• Accueil
  • > Archives pour décembre 2011

Archive pour décembre, 2011

Rachid Ghanouchi, chargé de mission du pouvoir algérien ?

ghannouchidream.jpgPar El Mouhtarem 

La récente visite en Algérie du chef du parti islamiste tunisien, Ennahda, grand vainqueur des élections à l’Assemblée constituante, Rachid Ghannouchi suscite des interrogations chez de nombreux observateurs. Et pour cause, durant son séjour algérois, Ghannouchi n’a rencontré, hormis les chefs des partis de l’Alliance présidentielle, aucune formation politique de l’opposition. Le caractère strictement officiel de la visite après la rencontre du chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika n’a pas laissé les observateurs indifférents.

Selon une source informée, ceux que l’on appelle les «décideurs» en Algérie auraient fixé au chef d’Ennahda, dans le cadre des relations de son gouvernement avec l’Algérie, une feuille de route de quatre points:

1- Soutenir la question sahraouie

2- Ne soutenir aucun parti politique islamiste en Algérie notamment les islamistes du FIS dissout

3- N’entretenir de contact dans la mouvance islamiste qu’avec le MSP

3 Servir d’intermédiaire entre le pouvoir algérien et les opposants algériens qui sont à l’étranger.A cet effet, nous apprenons d’une source informée qu’une réunion entre des opposants algériens vivant en Suisse et à Londres et Ghanouchi aurait eu lieu la semaine passée à Tunis.

Le pouvoir algérien aurait proposé, selon toujours les mêmes sources, aux opposants dont des anciens du DRS (département de la sécurité et du renseignement) et anciens diplomates de rentrer en Algérie avec des garanties qu’ils ne seraient ni inquiétés ni poursuivis devant les tribunaux.

Algérie : quel horizon démocratique ?

La rive sud de la Méditerrané fait face à des mouvements populaires de contestation sans précédent. Au Maghreb après le vent de démocratie qu’à fait souffler le peuple tunisien, les attentes des autres peuples sont fortes. Au Maroc, des élections viennent de se tenir sur la base d’une réforme constitutionnelle portée par le Roi. 

Pour l’Algérie, un silence semble couvrir le traumatisme des années sanglantes de la décennie 90. Des lois constitutionnelles sont en cours de vote par des parlementaires déjà dans la place. Peut-on parler d’une transition démocratique dans ces conditions, bien que les élections législatives soient prévues pour 2012 ? 

Beaucoup d’interrogations qui feront l’objet d’un débat lors de la rencontre du 14 décembre à laquelle je vous invite. 

Malika Benarab-Attou

PROGRAMME :

(Lire la suite)

Corruption: L’Algérie se classe au 112ème rang mondial

Dans son rapport annuel sur la corruption publié aujourd’hui, Transparency International classe l’Algérie à la 112ème place sur les 183 pays classés avec une note de 2,9 sur 10. L’Algérie perd 7 places par rapport à l’année 2010. Le Maroc est classé à la 80e place avec une note de 3,4 et la Tunisie à la 73e place avec un score de 3,8.

RSF: Bilan des révoltes arabes : les médias au cœur de printemps tourmentés

rsf.pngUn an après le début des soulèvements démocratiques dans le monde arabe, Reporters sans frontières dresse le bilan de la censure et des violations de la liberté d’informer observées pendant cette période. Les journalistes, et plus particulièrement les photographes, ont payé un lourd tribut. Onze professionnels des médias ont trouvé la mort dans l’exercice de leurs fonctions, parmi lesquels des figures de renom du photo-journalisme international. Les principales victimes demeurent les journalistes locaux.

 

Dans son rapport « Révoltes arabes : les médias, témoins clés et enjeux du pouvoir », Reporters sans frontières se propose de décrire les méthodes utilisées par les autorités pour empêcher la circulation de l’information au cours de six soulèvements populaires (Tunisie, Egypte, Libye, Bahreïn, Syrie et Yémen) du 17 décembre 2010 à la mi-novembre 2011.

 

 

(Lire la suite)

1...34567

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER