Algérie: La moitié des cybercafés sont fermés

Algérie: La moitié des cybercafés sont fermés dans Blog et internet en Algérie internetLes cybercafés mettent la clé sous le paillasson par paquets.  Le département de Moussa Benhamadi a estimé à 1500 le nombre d’espaces communautaires et à 5000 celui des cybercafés. «Le nombre de clients abonnés aux différents réseaux d’Adsl a atteint 1,6 million, alors que celui des utilisateurs d’Internet est fixé à 10 millions», a-t-on précisé.

Les difficultés charriées par l’exigence d’agrément par le département de l’intérieur pour ouvrir un cybercafé a contraint bon nombre d’entre eux à fermer boutique. «Pour avoir l’agrément on doit attendre la signature de directions de différents service séparés», affirme le gérant d’un cybercafé. Alger ne compte qu’environ 500 cybercafés dont les plus fréquentés sont déconnectés. Certaines informations affirment qu’«au moins 50% de ces espaces du Net, ouverts depuis des années, ont cessé leurs activités à travers le pays. Parmi eux beaucoup exercent ce métier depuis dix ans, c’est-à-dire depuis l’introduction de la Toile web en Algérie». Ces cybers qui ont fonctionné avec un registre du commerce ont été subitement soumis à la règle de l’agrément fourni par le département de l’intérieur.Source L’Expression

 

Commentaires

  1. Toubal dit :

    C’est une mauvaise nouvelle pour nos jeunes et notre démocratie en gestation.

    Mais elle est compensée par la bonne nouvelle relative à l’accession en finale de notre équipe nationale de hand ball dans le cadre du Championnat d’Afrique des Nations.

    Malgré leur défaite honorable contre la Tunisie , les poulains de Bouchekriou, digne successeur de Derrouaz, méritent un grand BRAVO !

    Leur magnifique deuxième place les qualifie au championnat du monde et aux jeux olympiques de Londres.

    Enfin, le sport algérien renoue avec la victoire après la série d’échecs humiliants qu’il a enregistrés, dans les différents tournois auxquels nos sportifs ont participé, depuis le mondial de football de 2010.

    Laakouba à d’autres victoires dans les domaines sportifs et autres car notre pays a besoin de booster le moral en berne de sa jeunesse, en particulier et de la societé en général, minées par le chomage et des fléaux sociaux graves, qui démobilisent ses cadres intègres, à cause de la mauvaise gouvernance de notre pays par un clan de prédateurs, qui pratiquent une fuite en avant suicidaire, qui le mène droit dans le mur, le fragilise et le transforme en proie facile aux pays étrangers, qui convoitent son immense territoire, son riche sous-sol et ses ressources naturelles et financières considérables, qui profitent malheureusement à une minorité d’Algériens et d’Algériennes.

    D’autre part, pour que les pays étrangers ferment leurs yeux sur leurs abus, méfaits et forfaits, les dirigeants autoproclamés de notre pays leur accordent des concessions importantes dans les domaines politique, diplomatique et économique, alors que leur départ pour raison d’age avancé ou d’état de santé défaillant, qui ne leur permet pas d’assumer convenablement leurs lourdes taches et une plus grande confiance en notre jeunesse qui est capable de relever tous les défis, pourraient épargner au pays toutes les épreuves malheureuses qu’il est en train de subir à cause des tares, lacunes et insuffisances de ces dirigeants cupides et obstinés.

    Cette incompétence est flagrante dans la gestion du printemps arabe par notre diplomatie et notamment les révoltes des peuples tunisien, égyptien, lybien et syrien.

    Concernant la crise syrienne, c’est M. Anouar Malek, un jeune universitaire algérien et non pas M. Medelci, qui a raison.

    Vive la jeunesse, qui apporte un air frais et vivifiant à notre pays étouffé par les vieux chnoques qui le gouvernent.

    Une fois encore, le dindon de la farce c’est, l’Algérie car lorsque la massue s’abattra sur sa tête (incha Allah le peuple algérien se réveillera avant la catastrophe annoncée et chassera ses tyrans avant qu’il ne soit trop tard ), comme l’a dit le Premier Ministre et Ministre des Affaires Etrangères qatati à Medelci, au Caire, lors d’une réunion de la Ligue Arabe, elle va se retrouver seule.

    Pour une fois les dirigeants autoproclamés de notre pays auraient bien fait de suivre les conseils du Qatar.

    Par contre les conseils que ce pays leur a prodigués auparavent et qu’ils ont suivis, concernant la chasse de l’outarde, les déplacements ridicules de Bouteflika à Doha et à Tunis, pour y rencontrer Abdeldjellil et Marzouki et s’excuser auprès d’eux, dans des conditions humiliantes, pour avoir soutenu Kadhafi et Benali et la médiation du Qatar pour la normalisation de nos relations avec le Maroc, n’étaient d’aucune utilité et pas du tout urgentes pour notre pays, dont la diplomatie fait naufrage et prend eau de toutes parts.

    Plus maudits que les dirigeants qui nous sont imposés depuis 1999, tu meurs !

    Toutes les initiatives qu’ils ont prises ont été vouées à l’échec.

    Le vieux et fatigué Medelci s’est fait, une fois encore, avoir par la Ligue Arabe et la Syrie en affirmant stupidement que l’armée syrienne s’était retirée de certaines villes, a cessé de tuer des civils désarmés et avait relaché les prisonniers politiques.

    Il a même osé renvoyer dos à dos le bourreau ( le régime sanguinaire de Bachar Al Assad ) et la victime ( le peuple syrien ), comme l’a fait son collègue russe, qui va enfoncer le peuple syrien dans une tragédie que l’Histoire ne pardonnera jamais aux pouvoirs algérien, iranien, russe et chinois, qui soutiennent et arment le bourreau de Damas.

    Mais la victoire viendra à la Syrie, de Homs, comme elle était venue à la Lybie, de Benghazi.

    Tenez bon frères et soeurs syriens, le bout du tunnel n’est plus loin et n’oubliez surtout pas qu’aucune dictature n’a resisté à un peuple uni et décidé. Allah maakoum !

    Je suis sûr que les faces de malheur qui gouvernent notre pays, qu’ils ont couvert de honte avec leurs positions ridicules, ne vont pas hésiter un seul instant, s’ils seront encore au pouvoir, à demander au gouvernement quatari d’intercéder auprès des nouveaux dirigeants syriens qui remplaceront le régime criminel de Bachar Al Assad, pour qu’ils acceptent de les recevoir à Damas ou ailleurs, afin de leur présenter leurs excuses pour leur soutien suicidaire à Bachar Al Assad.

  2. karim dit :

    il faut fermé tout les cyber et donner des agréments pour des mosquées ces mieux

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER