• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 décembre 2011

Archive pour le 20 décembre, 2011

Sahel: la sécurité apanage « exclusif » de quatre pays de la région

Le ministre de l’Intérieur Daho Ould Kablia a exclu toute intervention directe au Sahel en matière de sécurité de pays n’appartenant pas au groupe formé par l’Algérie, le Niger, le Mali et la Mauritanie. Les autres pays du Sahel et les puissances étrangères « peuvent apporter leur concours en matière de renseignement, de technologie ou de formation. Mais, il n’est pas question qu’ils interviennent directement sur le terrain », a souligné le ministre.

« La doctrine est que les affaires de sécurité dans le Sahel relèvent exclusivement des quatre pays du champ. C’est une doctrine adoptée par les chefs d’Etat et les  chefs d’état-major des pays du champ », a-t-il souligné. « Cette doctrine est maintenant implicitement reconnue par les grandes puissances », a-t-il ajouté, cité notamment par l’agence APS.

تطورات خطيرة جدا الأمن الجزائري يضرب الأساتذة المتعاقدين المنضوين‎

تعرضت أستاذة متعاقدة للضرب المبرح أمام زملائها من طرف قوات الأمن اليوم 19 ديسمبر على الساعة 15 أمام ملحقة وزارة التربية، هذه الأستاذة متزوجة وأم لطفل خرجت منذ قليل من المستشفى وهي تحمل شهادة طبية تثبت تعرضها لضرب هذا هوة الأمن الجزائري وهذه هي وزارة التربية في نهاية 2011
تعتزم النقابة متابعة قوات الأمن قضائيا

Politique UE de voisinage: Alger prêt à une discussion « exploratoire »

Politique UE de voisinage: Alger prêt à une discussion

Mourad Medelci

L’Algérie a accepté de participer à une discussion exploratoire avec l’Union européenne surla Politique européenne de voisinage (PEV), a déclaré le ministre des Affaires étrangères Mourad Medelci.  »L’Algérie a accepté d’entrer en discussion exploratoire », a-t-il déclaré tout en précisant que « la décision sera prise au terme de ces discussions ».

  »La PEVa connu une évaluation de la part des Européens eux-mêmes ces derniers mois et ils ont associé l’Algérie, qui ne fait pas partie de cette politique de voisinage, à cette évaluation », a également indiqué le ministre à l’APS. A l’heure actuelle, la PEVest en phase « rénovée » et l’UE se met « au niveau de chacun des pays pour discuter d’une feuille de route » entre les parties, a-t-il noté.

 

SNAPAP: Le gouvernement vient de commettre un hold-up supplémentaire !

Le Conseil des ministres a décidé dimanche le relèvement à 15.000 DA de toutes les pensions et allocations de retraite, inférieures à ce montant à partir du 1er janvier 2012, au bénéfice des retraités salariés et non salariés.

Pour la majorité des retraités qui perçoivent moins de 15 000 dinars, il n’y a pas eu d’augmentation, elle a été tout simplement alignée sur le SNMG qui est de 18 000 dinars dont le net à payer est de 15 000 dinars.

Pour  l’autre majorité dont la retraite varie entre 15 000 à 29 999 dinars, l’Etat accorde une augmentation de 30 %, soit entre 4 500 et 8 999 da.

Pour la catégorie moyenne dont la pension oscille entre 30 000 et 40 000 da, le surplus varie entre 28 et 24 % soit entre 8 400 et 9 600 da. (Lire la suite)

Ali Laskri rencontre les militants du FFS de la fédération d’Alger :« Il faut remettre tout à la base »

Ali Laskri rencontre les militants du FFS de la fédération d’Alger :« Il faut remettre tout à la base » dans Opposition politique en Algerie laskriPar Youcef Aouchiche, secrétaire national au Mouvement associatif

Dans le cadre de ses sorties de proximité, prévues dans toutes les fédérations du parti, le premier secrétaire du Front des Forces Socialistes (FFS), Ali Laskri a entamé hier samedi son programme par une rencontre au siège de la fédération d’Alger, avec les militants venus en nombre important.

Invité à prendre la parole, Ali Laskri, après avoir rendu un hommage appuyé aux martyrs de la démocratie, a retracé les grands axes de son programme et exposé la feuille de route de son secrétariat national. «Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des sorties prévues par le secrétariat national afin d’expliquer notre programme et mettre la base sur le même point d’information avec les instances dirigeantes du parti», a-t-il indiqué.

Abordantla Conventionnationale prévue fin janvier de l’année 2012, l’orateur a rassuré les militants quant à leur implication effective à la réussite de ce rendez-vous. «La convention nationale sera tenue avec la base militante», a affirmé le premier secrétaire. Selon lui, la convention nationale «est appelée à établir un état des lieux du pays et du parti et d’évaluer la stratégie électorale du parti (ses participations et ses boycott) afin d’aider à la prise d’une décision consensuelle lors des prochaines échéances électorales».

Sur ce, Ali Laskri a mis en garde les militants contre la campagne sournoise de certains journaux visant à entraîner le FFS dans des choix dictés par le régime en place et semer le doute dans l’esprits de la base militante. « Il faut faire preuve de vigilance à l’égard de ce que la presse rapporte sur notre parti. Le FFS est un parti autonome», a-t-il affirmé. Pour faire face à ces manoeuvres, l’orateur s’est engagé à partager l’information avec les militants à tous les niveaux du parti, seule option pouvant avorter les plans diaboliques du régime et de ses relais.

Abordant les grands axes de son programme, M. Laskri a annoncé la tenue d’une conférence nationale économique et sociale au début de l’année 2012, l’organisation de l’université du printemps fin mars qui regroupera les jeunes et les étudiants du parti, l’organisation de la rencontre des femmes durant la premier quinzaine de mars, la tenue d’un Forum sur les libertés syndicales le 1er mai 2012 ainsi que d’autres projets que la direction actuelle s’est engagée à réaliser. Un programme chargé, qui nécessite, selon Ali Laskri «l’implication de tous les militants à tous les niveaux du parti » (direction, Conseil national, conseillers, fédérations, sections, militants, sympathisants et amis du FFS).

Ainsi, le premier secrétaire a exhorté les militants à dépasser les querelles individuelles et faire preuve de discipline et d’engagement afin de redonner au FFS sa place dans la société.

Puisant des orientations du président du parti, Hocine Aït-Ahmed, l’orateur a réitéré sa volonté et sa détermination d’œuvrer, en concertation avec la base, au rassemblement de toutes les énergies du parti, afin de faire face aux différents défis qui s’imposent au FFS durant les mois et années à venir. «Ceux qui veulent militer au FFS les portes sont ouvertes», a-t-il clamé, avant d’ajouter: «ouvrons le parti et prenons des décisions collégiales !».

Accompagné du Dr Rachid Hallet, membre du comité d’éthique, et de Nora Mahiout, secrétaire nationale à la promotion de la femme, l’orateur a également mis l’accent sur la nécessité de la restructuration et l’organisation du parti, qui est «l’un des principaux chantier qui nous attend », a-t-il jugé.

S’agissant de la fédération d’Alger, Ali Laskri a estimé que beaucoup reste à faire dans cette structure afin qu’elle puisse retrouver son rayonnement d’antan. «C’est une fédération très importante, vu la place stratégique qu’elle occupe dans le pays. Il s’agit de la capitale du pays. Et nous allons lui accorder toute notre attention», a-t- assuré.

A la fin de cette rencontre, le Premier secrétaire a tenu une réunion avec les membres du secrétariat fédéral, où il a mis le point sur la nécessité d’engager un plan de restructuration englobant les 57 communes que compte la capitale.

Notons enfin, que les débats se sont déroulés dans un climat de convivialité. Les militants quant à eux ont salué cette louable initiative affirmant leur engagement derrière le Président du parti et sa direction afin d’instaurer un changement pacifique dans le pays et mettre en place une deuxième République et une Assemblée constituante, seule voie habilitée à faire sortir le pays du marasme auquel il est confronté depuis la confiscation du pouvoir en 1962.

Syrie: la blogueuse Razan Ghazzawi a été libérée dimanche

Syrie: la blogueuse Razan Ghazzawi a été libérée dimanche dans Monde free1La blogueuse américano-syrienne Razan Ghazzawi, incarcérée depuis deux semaines par le régime syrien, a été libérée tard dimanche soir, a annoncé le Centre syrien pour l’information et la liberté d’expression, pour lequel elle travaille.

« Razan Ghazzawi a été libérée à 22H30″ (20H30 GMT) contre une caution de 15.000 livres syriennes (environ 300 dollars), a annoncé le centre sur son site internet lundi.

« Le Centre syrien pour l’information et la liberté d’expression se félicite de la libération de notre collègue Razan Ghazzawi et appelle une nouvelle fois au retrait des charges retenues contre elle et à l’arrêt de son procès », a ajouté l’organisation. (Lire la suite)

Mon blog a été attaqué

Cher (e)s ami (e)s

Mon blog a subi une attaque hier. Vous avez certainement remarqué la disparition de plusieurs articles. 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER