• Accueil
  • > Monde
  • > Syrie: « guerre civile possible » (Cameron)

Syrie: « guerre civile possible » (Cameron)

Commentaires

  1. L'indigné dit :

    Cameron et ses acolytes occidentaux de l’OTAN sont reconnus, avec leurs alliés orientaux ou africains, comme pyromanes et ennemis des peuples. Les masques, ne résistant pas à l’érosion du temps, sont finalement tombés. Ces impérialistes dominateurs, irrités par la crise financière et économique qu’ils ont générée à travers le monde, cherchent désormais à récolter des butins de guerre en semant, en guise d’investissements, leurs bombes destructrices d’êtres vivants sans épargner l’environnement écologique. Ils envoient leurs « barbouzes » pour créer la discorde entre les gents et répandre la guerre psychologique relayée par la désinformation que diffusent leurs agences de presse.
    Ils larguent leurs armements pour inciter à la violence entres nationaux, frères ou amis, victimes de la désastreuse et obscurantiste propagande pro-occidentale, sous le contrôle des drones et des caméras spatiales. Ils répètent leurs mensonges jusqu’à les faire admettre comme certitude, même lorsque la réalité prouve le contraire. Ils usent de la corruption, de l’intimidation, jusqu’à l’instrumentalisation des institutions et organisations de l’ONU et de nombre d’ONG.
    Ainsi, faut-il croire que les peuples de ces Etats de l’OTAN, réputés pourtant Etats de droit, seraient incapables de dénoncer et de juger leurs dirigeants va-en-guerre, à défaut de les contraindre à ne recourir qu’aux moyens modernes et pacifiques de la politique, du droit et de l’éthique ? Cela, précisément, dans le but de sauvegarder l’honneur de leurs nations respectives, d’une part, et d’éradiquer d’autre part, sans dommages collatéraux ni victimes innocentes, la dictature et sa mentalité, ainsi que les dictateurs.
    Il ne faut pas oublier que ces derniers ont été adoubés par ces occidentaux qui se sont autoproclamés décideurs du destin du monde; ces décideurs avaient, en effet, installés ceux-là, en les maintenant toujours à leur service, à la tête des pays ciblés, tels que la Syrie ou d’autres dont l’Algérie et La Côte d’Ivoire.
    Les indignés commencent à faire entendre chez-eux même, à l’intérieur des pays occidentaux, leur réprobation de la mauvaise politique que poursuivent leurs dirigeants.
    Il s’agit certainement d’un réveil de conscience de leur part, nécessairement favorable à la lutte marathonienne des peuples tels que le nôtre, dont les dirigeants dominateurs, despotiques et illégitimes, ont spolié la souveraineté ainsi que les richesses nationales.
    Ma certitude est que, tôt ou tard, les peuples, à l’instar des pays de l’Amérique Latine, imposeront leur volonté contre toutes les formes de domination et d’où qu’elles viennent.

  2. Doukha dit :

    Pour couper l’herbe sous leurs pieds (Quatar…Arabie Séaoudite…surtout Turquie…et d’autres valets des occidentaux)le régime Syrien usé par plus de 40 ans de règne sans partage doit mettre sur la table par des élections LIBRES sa légitimité ou passer la main le plus rapidement possible.Ce n’est pas les hommes intègres et compétents qui manquent en SYRIE.Tous les prédateurs de la Syrie ont des problèmes internes (crises financière…mouvements de révoltes…)

  3. Amar dit :

    Bye bye bourreau de Damas !
    Laakouba à celui de Tizi Ouzou, qui soutient son jeune frère syrien contre vents et marées, comme il avait soutenu Benali et Gueddafi avant d’aller faire allégeance à Abdeljalil à Doha et de recevoir pendant plus de quatre heures Ghannouchi dans son bunker d’El Mouradia ! Quels reniements !

  4. Rabah dit :

    A mon avis M. David Cameron vient de donner le signal à l’opposition syrienne pour passer à l’action et justifier la future intervention de l’OTAN comme en Lybie.

  5. Hamdane dit :

    Pour illustrer à quel point notre diplomatie est tombée si bas depuis quelle est dirigée par le quatuor tlemcénien Bouteflika, Medelci, Rahal et Messahel, El Khabar publie dans son numéro d’aujourd’hui un excellent article intitulé « La Ligue Arabe ne retient pas la proposition algérienne sur la Syrie ».

    Cette proposition ridicule consistait à « partager la poire en deux », ce sont les propos de Medelci, entre le bourreau de Damas et son opposition et montre que Bouteflika et Medelci, que ses collègues arabes surnomment « El Ghabi » ( l’idiot ), sont les seuls dirigeants au monde, avec les pauvres irakiens et libanais, à croire encore en la tyranie syrienne.

    Lorsqu’ils comprendont, dans quelques semaines ou mois, qu’ils se cont encore fourré le doigt dans l’oeil, ils demanderont certainement au Qatar de les sortir du pétrin où ils auront mis le pays, contre des concessions diplomatiques et militaires majeurs.

    Pleure O mon pays bien-aimé !

  6. elhadi dit :

    QUE faire devant cette machiine satanique , que reste il a ses peuple pour defendre leure terittoire,tanq il yaura des abdeljalie et autres qui offres sur un plat bien garnis de la viandes humaine en sauce petrole ,il faut pas trpos esperé , la guere ne fait que commné les investissemnt miltaire sont bien calculé, la facture sera tre lourdement payé, il sagit bien la d un nouveaux mode de de gouverbé et de colonisé colonisé, l experinece libyen vient de le prouvé qui a donné bien des apéti, la suite ne serai négligé.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER