le 18 novembre à Alger

Image de prévisualisation YouTube

Commentaires

  1. Mohamed Hachour dit :

    travail fabuleux fournis par KARIM TABOU!en effet TABOU a vider de sa substance le FFS et j’estime que c’est un travail titanique et aucun génie ne pourras être à la hauteur de Karim le TABOU;

  2. Argaz dit :

    toujour en forme, dieu merci

  3. EL HADJ M'HAND dit :

    Merci Mr AIT AHMED d’abord pour ce message
    ensuite pour la nomination de MR Ali Laskri au poste de premier secrétaire national du parti.
    Il est vraiment bien placer pour donner un nouveau souffle à ce parti très attendu par les algériennes et algériens.
    De ma part je lui suggère une démarche menant vers la réconciliation interne.
    Nous avons tant souffert de l’hémorragie..!

  4. ALERTE dit :

    Efin une bouffée d’oxygéne on en a vraiment besoin aprés une longue apnée imposée par TABBOU a toutes les structures. oohhh éxcuse on me dira il ne faud pas s’attaquer aux cadres du parti moi je vois il faud il est méme impératif de dénoncer certains dépassements anti reglementaires et surtout contraires aux principes du parti. D’ailleurs ces jours ci il y’a des coups de forces qui se déssinent a travérs beaucoup de sections par la fédération dans le but évident est la réédition des complots ourdis de 2008 qui ont poté des chefs normalisés dans plusieurs sections. mais cette fois ci c’est la lettre d’orientation du président HOCINE AIT AHMED qui est visée pour qu’elle ne soit pas mise en application sur le terrain. ALERTE

  5. khaled dit :

    a quand les memoires de ait ahmed,ou ferat il comme les autres, se taire

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER