L’Algérie classée 122e en matière de liberté de la presse

 

L'Algérie classée 122e en matière de liberté de la presse  dans Classement Algérie rsf-300x89

Logo de RSF

Le classement 2011-2012 de la liberté de la presse conçu par l’organisation Reporters sans frontières (RSF) place l’Algérie à la 122e place. Dans la région du Maghreb, l’Algérie occupe la première place avant le Maroc, passé de la 135e à la 138e place, suite à l’incarcération du rédacteur en chef d’Al-Massae, Rachid Nini, le 28 avril, la Tunisie à la 134e place et la Libye (154ème). 

Dans une déclaration à Algérie Politique, Soazig Dollet, reponsable du bureau Afrique du Nord & Moyen-Orient à RSF, que l’Algérie est classée avant la Tunisie pour différentes raisons. « La Tunisie part de très bas surtout. Elle était 164e l’année dernière.
Et cette année, il y a eu, au cours de la « révolution » des exactions contre les journalistes et blogueurs, avec des arrestations, et une censure sur la Toile très forte.
Par la suite, à différentes reprises, mai, juillet et octobre, des journalistes ont été physiquement agressés par les forces de sécurité. Une chaîne de télévision (Nesma) est actuellement en procès suite à la diffusion d’un film d’animation. Et la censure sur Internet risque de reprendre.
Pour ce qui est de l’Algérie, les problématiques sont différentes. Moins de violences physiques et d’arrestations, mais problème de monopole de l’Etat sur l’audiovisuel », nous a expliqué Soazig Dollet. El Mouhtarem

Commentaires

  1. la rage dit :

    Les homme de loi hors la loi
    En assassine très bien les reformes et le savoir a TIZI OUZOU
    Sa ce passe a tizi ouzou il s’agit d’un ilot du savoir et de soutien au écoliers a différents niveau c’est une association digne de ce nom elle est la seule d’après son but qui mérite soutien et des pouvoir publique et de la population elle vienne de subir les foudre de la polices qui viens de lui intimer l’ordre de cesser ces activités sans qu’il y’ai aucune décision ou arrêté de fermeture des autorités administrative de wilaya ni une décisions de justice de qui cette officier de police tien t’il le motif légale de cette décision DE FERMETURE DES LOCAU DE CETTE ASSOCIATION et qui lui a donner ce pouvoir ou qui lui a donner l’ordre a ce rythme demain sera le tour des partis politique .
    Cet officier arrive après une dizaine d’années d’activités de cette association pour lui signifier cette décision de ne pas avoir les papiers nécessaires pour activer.
    Je me demande dans quelle pays en vie des bars et des cabarets pilules un peut par tous a tizi ville même les voyous qui agresse les citoyen sans que ses soit disant services de sécurité ne réagisse mais pour mâter la science et le savoir c’est la démonstration de la forces et des muscle l’excès de zèle pour satisfaire quelle « khaffafiche adhalam ».c’est de l’abus de pouvoir pur cette officier n’a pas le droit de faire cela
    Sa ma fait mal au cœur malgré que je n’est pas d’enfant scolarise dans cet association j’ai appris cette histoire par le biais d’un amis qui a un enfant qui suit des cours de soutien dans cette association
    J’interpelle les autorités de ce pays a leurs tête le président de la république le ministre de l’intérieur et le wali de la wilaya de tizi ouzou pour mettre un terme a de pareil agissement qui porte atteinte a l’image de la police et de rétablir cette association dans ses droit et lui permettre a elle et au enfant qui poursuive des cours de soutien de mener leurs cours a leur termes
    Il faut que les citoyens de la wilaya de tizi ouzou et la société civile réagisse à cet abus de pouvoir et dénoncera ses agissements néfastes à limage de la police et de la wilaya et de l’Algérie. Cette affaire monsieur le président de la république et la première réponse des « institution de la république » a savoir la police a vos reforme de la loi sur les association sa doit donner a réfléchir pour le mouvement associatifs locale et national
    Je tiens a assure les responsable de cet associations et les parents des enfants membre de cette dernier de mon soutien et je suis près a leur apporter mon soutien des qu’elle appellerons a n’importe quelle action sit-in ou marche ou n’importe quel autre soutien morales ou soutiens matérielles et je mobiliserai les citoyens de tizi ouzou dans ce sens on est avec vous.
    vive le savoir vive l’éducation de nos enfants
    Abat les répressions et la hogra abat les abus de pouvoir été ceux qui la pratique

  2. Omar dit :

    L’Algérie de Bouteflika péjorativement qualifiée d’ « Etat riche ou vivote un peuple pauvre », collectionne les mauvais classements en matière de gouvernance à cause des maux et fléaux sociaux qui minent son régime fondé sur le triptique : Népotisme-Régionalisme-Corruption généralisée, qui a largement contribué à l’isolement de ce clan de prédateurs sur les plans national, régional et international, surtout après le printemps arabe, qu’il a voulu combattre en soutenant les tyrans sanguinaires contre leurs peuples.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER