• Accueil
  • > Non classé
  • > Le FFS s’incline avec respect devant l’intégrité morale de Monsieur Abdelhamid Mehri

Le FFS s’incline avec respect devant l’intégrité morale de Monsieur Abdelhamid Mehri

Le FFS s’incline avec respect devant l’intégrité morale de Monsieur Abdelhamid Mehri dans Non classé mehri176215465x348Le FFS a appris avec douleur et grande émotion le décès de Monsieur Abdelhamid MEHRI.

Le FFS s’incline avec respect devant l’intégrité morale, la probité intellectuelle et l’envergure politique du grand militant du mouvement national, de la lutte pour l’indépendance de l’Algérie et du combat pour la démocratisation de notre pays.

Le FFS salue l’homme d’Etat qui a occupé des fonctions importantes au sein des instances de la Révolution et de l’Etat algérien et qui a travaillé avec lucidité, constance et ténacité au service de la grandeur de son pays.

Le FFS salue son engagement et son soutien aux causes justes dans le monde, notamment l’édification du Maghreb et la cause palestinienne.

A l’évidence sa présence fera cruellement défaut dans la phase décisive que traverse notre pays.

Au nom de M. Hocine AIT AHMED et de l’ensemble des militants du Front des Forces Socialistes,  je présente à sa famille nos condoléances les plus sincères.

Que Dieu lui accorde Sa Sainte miséricorde et accueille en Son Vaste Paradis. »

Ali LASKRI

Premier Secrétaire du FFS

Commentaires

  1. NETIZEN dit :

    Je présentes à sa famille mes plus sincères condoléances et prends part à votre profonde douleur.
    - Que Allah lui pardonne tous ses péchés inch’Allah et qu’il l’accueille dans le paradis.
    Je garderai toujours à l’esprit l’image d’une personne exceptionnel en Algérie. Il a passé un parcours étendu dans le bienfait de son pays.

  2. L'indigné dit :

    Phrases auxquelles je compatis sincérement.
    Le parti dit, induement, parti FLN, afin de tromper le peuple algérien en servant de couverture politique à la truanderie du système arbitraire au pouvoir de l’Etat, dès 1962, s’est montré incapable de valoriser et de promouvoir l’éthique politique de Abdelhamid MEHRI vivant, pour le malheur, hélas, de ce valeureux peuple. Ce système ainsi taré, serait-il capable de reconnaitre un jour, enfin, sa folie des grandeurs consécutive aux dégâts provoqués par la guerre psychologique propagée par le capitaine ou « bleuite » laquelle contamina les méninges et les cerveaux des chef de ce système, et se propgea à l’instar de la maladie des vaches folles ? Je le pense, pour ma part, incapable de s’en guérir et d’admettre l’alternative politique pacifique et non-clanique au pouvoir de l’Etat. Mais, heureusement que les « initiatives » de Abdelhamid MEHRI, de ses cllègues et de leurs disciples sont en train de bougeonner pour fleurir lors du prochain et paisible « printemps algérien », grâce à sa force tranquile.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER