Affaire ArcelorMittal-Annaba: La BEA a raison !

Affaire ArcelorMittal-Annaba: La BEA a raison ! dans Algérie Politique rcelormittalelhadjarMohand pour « Algérie Politique »

Si un prêt rembourse un autre, il y a for à parier que ça n’ira pas loin. C’est l’activité et la productivité qui permet de dégager des gains pour rembourser pour faire aux charges et aux investissements et non l’endettement. La BEA a raison. Un outil industriel viable a été cédé dans des conditions particulières et obscures, ce n’est donc pas suffisant pour ce géant de la sidérurgie, il fait un chantage a peine déguisé pour continuer à faire fonctionner l’usine.

On devrait s’intéresser à ses résultats des années antérieures, et surtout pour savoir si c’est des transferts purs et simples à la maison mère, à la façon Djezzy, ou bien il y a eu des sommes réinvesties dans la modernisation du moyen de production qui faisait la fierté des cadres algériens du secteur.

L’outil de production ayant coûté des millions de dollars ne suffit-il donc plus pour les gestionnaires ; ils veulent hypothéquer des terrains incessibles, or ça ce n’est pas possible légalement. A moins d’un passé outre de celui qui leur a donné l’usine dans un plateau.
Il a fait la même chose en France, mais on lui a dit qu’il ne devait pas agir si malicieusement. Le DG le sait, puisqu’il est Français.

Commentaires

  1. Kabylo . dit :

    La décision allemande, après Fukushima, de sortir du nucléaire, et les chiffres inquiétants de l’AIE et d’autres organismes sur l’augmentation continue du CO2 dans l’atmosphère ont contribué à susciter l’intérêt pour Desertec.

    Sa première phase concrète sera la construction l’an prochain au Maroc d’une ferme solaire de 500 MW, près de Ouarzazate. Ce projet installé sur 12 km carrés doit servir de pilote pour Desertec, avant une réplication dans d’autres pays méditerranéens.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER