• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 17 janvier 2012

Archive pour le 17 janvier, 2012

Libération du wali d’Illizi en territoire libyen

Les autorités libyennes ont libéré mardi, en territoire libyen, le wali d’Illizi, M. Mohamed Laid Khelfi, qui sera remis de façon « imminente » aux autorités algériennes, a appris l’APS d’une source proche du ministère de l’Intérieur. La même source a précisé que les ravisseurs ont été arêtés à150 km en profondeur du territoire libyen, ajoutant que le wali et son chef du protocole seront remis aux autorités algériennes au poste frontalier de Deb Deb (sud-est de l’Algérie). Le wali a pu joindre mardi sa famille par téléphone afin de les rassurer, a-t-on ajouté de même source.

 

Algérie: le wali enlevé devrait être libéré en Libye mardi

Le wali d’Illizi enlevé lundi devrait être libéré mardi en fin d’après-midi, a affirmé à l’AFP le sénateur d’Illizi, Ibrahim Houma. Le wali se trouve en Libye. Les Libyens devraient le ramener au poste frontalier de Debdeb et le remettre aux autorités algériennes aujourd’hui avant le coucher du soleil, a indiqué M. Houma, en se référant à Mohamed Laid Khelfi enlevé lundi soir dans la zone de Timeroualine (80 km à l’ouest du poste frontière de Debdeb).
Selon les indications fournies à l’AFP par M. Houma, M. Khelfi était parti calmer une manifestation de jeunes dans la ville de Debdeb, frontalière avec la Libye.

Avant d’être choisi comme préfet à Illizi en 2010, M. Khelfi occupait des fonctions municipales à Alger, selon un responsable de la région.

Selon ce même responsable, qui a requis l’anonymat, la manifestation de jeunes à Debdeb était motivée par la condamnation d’habitants de la région, dont des membres de la famille d’Abou Zeid (l’un des chefs d’Al-Qaïda au Maghreb islamique, Aqmi), lors d’un récent procès. AFP

Le wali d’Illizi enlevé lundi par trois jeunes algériens armés et identifiés (ministère)

Le wali d’Illizi Mohamed Laid Khelfi a été enlevé lundi dans la région de Timeroualine (80 kmde Deb Deb) au retour d’une mission régulière d’inspection et de travail, par « trois jeunes algériens armés et identifiés », a indiqué mardi le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué.

« Le lundi 16 janvier 2012 à 16h00 au retour d’un déplacement dans la commune de Deb Ded (Illizi) effectué dans le cadre des missions régulières d’inspection et de travail et après une rencontre qui s’est tenue dans cette localité à laquelle ont pris part, Mohamed Laid Khelfi (wali d’illizi), le président de l’APW, le chef de daïra d’Aïn Amenas, ainsi que le président de l’APC de Deb Deb et les représentants de la société civile, le véhicule du wali d’Illizi a été intercepté dans la région de Timeroualine par trois jeunes algériens armés et identifiés », a précisé le ministère.

« Le président de l’APW ainsi de le chargé de protocole et le chauffeur du wali d’Illizi ont été relâchés, tandis que le wali a été gardé par ses ravisseurs et dirigé vers la frontière algéro-libyenne », a ajouté la même source.

Le wali, dont le véhicule a été retrouvé « abandonné » non loin du lieu de l’enlèvement, « a pu prendre contact par téléphone avec sa famille à 21h30 sans toutefois préciser le lieu où il se trouvait », selon le communiqué.

Le ministère a souligné que « toutes les dispositions sont prises et tous les moyens appropriés sont mobilisés à tous les niveaux pour assurer la libération du wali dans les meilleurs délais possibles ».

 

FFS: Le commandant Lakhdar Bouregaa animera une conférence à Tazmalt

FFS: Le commandant Lakhdar Bouregaa animera une conférence à Tazmalt dans Opposition politique en Algerie bouregaa.vignetteA l’occasion du 57ème anniversaire de la mort de l’un des chefs historique de la Révolution algérienne, Didouche Mourad, la section du FFS de Tazmalt organise une conférence-débat le jeudi 18 janvier 2011 à 14h00 à la Maison de jeunes. La conférence sur l’esprit de Novembre, sera animée par Lakhdar Bouregaa, Commandant de la wilaya 4 historique.

Mourad Dhina arrêté en France à la demande du régime d’Alger

Mourad Dhina arrêté en France à la demande du régime d’Alger dans Algérie Politique mourad
Mourad Dhina

Le docteur Mourad Dhina, membre fondateur du Mouvement Rachad, a été interpellé aujourd’hui à midi à l’aéroport d’Orly alors qu’il se rendait à Genève. Dr Dhina, l’un des résistants de la première heure au régime putschiste d’Alger, père de six enfants, assistait à Paris à une séance du Conseil exécutif de Rachad.

Selon nos informations cette arrestation par les autorités françaises fait suite à une demande du régime d’Alger exprimée officiellement par Mourad Medelci, ministre des Affaires étrangères, récemment en visite en France où il a été auditionné par des parlementaires français.

Il est à noter que le Mouvement Rachad a organisé le 11 janvier 2012 une manifestation devant l’ambassade d’Algérie à Paris, au cours de laquelle ses militants et sympathisants ont dénoncé la dictature militaire et la corruption du régime d’Alger.

Le Mouvement Rachad condamne cette arrestation à caractère politique et appelle les autorités françaises à libérer immédiatement un militant algérien qui œuvre pacifiquement pour la liberté, la démocratie et l’Etat de droit dans son pays.

Secrétariat de Rachad

16 janvier 2012

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER