Libération du wali d’Illizi en territoire libyen

Les autorités libyennes ont libéré mardi, en territoire libyen, le wali d’Illizi, M. Mohamed Laid Khelfi, qui sera remis de façon « imminente » aux autorités algériennes, a appris l’APS d’une source proche du ministère de l’Intérieur. La même source a précisé que les ravisseurs ont été arêtés à150 km en profondeur du territoire libyen, ajoutant que le wali et son chef du protocole seront remis aux autorités algériennes au poste frontalier de Deb Deb (sud-est de l’Algérie). Le wali a pu joindre mardi sa famille par téléphone afin de les rassurer, a-t-on ajouté de même source.

 

Commentaires

  1. Rabah dit :

    C’est une affaire rocambolesque, qui n’a pas encore révélé tous ses secrets.

    Mais tout est bien qui finit bien.

    C’est pour cela que les vieux dirigeants autoproclamés de notre pays , qui font beaucoup d’erreurs sur le plan diplomatique car ils ont perdu leur lucidité et de leur visibilité à cause de leur age avancé, auraient du réflechir beaucoup avant de soutenir les tyrans arabes nommés Benali, Moubarak, El Kadhafi, Bachar Al Assad, Ali Abdallah Saleh et El Bechir, entre autres, contre leurs peuples, qui les ont rejetés comme la peste.

    Les peuples restent mais les dirigeants changent même s’ils s’accrochent désespérément à leurs vieux koursis.

    Hadi sunnatou el hayat.

    A cause des tares, carences et insuffisances, en un mot de l’incompétence affligeante de ses dirigeants cupides et obstinés, qui pratiquent une fuite en avant suicidaire et ruineuse en raison des concessions diplomatiques et économiques importantes qu’il doit octroyer aux pays occidentaux notamment, pour qu’ils ferment leurs yeux sur les abus, méfaits et forfaits de ses gouvernants de pacotille, notre pays est aujourd’hui isolé sur le plan régional.

    Heureusement que nos freres lybiens savent faire la différence entre le peuple algérien, qui était avec eux et ses dirigeants qui étaient avec Kadhafi.

    C’est grace à ce respect et cette considération pour notre peuple, que les nouveaux dirigeants lybiens ont accepté de remettre le wali d’Illizi aux autorités algériennes, en esperant qu’elles vont bien apprécier ce geste fraternel et leur remettre la famille de Kadhafi, au moins ses deux fils, en leur arrachant l’engagement écrit de leur garantir un jugement juste et équitable.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER