Nouveau code de wilaya : 200 prérogatives dévolues au wali

Le projet de loi relatif à la wilaya, en débat depuis hier à l’APN, accorde de larges pouvoirs au wali. Le rôle de président de l’APW reste «symbolique» et se limite à «la régulation de l’audience», déplore un député, ajoutant que l’APW n’a pas «l’autorité de décision».  Le le nouveau texte de loi accorde 200 prérogatives pour le wali. 

 

Commentaires

  1. L'indigné dit :

    Dans la gouvernance propre à la façade démocratique de la RADP, accorder plus de prérogatives aux walis, fonctionnaires de l’Etat, au détriment des élus locaux du Peuple, équivaut, en réalité, à une « déconcentration » purement administrative, au détriment d’une « décentralisation », laquelle est éminemment démocratique et en faveur de ces élus. On peut constater donc, que le régime se radicalise dans son autoritarisme désastreux, car liberticide et antidémocratique, malgré ses discours mensongers et ses démarches trompeuses pour tenter encore de soudoyer à l’intérieur et à l’extérieur de l’Algérie.
    Mais heureusement que le temps fera tomber les masques; « Patience et longueur de temps vaut mieux que force ni que rage », dixit La Fontaine.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER