Il refuse de se présenter devant la justice de son pays, Mohamed Bedjaoui soutient le général Nezzar !

Après avoir déposé sa candidature à la tête de l’UNESCO au nom du Cambodge, http://bit.ly/tmpqZg l’ex-ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui, disparu depuis quelques années, revient sur la scène. Et de quelle manière ! L’ancien président du Conseil constitutionnel a signé une pétition de soutien au général à la retraite Khaled Nezzar objet d’une enquête en Suisse. L’ancien ministre de la Justice (1964-1970), époque où des centaines d’Algériens dont Hocine Aït-Ahmed, avaient été condamnés à de lourdes peines, Mohamed Bedjaoui, lui-même cité dans le scandale lié au marché de réalisation de l’autoroute est-ouest, s’érige en donneur de leçons en matière de justice. El Mouhtarem

Photo : Mohamed Bedjaoui à Montparnasse (Paris)  

 

Il refuse de se présenter devant la justice de son pays, Mohamed Bedjaoui soutient le général Nezzar ! dans Affaires en justice en Algérie bedjaoui-300x224

Bedjaoui se promène à Montparnasse

 

 

Commentaires

  1. Ameziane dit :

    « Eminence grise du Régime militaire », Bédjaoui est le co-rédacteur (avec Jacques Mansour Vergès) de la Charte nationale de 1976, et de son Préambule évidement, ce juriste-complice est le protégé du Pouvoir militaire en général et du/son Clan (Boutef-Zerhouni, ex-MALG)…

    Ce n’est donc l’avancée en âge ou la folie qui le tient, Bejaoui a choisi son camp depuis longtemps. Il fait partie des lobbyistes qui qui se sont jeté dans la sale bataille de soutien au Régime criminel, dont Boussof était l’architecte, et Boumédienne l’exécutant presque parfait!

    Dans sa valise diplomatique, celui-ci dispose de Carnets d’adresses, Blocs-notes et Agendas qui retracent l’histoire du lobbyisme en faveur de ce Régime sanguinaire et mafieux, des Réseaux de la Françafrique…

    Ce type était à CPI de la Haye, et ça nous dit ce que ces insttitutions de pure forme mises sur pied par le s Occidentaux dans le sillage de la Guerre fraoide (qui continue sous d’autres formes)….

    Béjaoui était étudiant à la Sorbonne pendant la Guerre de libération nationale, il avait bénéficié du soutien d’un certain Georges SIKSIK, originaire de Tlemcen, Tagrert, de confession juive, sa famille judéo-berbère était engagée à fond pour l’indépendance….
    Se souvient-il de tout cela? Certainement pas!

  2. ALGERIEN dit :

    Khaled Nezzar, Mohamed Mediène, Kamel Abderrahmane, Bachir Tartag et enfin Djebbar M’henna et les deux autres vers lesquels plusieurs témoins ont pointé l’index sont aujourd’hui décédés. Il s’agit de Smaïl Lamari et de Larbi Belkheïr. Pêle-mêle, ce sont les officiers qui, à des degrés divers, sont largement responsables de la situation. Par leur choix, par un cynisme parfois meurtrier, par leur volonté de sauver un système moribond et par leur incompétence, ils ont fait prendre au pays trois décennies de retard. Il ne s’agit pas de dédouaner les terroristes ou de nier la dangerosité des défenseurs de l’État théocratique, mais il va sans dire que les islamistes n’auraient jamais essaimé à ce point en Algérie si ce pouvoir, ou certains responsables ayant servi ce pouvoir, n’avaient pas, à travers des choix surréalistes, joué avec le feu et ce, depuis l’indépendance du pays.

  3. ALGERIEN dit :

    Je vous donne l’adresse pour signer la pétition :
    http://www.petitions24.net/pour_que_nezzar_et_tous_ses_acolytes_soient_juges

  4. L'indigné dit :

    Je fais confiance à la justice de la Confédération helvétique, car je la crois indépendante et impartiale. Je ne soutiens pas les pétitionnaires qui prétendent influencer avec leur simple signature, cette éthique et déontologique Institution judiciaire digne de ce nom.

  5. Jeff dit :

    Que dire d’une personne qui a évoqué « l’air marin » qui rouillé les verrous de la salle où étaient entreposés les bulletins du candidat Taleb Ibrahimi aux élections présidentielles de 2004. Plus de 30 000 bulletins de signatures ont été volés pour disqualifier un candidat potentiel à celui de ses chefs. Que dire que quelqu’un qui s’est présenté pour être candidat à la présidence de l’UNESCO sous l’égide de l’état Cambodgien. Quel honte, aucune dignité aucun honneur.

  6. said dit :

    Qui s ‘assemble se ressemble.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER