Une machination contre les cadres algériens de Djezzy: SOS Ali Rahil, ingénieur en danger d’exclusion !

Une machination contre les cadres algériens de Djezzy: SOS Ali Rahil, ingénieur en danger d’exclusion !  dans Monde du travail en Algérie pucedjezzy2656.vignetteY a-t-il une politique délibérée de saboter les cadres algériens au  sein de Djezzy ? Ce qui se passe actuellement dans cette entreprise nous mène à répondre par l’affirmatif. Plusieurs cadres algériens de cette société supposée être une multinationale ont passé par le conseil de discipline, qui est une véritable cour martiale qui œuvre contre les cadres algériens, et sont vus salis et humiliés pour des débilités fabriquées de toutes pièces par les lobbies mafieux de Djezzy .

Ces jours-ci, Ali Rahil, un ingénieur optimisation au sein du département Access network d’Alger, est la prochaine cible des «snipers» des ressources humaines. On reproche à Ali Rahil le fait d’avoir envoyé un congé maladie de deux mois dans le but de travailler dans une entreprise de consulting installée en dehors du pays. Le congé maladie ne suffit-il pas ? alors que plusieurs privilégiés font les vas et vient entre Djezzy et les sociétés de consulting sans aucune crainte d’éventuelle sanction des « Snipers » de Djezzy

Une politique de deux poids deux mesures

Mohamed M. a quitté Djezzy pour travailler dans une entreprise de consultiong établie au Moyen-Orient pour plusieurs mois durant sans donner aucun signe de vie, après son séjour à l’étranger, Mohamed M. décida de rentrer au pays et réintégra ainsi Djezzy. Il fut félicité et promu au poste tant convoité de Manager du département Optimisation d’Alger. Il fait partie de ces intouchables du département access network. Quant à Ali Rahil, ce fils du pauvre, se trouve en face d’une véritable capable «judiciaire» et risque de rejoindre les nombreux exclus de cette entreprise criminelle.  

Vendre Djezzy avec un effectif réduit

Le DG de Djezzy ne cessait de nous casser nos têtes avec ses dégoûtantes réunions et avec ses innombrables écarts de langages. Ce qu’on peut retenir de ses interventions quand même: – on veut réduire au maximum le nombre d’employés d’Orascom puisque une entreprise qui a un effectif réduit coûte beaucoup plus chère qu’une entreprise qui a un effectif «normal». -« al bab youkharidj Jamal» (la porte fait sortir un chameau» une manière d’inviter les employés à quitter l’entreprise qui les a exploités pour plusieurs années. -« Bint Al Djirane » (la fille des voisins) une manière de manquer de respect aux Algériens et surtout de les prendre pour des cons .

On peut comprendre par là que la dernière machination entre Ali Rahil est loin d’être innocente, c’est un programme tracé. Réduire au maximum l’effectif de Djezzy pour espérer gagner quelques millions de dollars de plus.

Djezzy un club d’amis

Ça suffit de voir comment se font les promotions au sein de cette entreprise pour déduire que cette société n’est qu’un club d’amis, si tu n’es pas du club, tu ne serais jamais promu et pis encore tu serais traité comme un indigène.

Groupe d’employés de Djezzy

Commentaires

  1. El hadi dit :

    Sans défendre l’entreprise de téléphonie mobile »Djezzy » , l’absentéisme justifié par les certificats médicaux de complaisance fait partie, depuis des décennies , de notre « culture » . La rigueur dans la gestion des entreprises publiques et privées doit être de mise pour sortir le pays du marasme économique et du parasitisme générateur de médiocrité , de corruption et de banditisme. Les prescripteurs de certificats médicaux de complaisance et les bénéficiaires devraient être poursuivis devant la justice pour escroquerie et extorsion de fonds .
    Revenons à « Djezzy » qu’attendent les décideurs pour la racheter ou trouver un repreneur , y aurait il un enchevêtrement d’intérêts autorisant toutes les manipulations pour perenniser l’enrichissement illicite et l’escroquerie?

  2. parmonts dit :

    Si les 14 millions d’algériens abonnés à DJEZZY étaient un tant soi peu intelligents ils bruleraient leurs puces.
    Les algériens sont esclaves des monarchies du golf et de tous les pays arabes. La volonté de s’arrimer à l’islamo arabo bahatisme comme toute forme d’expression sociale et l’islamo arabo bahatisme fondement du contrat social t social algérien sont une catastrophe.
    Les cadres algériens et les algériens, sont dans leur pays traité comme des moins que rien par les sociétés étrangères, et notamment par ORASCOM et DJEZZY

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER