• Accueil
  • > Archives pour février 2013

Archive pour février, 2013

La maison de l’un des frères Bedjaoui à Montréal

La maison de l'un des frères Bedjaoui à Montréal  dans Non classé maison-300x249

Farid Bedjaoui, l’intermédiaire de la corruption

Farid Bedjaoui, l’intermédiaire de la corruption dans Non classé farid(…) Qui est donc ce personnage qui semble faire aujourd’hui de l’ombre au nom moins trouble Réda Hamch ? On le dit neveu préféré de l’ex-ministre, qui a mené une vie dorée entre Paris, Majorque, Dubaï et Montréal. Agé de 44 ans, le nom de Farid Bedjaoui revient souvent dans les affaires de corruption et différents contrats douteux. Il y a une vingtaine d’années, il s’était établi à Montréal avec sa famille, ses parents et ses deux frères Ryad et Réda. «La famille arrivait de Paris, où elle avait longtemps vécu. Les Bedjaoui y avaient acquis un appartement de près de 300 m2 dans un hôtel particulier de l’avenue Foch, à Paris, secteur où le prix moyen au mètre carré est de 15 000 dollars. Le patrimoine familial comprend aussi un yacht d’une valeur de 25 millions d’euros et une immense villa espagnole à Palma de Majorque, refuge de milliardaires», souligne le quotidien montréalais la Presse. (Lire la suite)

Communiqué du Collectif Vérité et Justice Pour l’Algérie

Communiqué du Collectif Vérité et Justice Pour l’Algérie dans Non classé poli-300x199Paris – Constantine Le 21 février 2013

Il n’y a pas de mot assez fort pour qualifier l’état de déliquescence dans lequel nos gouvernants ont plongé notre pays, l’Algérie. Il n’y a pas de mot assez fort pour continuer à dénoncer cet état répressif, méprisant des libertés fondamentales qu’il a pourtant ratifiées sous formes de conventions internationales, notamment les conventions 87 et 98 de l‘OIT. Mépris des libertés traduisant une réelle incapacité à voir l’intérêt de l’émergence d’une société civile capable de s’assumer par elle même.

Mercredi 20 février 2013 à 9h du matin, 11 chômeurs, de nationalité tunisienne, marocaine et mauritanienne, venus assister au premier forum des chômeurs et des travailleurs précaires, initié par le SNAPAP (Syndicat National Autonome de l’Administration Publique), se sont vu arrêtés à leur hôtel à Alger et reconduits à la frontière comme de vulgaires délinquants après avoir passer la journée au commissariat de Bab Ezzouar. Le siège du SNAPAP à Alger a été également encerclé pour empêcher toute participation à la rencontre. Deux des organisateurs algériens ont été arrêtés et ont passés la journée au commissariat avant d’être relâchés en fin d’après midi.  (Lire la suite)

Communiqué de la LADDH de Laghouat

Communiqué de la LADDH de Laghouat dans Non classéLe 22 février 2013

Les affrontements entre les jeunes et les forces Anti-émeutes viennent de reprendre à Laghouat. Les autorités de Laghouat, à savoir le Wali et le chef de sûreté, ont décidé de raser la ville de la carte selon le déroulement des évènements. L’utilisation de la force abusive de la part des forces de l’ordre qui ne cesse d’augmenter est très inquiétante. Depuis une heure et demi, toute la région des Beaux Lieux, à savoir Ksar Bezaim et Ksar Faroug sont encerclés et les policiers utilisent excessivement les balles en caoutchouc et les bombes lacrymogènes.

Le Wali et le chef de sûreté de Laghouat, ont-ils déclaré la guerre à la société civile ? Quelle signification pouvons-nous donner à cette répression et à cette chasse au militant et tous ceux qui optent pour la lutte pacifique. Cette répression brutale, déclenché depuis avant hier qui cible les militants qui organisent des protestations pacifiques avec à leur tête le jeune Mohamed Rag, qui a été arrêté dans son lieu de travail et a été jeté en prison avec cinq autres militants. (Lire la suite)

Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières

Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières dans Non classé rad-300x199Des responsables des américains et algériens se sont réunis à Alger les 10 et 11 février 2013 afin de discuter des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de la lutte contre la contrebande nucléaire et la sécurité des frontières. Ces discussions interviennent après un premier round de consultations bilatérales initié en janvier 2012 afin d’explorer les moyens et méthodes de faire progresser les capacités de prévention, détection et réponse aux incidents de contrebande de matériaux nucléaires et radiologiques, conformément au plan de travail adopté par les participants au sommet de la sécurité nucléaire de 2010, organisé à Washington, DC. (Lire la suite)

Communiqué de l’APW de Béjaia

Communiqué de l'APW de Béjaia dans Non classé apw-300x224A la demande du Président de l’Assemblée Populaire de Wilaya de Béjaia, Mohamed Bettache, une réunion s’est tenue le 11 février 2013 au siège de l’Assemblée, en présence des élus de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), de l’Assemblée Populaire de Wilaya de Béjaia (APW) et de l’Assemblée Populaire Communale de Béjaia, à l’effet d’exposer le problème de transfert de l’Ecole Technique de Formation et d’Instruction Maritime de Béjaia, au profit de la Direction de la Sûreté Nationale, ainsi que les conflits qui perdurent au sein des entreprises « ERENAV », « E.T.R » et GETIC – unité de Béjaia (ex EPBTP). (Lire la suite)

Mélenchon animera une conférence au CCF d’Alger demain mardi

Mélenchon animera une conférence au CCF d'Alger demain mardi dans Non classé melanchon-199x300Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de Gauche et député européen animera une conférence au Centre culturel français d’Alger le mardi 12 février à 17 h 00 sur le thème de « l’éco-socialime, un nouvel horizon pour le 21ème siècle ».

 

Bouhara, homme valeureux ou homme du système ?

Bouhara, homme valeureux ou homme du système ?   dans Non classé bouharaIl y a 33 ans, Abderazak Bouhara, était ministre de la Santé; il avait participé à la répression des militants politiques dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Faut-il rappeler que cet «homme valeureux» avait refusé de régler le problème du docteur Said Sadi qui avait été suspendu après son refus d’être muté à Khenchela. C’est la communauté médicale qui avait, à l’époque, soutenu Said Sadi sur tous les plans (politique, syndical et financier). El Mouhtarem    

Déclaration du collectif de solidarité avec les travailleurs en grève de l’ERENAV

Déclaration du collectif de solidarité avec les travailleurs en grève de l’ERENAV dans Non classé erenav-bejaia-300x225Après plus de deux mois de grève, les travailleurs de l’ERENAV ne cessent de se battre pour la préservation de leur outil de travail, l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnels et leur permanisation. Malgré la disponibilité des travailleurs à ouvrir une perspective d’avenir à l’entreprise, la tutelle a usé des méthodes juridiques afin d’empirer la situation et d’approfondir le pourrissement dont l’usage a été matérialisé par la violence à l’encontre des travailleurs grévistes par les forces de répression, en date du 06/02/2013 au sein même de leur lieu de travail. (Lire la suite)

Que se passe-t-il au RCD ?

Que se passe-t-il au RCD ? dans Non classé sadi-300x300Par El Mouhtarem

La situation au RCD n’est pas réjouissante. Deux clans s’affrontent depuis la démission de Said Sadi de la tête de ce parti. Plusieurs cadres, à leur tête l’ancien secrétaire national à l’organique Rabah Boucetta, contestent la gestion de Mohcene Belabess, actuel président du parti.

Samedi 9 février, à l’occasion du 24ème anniversaire du parti, une rencontre des cadres et militants, représentant 19 wilayas s’est tenue à la salle de cinéma d’Akbou. La réunion est présidée par Rabah Boucetta.

La veille, le site d’information Algérie Express que dirige Said Sadi -il signe ses chroniques Rachid Bali- a, dans le style des Services, publié un article intitulé «KABYLIE: Akbou investi par le DRS ». L’auteur de l’article raconte une histoire policière: «Dans la soirée du mercredi 7 février, les services de sécurité ont procédé à la sécurisation du parcours Bejaia-Akbou. Renseignement pris, il s’agissait de couvrir le déplacement du responsable du DRS du secteur de Béjaia qui s’est rendu dans cette ville de la haute vallée de la Soummam pour y superviser les préparatifs d’une rencontre prévue pour le samedi 9 février. La réunion se veut un conglomérat d’ex-militants qui sont appelés à dénoncer les partis politiques ou d’autres structures ( FFS, RCD, MAK, MCB… ) et se préparer à lancer une initiative de plus pour créer un mouvement de type  arouch… »

Selon le site électronique Algérie Patriotique, « les redresseurs du RCD se sont réunis ce matin (samedi), à Akbou, à l’occasion du 24e anniversaire de la création du parti. Ils ont exigé la tenue d’un congrès extraordinaire pour réinstaller Saïd Sadi à la tête du parti. Ils ont installé un Comité de suivi de la situation. 19 wilayas ont été représentées à cette réunion à laquelle ont participé des membres du conseil national et de la direction, dont un secrétaire national actuel, de même que beaucoup de militants dissidents ou expulsés du parti. L’information que nous donnions ce matin s’est donc confirmée».

Samedi, pour discréditer l’action des « redresseurs », on procède au piratage de la page facebook de Rabah Boucetta. «La réunion de redressement à la quelle j’ai appelé en collaboration avec d’anciens militants exclus vient de se terminer. Une présence importante (27 personnes), s’est ralliée à mon point de vue. Lors de cette rencontre, l’assistance m’a désigné à l’unanimité pour présider aux destinées du mouvement. Je vous annonce que notre cause est soutenue au plus haut sommet de l’Etat et que notre avenir ne peut être conjugué qu’avec les forces qui s’inscrivent dans la démarche du Président de la République. Soyons solidaires ! », peut-on lire sur la page de Boucetta

1234

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER