• Accueil
  • > Non classé
  • > Ali Laskri à Chlef «Les jeunes ont lancé un cri de détresse à Ouargla»

Ali Laskri à Chlef «Les jeunes ont lancé un cri de détresse à Ouargla»

Ali Laskri à Chlef «Les jeunes ont lancé un cri de détresse à Ouargla» dans Non classé laskri-2_1467864_465x348p-300x169La mauvaise gestion des affaires publiques et la guerre au Sahel ont dominé l’intervention du premier secrétaire du FFS, Ali Laskri, lors d’une rencontre-débat avec des citoyens organisée, hier, au siège de la fédération FFS de Chlef.

L’orateur, qui était accompagné de deux députés et d’un secrétaire national, a dressé un tableau particulièrement sombre de la gouvernance du pays.
Evoquant la marche organisée la veille par des chômeurs à Ouargla, il a indiqué que «le cri de détresse des jeunes de Ouargla n’est que la conséquence directe de la marginalisation persistante des wilayas du Sud, mais aussi d’autres régions défavorisées du pays qui ne bénéficient pas des mêmes chances en matière de développement». Il a ajouté que «le ras-le-bol des chômeurs résulte aussi de la gestion catastrophique des affaires de la nation, avec son lot de corruption généralisée, de régionalisme galopant, de fuite des responsabilités et de dilapidation des deniers publics».

Le premier secrétaire du FFS a, par ailleurs, réitéré le soutien et la solidarité de son parti à l’égard du mouvement citoyen et du combat pour la dignité et le droit au travail. Il a toutefois appelé les «forces du changement à s’impliquer davantage dans la bataille politique pour faire aboutir les revendications légitimes des populations par les moyens pacifiques».
Sur un autre plan, Ali Laskri a plaidé pour «un consensus sécuritaire» afin de défendre le pays contre toute menace extérieure, estimant que «la guerre au Sahel pourrait avoir des conséquences désastreuses sur la stabilité et l’avenir de l’Algérie».
Un débat s’est ensuite engagé, au cours duquel les intervenants ont soulevé un certain nombre de problèmes socioéconomiques que rencontrent les Chélifiens depuis le violent séisme de 1980.

Ahmed Yechkour El Watan

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER