• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 25 janvier 2012

Archive pour le 25 janvier, 2012

L’Algérie classée 122e en matière de liberté de la presse

 

L'Algérie classée 122e en matière de liberté de la presse  dans Classement Algérie rsf-300x89

Logo de RSF

Le classement 2011-2012 de la liberté de la presse conçu par l’organisation Reporters sans frontières (RSF) place l’Algérie à la 122e place. Dans la région du Maghreb, l’Algérie occupe la première place avant le Maroc, passé de la 135e à la 138e place, suite à l’incarcération du rédacteur en chef d’Al-Massae, Rachid Nini, le 28 avril, la Tunisie à la 134e place et la Libye (154ème). 

Dans une déclaration à Algérie Politique, Soazig Dollet, reponsable du bureau Afrique du Nord & Moyen-Orient à RSF, que l’Algérie est classée avant la Tunisie pour différentes raisons. « La Tunisie part de très bas surtout. Elle était 164e l’année dernière.
Et cette année, il y a eu, au cours de la « révolution » des exactions contre les journalistes et blogueurs, avec des arrestations, et une censure sur la Toile très forte.
Par la suite, à différentes reprises, mai, juillet et octobre, des journalistes ont été physiquement agressés par les forces de sécurité. Une chaîne de télévision (Nesma) est actuellement en procès suite à la diffusion d’un film d’animation. Et la censure sur Internet risque de reprendre.
Pour ce qui est de l’Algérie, les problématiques sont différentes. Moins de violences physiques et d’arrestations, mais problème de monopole de l’Etat sur l’audiovisuel », nous a expliqué Soazig Dollet. El Mouhtarem

Algérie: Recrutement de candidats aux législatives (Annonce parue dans El Khabar) !

Algérie: Recrutement de candidats aux législatives (Annonce parue dans El Khabar) ! dans Algérie Politique Copie-de-Bouacha-300x226

La rumeur du politologue, la lettre de Hidouci et le mail d’Aït AHMED

 

La rumeur du politologue, la lettre de Hidouci et le mail d’Aït AHMED dans Algérie Politique ffs-a-300x199

Meeting du FFS le 4 mars 2010 à Alger

Ahmed Selmane, La Nation

Le régime algérien a magistralement organisé le vide. Tenir des élections dans ces conditions, c’est comme remplir la vacuité par le néant. Mais comme on est très performant aussi en matière d’importation – même si on fait mine de multiplier les dos d’ânes bureaucratiques -, on a donc décidé de gagner des élections en important des observateurs africains, arabes et même, comble du luxe, européens.

Nous en avons l’habitude et détenons un savoir-faire éprouvé. Les observateurs viendront, probablement, à une semaine des élections, seront entourés d’attentions, on leur permettra d’aller où ils le souhaitent – nous n’avons rien à cacher, n’est-ce pas ! -, de rencontrer qui ils veulent. Ils pourront ainsi unanimement témoigner, la main sur le cœur, que dans l’Algérie qui, selon le discours officiel a fait son printemps en 1988 – M.Medelci est expert en comique de situation -, la démocratie a opéré un formidable bond en avant. Qui a dit que le régime algérien fait la chasse aux importations en dévaluant le dinar en catimini ? (Lire la suite http://bit.ly/wgwvET )

 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER