• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 3 décembre 2011

Archive pour le 3 décembre, 2011

Liberté d’association: De l’espoir à l’étouffement

Durant plus d’un quart de siècle (1962-1990), à l’exception des « organisations satellites » du FLN, très peu d’associations ont vu le jour, si bien qu’il est difficile de parler de vie associative en Algérie. Cependant l’adoption de la  Constitution du 23 février 1989 a consacré et le multipartisme et la libre création d’associations. Cette liberté se trouve confirmée par  la loi 90-31 du 04 décembre 1990, portant création et gestion des associations, bouleversant ainsi le paysage de la société civile et rompant, par la même occasion, avec les pratiques antérieures.
 
Depuis la promulgation de cette loi, l’on peut retenir trois grandes périodes dans la vie associative :
-   La première, de 1990 à 1993 : peut être qualifiée de « période d’espoir » et est caractérisée par un foisonnement d’associations.
-   La deuxième, de 1993 à  1999 : est une « grande période de méfiance »  entre les associations et les pouvoirs publics, qui ont souvent manœuvrés pour récupérer et  instrumentaliser ces  associations.
-    La troisième, de  1999 à nos jours : est une « période d’étouffement » puisque, malgré la signature, par l’Algérie, de plusieurs accords internationaux, celle-ci reste, de loin, celle qui a vu la reconnaissance d’un nombre très réduit d’associations.
 
Les périodes citées ci-dessus montrent, à l’évidence, la  volonté des pouvoirs publics de museler le champ associatif.
 
Tout en reconnaissant les limites de la loi 90/31, dont certains articles méritent d’être reconsidérés pour garantir plus de liberté à la société civile et de renforcer ses bases, le mouvement associatif en Algérie a acquis un niveau d’expérience, de maturité et de professionnalisme qui lui confère le droit d’être associé à toute réforme qui le concerne en premier lieu. A cet effet, nous, associations, activistes culturels, acteurs et militants associatifs… dénonçons  notre marginalisation dans le processus d’élaboration du nouveau projet de loi,  et rejetons ce dernier  dans sa mouture actuelle, que nous considérons comme une régression ouvrant la voie à la mort assurée de toute vie associative en Algérie.
 
Tizi-Ouzou Le 03 décembre 2011
 
Signataires :
A.C. Amusnaw,  Maison des Droits de l’Homme et du Citoyen Tizi-Ouzou, A.C. Aghbalu, Centre de Documentation en Droits de l’Homme Béjaia, Numidia Oran, ArtWatch kabylia.

Rachid Ghanouchi, chargé de mission du pouvoir algérien ?

ghannouchidream.jpgPar El Mouhtarem 

La récente visite en Algérie du chef du parti islamiste tunisien, Ennahda, grand vainqueur des élections à l’Assemblée constituante, Rachid Ghannouchi suscite des interrogations chez de nombreux observateurs. Et pour cause, durant son séjour algérois, Ghannouchi n’a rencontré, hormis les chefs des partis de l’Alliance présidentielle, aucune formation politique de l’opposition. Le caractère strictement officiel de la visite après la rencontre du chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika n’a pas laissé les observateurs indifférents.

Selon une source informée, ceux que l’on appelle les «décideurs» en Algérie auraient fixé au chef d’Ennahda, dans le cadre des relations de son gouvernement avec l’Algérie, une feuille de route de quatre points:

1- Soutenir la question sahraouie

2- Ne soutenir aucun parti politique islamiste en Algérie notamment les islamistes du FIS dissout

3- N’entretenir de contact dans la mouvance islamiste qu’avec le MSP

3 Servir d’intermédiaire entre le pouvoir algérien et les opposants algériens qui sont à l’étranger.A cet effet, nous apprenons d’une source informée qu’une réunion entre des opposants algériens vivant en Suisse et à Londres et Ghanouchi aurait eu lieu la semaine passée à Tunis.

Le pouvoir algérien aurait proposé, selon toujours les mêmes sources, aux opposants dont des anciens du DRS (département de la sécurité et du renseignement) et anciens diplomates de rentrer en Algérie avec des garanties qu’ils ne seraient ni inquiétés ni poursuivis devant les tribunaux.

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER