Amara Benyounès qualifie les disparus de terroristes

Amara Benyounès qualifie les disparus de terroristes  dans Non classé benyounesPar Youcef

Abominable ! Amara Benyounès porte atteinte à la mémoire des disparus en tenant des propos injurieux à leur égard. Pour plaire à ses chefs (généraux putschistes), l’ex fondateur du RCD, ancien ministre de la santé, membre du directoire de campagne d’Abdelaziz Bouteflika lors de l’élection présidentielle d’avril 2009, actuellement SG du Mouvement populaire algérien (MPA, ex UDR),  a qualifié les disparus de «terroristes». Un outrage de plus de la part d’un sinistre politicard qui ne rate aucune occasion pour louer ses maîtres et bénéficier de leurs largesses, au détriment de la mémoire collective algérienne et des souffrances des populations.

En effet, dans un entretien accordé au quotidien d’information El Watan (édition mardi 21 février 2012), Benyounès en éradicateur zélé, a, sans scrupule, affirmé que «la plupart des disparus ont pris le maquis ». «Ce sont des terroristes», a-t-il clamé, sans avancer aucune preuve.

L’ex ministre des travaux publics, ne s’est pas arrêté à ce niveau. Il est revenu sur l’arrêt de processus électoral estimant qu’il s’agit d’une décision « salutaire ». «L’armée est intervenue pour sauver le pays et elle l’a sauvé », a-t-il déclaré.
Voila une bonne manière pour remercier ceux qui ont donné l’agrément à son parti (MPA).

Commentaires

  1. Rabah dit :

    Djaballah et Menasra vont bénéficier des accusations portées contre le MSP et Ennahda d’être manipulés par le Qatar et la Turquie qui leur donnent de l’argent et des ordres, selon M. Chihab, Madame Hannoune et M.Amara Benyounès.

    Nous nous souvenons tous qu’après avoir ete chassé d’Ennahda après le coup d’Etat d’Adami, Djaballah avait créé El Islah, qui a réalisé un excellent score lors des élections législatives, il y a dix ans et s’était classé 3ème après le FLN et le RND.

    Mais, à cause de son zaimisme et de « détournement de biens de son parti », Djaballah a été chassé d’El Islah, qui a coulé après son départ .

    Djaballah, qui a montré qu’il a la main heureuse répète à tous ceux qui veulent l’entendre que le parti qu’il vient de créer le « Parti pour la Justice et le Développement », comme celui de Abdilahi Benkirane au Maroc, va remporter, lors des prochaines élections, la majorité, même relative, comme au Maroc, et lui, comme Benkirane, sera designé Premier Ministre.

    Dans cette perspective, il a commence à donner des gages aux décideurs, dont le printemps arabe limite la marge de manoeuvre, en déclarant notamment qu’il ne veut pas vieillir dans l’opposition et que le jour est arrivé pour qu’il dirige le pays en toute responsabilité, en respectant la Constitution du pays et en se soumettant aux lois de la République, dont il ne chercherait pas à modifier la nature, contrairement à ses déclarations antérieures, comme l’ont fait Ennahda en Tunisie, ou le PJD au Maroc, ni à
    bouleverser la societé algérienne plurielle.

    C’est ce que tous les partis islamistes disent malheureusement avant d’arriver au pouvoir mais une fois sur le « koursi elli idouakh », ils s’apercoivent qu’ils n’ont rien à offrir de plus que ceux qui les y ont précédés et commencent à s’occuper des détails en laissant de côté l’essentiel et entiers les problèmes du pays, pour satisfaire leurs bases extrémistes et fanatiques auxquelles ils ont promis monts et merveilles.

    Elli yahsseb ouahdou ichitlou.

    Normalement, selon Belkhadem, Ouyahia, Hannoune, Touati, Benyounès
    et même Laskri, les Islamistes ne pourraient pas obtenir la majorité, d’autant plus que Djaballah a dit qu’il ne ferait pas d’alliance avec ses confrères islamistes.

    Personnellemnt, je crois que c’est juste une ruse électorale et que, contrairement aux Démocrates, les Islamistes sont solidaires les uns avec les autres, qu’ils soient d’Algérie ou d’ailleurs.

    Leur ennemi commun est celui ou celle qui ne porte pas leurs signes extérieurs de reconnaissance : estampille au front, kamis, hidjab, djelbab ou burka.

    Grace aux pressions de pays comme les USA, qui se sont toujours acommodés des islamistes, Ben Laden était leur création, le Qatar et l’Arabie Séoudite, pour les financements, le Printemps arabe est devenu le printemps islamiste et les tyrans déchus par leurs peuples révoltés ont été tous remplacés par des gouvernements islamistes, qui acceptent toutes les conditions posées par les pays occidentaux, comme la Turquie, pouvu qu’ils les laissent s’asseoir sur le fauteuil.

    Contrairement à ce que Djaballah et Ghannouchi annoncent, les Islamistes algériens n’auront pas la majorité absolue au Parlement mais une majorité relative et fragile, comme en Tunisisie ou au Maroc.

    Ainsi, ils pourront à tout moment être chassés du gouvernement où ils sont représentés depuis 1990, par un Président de la République qui a tous les pouvoirs .

    Les Ministres islamistes ont montré leurs limites avec la soif pour le pouvoir et l’argent et les nombreux scandales qu’ils ont provoqué dans les secteurs qu’ils ont dirigés ou dirigent encore : Affaires religieuses, of course, Travaux Publics, Pêche, PME/PMI, Artisanat, Tourisme, Industrie, Commerce etc…

    De plus, les Algériens et les Algériennes ont encore en mémoire les massacres barbares perpertrés par les groupes islamistes armés et savent qu’il n ya pas d’islamistes moderés car ils ont tous le même objectif : instaurer la Dawla islamiya féodale et obscurantiste.

    Après plus de 12 ans de pouvoir chaotique, Bouteflika aura en fin de compte favorisé l’accession des islamistes au gouvernement et fait reculer le pays dans de nombreux domaines.

    La fuite en avant suicidaire que lui et son clan de prédateurs pratiquent aujourd’hui a abouti à une impasse grosse de tous les périls pour notre pays à la dérive, à cause des longues absences et des courtes réapparitions de Bouteflika, qui ne peut plus assumer correctement ses lourdes charges constitutionelles, actuellemnt réduites à leur plus simple expression.

    Finalement Bouteflika a passé le 3ème mandat, le mandat de trop, volé dans les conditions scandaleuses que l’on sait, plus dans son lit que sur le fauteuil qui l’a rendu fou.

    « Aassa touhibouna chay ine oua hououa charoun lakoum oua takrahouna chay ine oua houa kheiroune lakoum », pour terminer avec un verset du Saint Coran dont les islamistes usent et abusent.

    SOS, peuple et pays en danger !

  2. AZOUZOU AOURAGH dit :

    Mouvement des Petroliers d Alger MPA

  3. Mohamed-Amin dit :

    Depuis 1999, l’Algérie est victime d’un complot ourdi par Bouteflika et son clan pour la plonger dans les bras des islamistes, via Belkhadem, le dangereux démagogue barbe-FLN.

    Ils sont aujourd’hui à deux doigts de réussir dans leur entreprise diabolique avec l’aval de Qatar et des Etats Unis, qui ne veulent pas de bien aux pays arabes et qui savent que la domination de ces pays par des régimes islamistes féodaux et corrompus jusqu’à l’os, à l’instar de l’Arabie Saoudite et de la majorité des pays du Machrek, ne fera que renforcer Israel, leur allié dans la région.

    Il faut donc empêcher Bouteflika de commettre son dernier forfait contre notre pays et contre le peuple algérien.

    Seul Ouyahia pourra le faire, c’est pour cela que le clan d’Oujda et leurs alliés de l’intérieur et de l’extérieur, veulent le neutraliser à tout prix.
    Je lance donc un vibrant appel aux Patriotes authentiques pour qu’ils mettent de côté les querelles d’égos et les susceptibilités qui les opposent et de se rassembler massivement derrière ce digne enfant du pays, pour sauver l’Algérie menacée dans ses fondements républicains.
    Je ne suis ni Kabyle ni un militant ou sympathisant du RND.

    Vive l’Algérie !

    Vive la République

  4. NETIZEN dit :

    « Dis moi qui tu hantes je te dirais qui tu es » la qualification de M.Benyounes ressemble à celle de Farouk Ksentini en rependant sur la disparition d’un fellah qui a été disparu au niveau de la brigade de la gendarmerie de Boumerdes. Il a dit clairement : ce dernier devrait avoir une relation avec les terroristes.
    Nous savons bien que causer la mort, kidnapper, torturer ou causer de graves blessures physiques à des civils ou à des non-combattants sont des actes terroristes.
    Donc si on prend le cas de l’état algérien on peut le qualifier ; « état terroriste »
    Quoi que le terrorisme d’état soit un concept extrêmement critique en grande partie parce que les Etats eux-mêmes ont le pouvoir de le définir sur le plan opérationnel « comme il l’a qualifié M.Benyounes », Contrairement à des groupes non étatiques.
    Les États ont le pouvoir législatif à dire ce qu’est le terrorisme et d’établir sa définition. Car ils ont la force à leur disposition, et ils peuvent prétendre à l’utilisation légitime de la sauvagerie bien que les civils ne puissent pas.
    Et voila la grande majorité des 200.000 civiles qui ont été exécuté par les forces de sécurités sont des terroristes mais sans armes.
    Ces actes criminels avec des idées barbares comme celle de M.Amara Benyounes n’ont aucune corrélation avec les droits humains qui normalement devront être protégé par un état de droit. Par malheur l’Algérie ne fait pas partis des états de droits.

  5. gazouza dit :

    Qu’il dise ce qu’il pense sous la houlette de la ripoux-blique bouteflikienne.c’est grace à ce régime DRS-SISTE ,qu’il est devenu un acteur sans portefeuille,lui et miss Toumi.qui avait dit un jour il faut faire la différence entre l’opposition au pouvoir et celle du pouvoir?ah je me rappelle c’était une allocution du Grand Ait Ahmed.il n’avait pas tort,n’est-ce pas.il avait raison et a toujours raison.On attend de lui les prochains jours qu’il va boycoter les élections prochaines,sinon on sera déçu. espérons qu’il ne va pas nous décevoir.amine

  6. africainberbere dit :

    lu ce soir sur el watandu web:la fraude a commencé!!
    ar laky le 22/02/2012 | 21:03
    Bonsoir.La fraude a déja commencé.Dans une trés importante commune de la wilaya de Béjaia,bien aprés la clôture de la révision exceptionnelle,des responsables de l’armée se sont présentés au service des élections pour ajouter toute une liste de militaires qui sont sensés être inscrits dans leurs communes d’origine.Les préposés au service ont refusé cette infraction.Mal leurs en pris; c’est le procureur prés le tribunal de la localité en personne qui intervient et ordonne de commettre l’infraction. Si dans une wilaya si difficile comme Béjaia on a osé agir ainsi,alors je vous laisse imaginer ce qui se passe ailleurs.

  7. Rachidoo dit :

    Cet energume ne mérite pas qu’on repete les anerie qu’il ose dire. Il est issu d »une famille de balances.

  8. rochdi dit :

    Ce bandit merite merite lui aussi qu’on le passe en justice apres la chute du regime …

  9. Talbi Salah dit :

    Seule la mangeoire peut expliquer ses flagorneries.

  10. zoubir dit :

    En démocratie,chacun a le droit de dire ce qu’il veut.Et c’est par l’argumentaire qu’on lui riposte.Autrement…
    Par contre ce que je dirais,pour le commun des algériens,les Zouaoulas,cette notion de disparus est très floue et beaucoup d’opportunistes jouent dessus pour faire passer leur miel ou leur fiel.
    Il faut les définir,avant tout et non pas utiliser une notion globale qui mélange le Mahram avec le Madjrem.
    Et à ma connaissance,c’est surtout les adeptes du parti dissou (ex-Fis) qui l’utilisent pour noyer le poisson dans l’eau.
    Mettre 200000 morts sur le dos de l’armée Algérienne,c’est un peu gros!
    Donc,si on arrive à définir qui sont ces disparus,avec leur parcours,etc…on peut mieux cerner le problème et rendre à chacun son droit et ainsi ne plus donner l’occasion à des opportunistes,de tous bord,d’utiliser la mémoire des morts de cette tragédit qui n’honore surement pas l’Algérie.

  11. Hchicha talna maiicha dit :

    une chose qui m’a vraiment choqué, c’est lorsque cette ingrat dit que le tueur du l’ex président Boudiaf c’est un islamiste !!!!!!!!!!! vraiment qu’tender vous de lui ..

  12. Redwine dit :

    NON, M. Benyounès, nous n’irons pas voter le 10 Mai !

    Lorsque Bouteflika et sa clique demanderont pardon au peuple algérien pour les nombreux drames et les choix catastrophiques et désastreux que leur gouvernance lui ont causés depuis 1962, à cause de leur incompétence notoire et de leur cupidité légendaire, il ira voter pour leur dire massivement, haut et fort :

    ALLEZ VOUS-EN IMPOSTEURS, NOUS EN AVONS MARRE DE VOS FACES RABOUGRIES QUI ONT APPORTE A NOTRE PAYS MALHEUR SUR MALHEUR !

  13. Kamel dit :

    Bonjour ya el khawa,
    Mais où sont les intellectuels algériens et que deviennent-ils? Il n’y pas de sortie de cette anarchie qui perdure en DZ, sans l’implication citoyenne de ceux qui sont à la hauteur. Les opportunistes et autres parvenus devraient être écartés de toutes les décisions politiques et autres… Le peuple souffre comme il a souffert durant la colonisation. C’est une autre colonisation qui ne dit pas son nom, car ce sont des pseudos algériens qui gouvernent à leur guise. C’est désolant. Peuple instruit et éduqué réveille toi, car il y va de l’avenir de ton pays et celui des générations avenirs et à venir. Sincèrement….

  14. Kamel dit :

    Re el salam,
    Juste un rappel. Il y a quelques jours, cet ancien Ministre qui mange à tous les rateliers s’est permis aussi de dire à propos de la mort de feu Boudiaf, qu’il a été assassiné par la main d’un certain Boumaârafi, un terroriste islamiste. C’est une atteinte aussi grave à la mémoire d’un des grands de notre glorieuse révolution menée par des hommes et ce vrais, pour qu’on recouvre notre dignité d’hommes libres. Malheureusement on n’entends que ces énergumènes dans les médias. Les algériens qui ont des choses à dire, on ne las voit nulle part. Même les journalistes se disant intègres ne font pas leur travail convenablement, et de ce fait on peut dire que leur professionnalisme laisse vraiment à désirer. RABBI YEHDINA tous.

  15. Kamel dit :

    Re el salam,
    A propos des élections prochaines, le mieux pour le peuple, c’est qu’il n’aille pas voter. Car cela ne servirait à rien. Du moment que rien n’est respecté dans ce pays et que l’INJUSTICE est omniprésente dans la vie du citoyen. Vous vous rendez compte, tous les députés ne jouent pas leur rôle, sans se soucier de la vie que mène leurs concitoyens. Ils ne sont bons que pour s’enrichir et ne pensent qu’à leurs acquis et celui de ceux des leurs. C’est navrant, d’autant que certains ce qui devrait régir la société et ses institutions qu’est « LA CONSTITUTION » n’est pas respecté du 1er article jusqu’au dernier. Quel ignorance!!! Quel dédain!!!

  16. mondole dit :

    certainement AMARA comme son nom l’indique a reçu une accompte en plus des pub dans son journal bidon.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER