• Accueil
  • > "Reformes" politiques
  • > Bouteflika: « Les dernières décisions, preuve de la détermination à répondre aux attentes du peuple »

Bouteflika: « Les dernières décisions, preuve de la détermination à répondre aux attentes du peuple »

boutef.jpegLe président Abdelaziz Bouteflika, a affirmé mercredi à Laghouat que les décisions prises dernièrement attestent de « notre détermination » à mettre en oeuvre des réformes qui répondent aux ambitions et aux attentes du peuples. 

 

Dans un discours prononcé à l’ouverture de l’année universitaire 2011-2012, le chef de l’Etat a relevé les mutations que connaît le monde, particulièrement le monde arabe, dont l’Algérie est partie intégrante, a-t-il dit.

 

« Dans ces circonstances, a souligné le président Bouteflika, l’Algérie a oeuvré, avec responsabilité et en toute sincérité, à réunir les conditions pour des réformes politiques, économiques et sociales en adéquation avec les ambitions de la société et ses aspirations pour un processus de réforme continu, à travers un dialogue constructif et une large concertation avec toutes les composantes de la classe politique et de la société civile ». 

 

 

 

Le chef de l’Etat a expliqué, à cet égard, que l’objectif recherché à travers une telle initiative, ainsi que l’élargissement du débat, est d’introduire des changements dans les textes de lois codifiant la vie politique pour « renforcer le processus démocratique et appuyer l’équilibre entre les pouvoirs ». 

 

Ces réformes visent également à « garantir les libertés individuelles, collectives et les droits de l’homme, conférer une meilleure efficacité à l’action associative, élargir la participation des citoyens à l’activité politique et promouvoir le rôle de la femme et de la jeunesse », a ajouté le président de
la République. 

 

 

 

« L’Algérie oeuvre aujourd’hui, dans la sérénité, après la tragédie qu’elle a connue, à édifier une société basée sur les principes de liberté, de justice et de solidarité, dans la quiétude et la concorde », a encore souligné le président Bouteflika. (APS) 

Commentaires

  1. Khaldoun dit :

    FAKOU !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    IL FAUT SORTIR DE VOTRE BULLE POUR SAVOIR COMMENT VIE L’ALGERIE REELLE ET NON PAS LE MICROCOSME DANS LEQUEL VOUS VEGETEZ.
    PAUVRE BOUTEFLIKA, QUI DEVIENT L’OTAGE DE SON CLAN DE PREDATEURS QUI LE FONT VIVRE DANS UNE ALGERIE VIRTUELLE.

    QUELLE FIN DE REGNE PATHETIQUE !

  2. Tag dit :

    Nous parler de « notre détermination », ce qui est à ma connaissance n’est qu’une supercherie.
    Pour ma part je trouve qu’il n’y a aucune volonté des tenants du système soit dit : DRS – Présidence – Sonatrach de s’émanciper.

    Si on veut réellement du bien pour le pays et pour les Algériens il ne fallait pas envoyer des textes de lois à une APN moribonde désignée par une fraude massive et générale.

    Le président devrait travailler avec des HOMMES de droiture et non de droit pour l’élaboration de toutes les lois et légiférer par ordonnances. Je crois c’est plus juste.

    Oui pour une ALGÉRIE :
    - Libre
    - Laïque
    - Sociale
    - Pluriculturelle

  3. S. Guendou dit :

    Quel bonheur de voir l’opposition en accord avec le pouvoir.
    Merci pour la nouvelle démarche.
    La mise est assurée aux prochaines législatives.

  4. NETIZEN dit :

    M. le président de l’état, je pense que ces vielles chansons ne finiront pas. Tout ce la c’est une consommation rituelle.
    Le vrai changement vient par la volonté du peuple Algérien, et pas du tout par le système qui pilote l’Algérie depuis l’indépendance. Il faut profiter et gagner du temps d’avantage au tant que le pétrole est cher.

  5. nourredine dit :

    il partira comme sesfrères. moubarek et guedafi ont touys eu la possibilité de partirdans l ‘honneur, mais quand on avecu comme eux l’honneur est à l’OTAN.j ai jamais vu un etre aussi nul et lache comme ce ptit bout de ego sans rien!!!!

  6. Toufik dit :

    Voila une goute des erreurs et des malfaits de l’administration algerienne. Le nommer Rouibah Boudjemaa a ete nommer consule générale en France, et en meme temps il a été radié de la fonction publique algerienne par le président Bouteflika il y a quelques années(1999). On ne comprends rien de cette Bled. J’en suis sur a 100% que le président ne le sais pas et on sait que ce Rouibah Boudjemaa a laisser la wilaya d’El Tarf dans un état desastreuse. Vous comrenez quelques chose????? moi non!!!!!
    Liser l’article suivant pour que vous sachier comment il a ette radier. pour ceux qui ont la mémoire courte.

    http://www.algeria-watch.org/farticle/boutef/boutefmenage.htm

    SVP SI TU PEUX LE FAIRE PASSER A QUELQU’UN D’AUTRE TU ES ENTRAIN DE FAIRE UNE CHOSE POSITIVE ENVERS TON PAYS L’ALGERIE.

    MALGRE TOUT CA VIVE L’ALGERIE.

  7. Anonyme dit :

    Ils deviennent autistes les vieilles prostates.Ils ne sont pas conscients ya dine Allah ! Dégage , crève moins que rien.L’Algérie jadis prospère , il faisait bon vivre, havre de paix, transformée en vaste cimetière asile psychiatrique ou prison c’est selon.Que le diable vous emporte menteurs,criminèls, assassins, incompétents,voleurs, sans gloire,sans honneur,merdier, bousiers,tout fièrs d’être pire que le cancer ,….

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER