L’Algérie classée comme régime autoritaire et à la 130ème place en démocratie

L'Algérie classée comme régime autoritaire et à la 130ème place en démocratie dans Classement Algérie bouteflikacherchell.vignetteL’Algérie vient d’obtenir la 130 ème position en matière de démocratie par The Economiste Intelligence Unit. Ce classement se base sur :

-Processus électoral et le pluralisme (Le régime Algérien obtient 2.7/10)
-Fonctionnement du gouvernement ( Le régime Algérien obtient 2.21/10 )
- Participation politique (Le régime Algérien obtient 2.78/10)
- Culture politique ( Le régime Algérien obtient 5.63/10)
- Libertés civiles ( Le régime Algérien obtient 4.41/10 ) «Des élections libres et équitables, et la garantie des libertés sont des conditions nécessaires pour l’établissement d’une démocratie, et risquent même d’être insuffisantes pour une démocratie pleine et consolidée si elles ne s’accompagnent pas de transparence et de gouvernance efficace. Une participation politique
efficiente et le soutien à la démocratisation de la culture politique sont nécessaires pour nourrir et protéger la démocratie», souligne le rapport de l’EIU.

La région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord compte15 régimes autoritaires sur 20. «Les régimes autoritaires dans la région MENA partagent des caractéristiques similaires : atteintes aux droits humains et absence de libertés fondamentales, corruption endémique et népotisme; petites élites qui contrôlent la majeure partie des richesses de la nation, gouvernance et prestations sociales pauvres. Autres caractéristiques : difficultés économiques et baisse du pouvoir d’achat, chômage élevé et grande inflation. Des régimes établis depuis de très
longues années», indique le même rapport.

Pour télécharger le rapport :

http://www.eiu.com/public/topical_report.aspx?campaignid=DemocracyIndex2011

Commentaires

  1. Ameziane dit :

    ça relève de l’évidence mémé, ça frappe aux yeux, et il n’est pas exigé d’être expert pour le déceler au « premier coup ».

    Il n’est pas non utile de lire ces « classificattion conventionnelle, arbitraires déterminées par des officines parfois douteuses. Il faut donc dépasser ça, et nous rendre à l’évidence, et donc avoir le courage de voire la « réalité en face »: l’Algérie est malade, est le grand malade du bassin méditerranéen, paralysée et asphyxiée par un Régime militaire dictatorial, autoritaire, assassin, criminel, corrompu et corrupteur, compradore, inféodée à l’ex-Puissance coloniale en particulier et à l’Occident en général… Et rien n’est possible tant que ce Régime militaire est là!

  2. Ameziane dit :

    ça relève de l’évidence même, ça frappe aux yeux, et il n’est pas exigé d’être expert pour le déceler au « premier coup ». Il n’est pas non utile de lire ces « classifications conventionnelles, arbitraires, déterminées par des officines parfois douteuses. Il faut donc dépasser ça, et nous rendre à l’évidence, et donc avoir le courage de voire la «réalité en face» : l’Algérie est malade, est le grand malade du bassin méditerranéen, paralysée et asphyxiée par un Régime militaire dictatorial, autoritaire, assassin, criminel, corrompu et corrupteur, compradore, inféodé à l’ex-Puissance coloniale en particulier et à l’Occident en général… Et rien n’est possible tant que ce Régime militaire est là ! Il n’y’aura ni paix, ni prospérité, ni tranquillité…ni carottes, ni pommes de terre ! tant que ce Régime atroce est là ! C’est le «mal originel», la cause principale, le démiurge !

  3. hadj dit :

    Plusieurs gouvernements sont passés depuis l’époque BOUMEDIENNE et rien a changé au niveau mentalité.Les Algériens sont tous les mêmes .Une fois au pouvoir,ils commencent à récupérer l’argent avancé pour être élu.

  4. Messabih dit :

    Boumedienne a vecu avec l’idée que l’algerie
    pouvait assimiler son identite arobo-musulmane,exclusive quant à l’unicite de ses institutions,en mettant en avant un plan de modernisation de la societe et de la jeunesse
    enseignement ,education et travail.
    Il n’etait pas un Kaddhafi pour enfermer et s’approprier ,la vie de chacun,et pour en faire des non-citoyens,mais il n’etait pas aussi un Bourguiba,qui a de par sa formation
    oeuvré pour la rencontre des cultures et des civilisations nord africaines et europeennes!
    L’exigence qu’il se faisait de lui meme ,et
    pour les Algeriens,n’offrait pas d’alternatives democratiques,partisanes,pour depoussierer les appareils du FLN,le parti unique,et pour creer une nouvelle dynamique
    salvatrice qui aurait balayé avant l’heure,
    tous ces presupposés partis religieux et islamistes,qui ont ensanglanté le pays,pendant une decennie !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER