Archive pour 'Actualités Algérie'

Hannachi dédie la victoire de la JSK à Bouteflika

hanachi.jpegA l’issue du match JSK-Ismailia, Mohand Cherif Hannachi, a dédié la victoire du club kabyle au président Abdelaziz Bouteflika. « Je dédie cette victoire au président Abdelaziz Bouteflika qui nous a offert un stade », a déclaré le président de la JSK à la presse. Par ailleurs un portrait géant de Bouteflika a été accroché à l’entrée du stade de Tizi-Ouzou le jour du match. El Mouhtarem

Mohamed Salah Mentouri est décédé

mentouri78574465x348.jpgL’ancien président du Conseil national économique et social (CNES) Mohamed-Salah Mentouri est décédé aujourd’hui à l’âge de 70 ans des suites d’un arrêt cardiaque. Né en 1940 à Constantine, M. Mentouri était ministre de Travail et de la Sécurité sociale, puis ministre de la Santé, sous le gouvernement de Sid Ahmed Ghozali. En 1996, il a été nommé à la tête du CNES par le président Liamine Zeroual; poste qu’il avait quitté en mai 2005 suite à sa démission. Selon El Watan du 5 mai 2005, le départ de Mentouri de la tête du CNES,  »intervient à deux semaines de la tenue de la 26e session du CNES, prévue les 22 et 23 mai, est à expliquer par la détérioration des relations entre Mohamed-Salah Mentouri et le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia ».  El Mouhtarem

Rabah Saadane a enfin démissionné

sadane.jpgLa Fédération algérienne de football (FAF) a rendu publique la démission de Rabah Saadane de son poste de sélectionneur de l’équipe nationale «A». « Le choix de M. Saadane a été entériné par le président de la Fédération Algérienne de Football, lequel a tenu a le remercier et à lui rendre hommage pour l’excellent travail accompli.  M. Rabah Saadane a su, jusqu’à lors, mener l’équipe nationale aux dernières phases finales de la CAN et de la coupe du monde 2010″, souligne le communiqué. www.faf.dz

Mourad Kezzar, khzar mlih, vous avez les yeux fermés

fut.jpgPar Rachida. A 

J’apprends à l’instant que le gouvernement algérien a fini par interdire la vente du guide « Le petit futé » en Algérie et ce, après qu’un de ses ministères ait commandé des centaines voire des milliers d’exemplaires. Après que les grandes entreprises (Air Algérie, ONAT et autres hôtels, …) aient acheté des pages entières de publicité. hihi!!! Faites-moi rire encore plus !!!!
LA CONNERIE HUMAINE ne tue point !!!! 
Pour ceux qui n’ont pas eu l’occasion de feuilleter ce guide, voici le lien: 

(Lire la suite)

Le consul de France se dit « attentif à l’état de santé de M. Hamidi »

rabah.jpgPour le quatrième dimanche de suite, Rabbah Hamidi a pointé à la maison de justice de Bou Saada. Isolé, perdu et sans autre moyen de communication qu’un coup de fil de son épouse ou de ses deux fils, ou à un avocat local, il ignore sans doute que le consul général de France à Alger suit son dossier. Nous avons pu joindre Michel De Jaegher dans la soirée, lequel nous a affirmé œuvrer dans la discrétion pour une résolution de la situation. « Nous suivons l’affaire de très près avec l’avocat de notre ressortissant dans le souci de trouver une solution rapide au vu de son état de santé ».

(Lire la suite)

A 78 ans, il est retenu en Algérie après avoir vendu sa maison

rabah.jpgLe Franco-Algérien demeurant à Satolas devait rentrer au début du mois. Pour un problème douanier, son passeport a été confisqué et ce cardiaque vit dans le dénuement le plus complet. Il y a urgence à le rapatrier

 

Ils sont à bout. Au bord de l’épuisement physique et psychologique. Elle, Raymonde, dans la maison de famille de Satolas et lui, Rabbah, recueilli dans la famille d’un neveu à Bou Saada dans le Sud Algérien. Une vingtaine de personnes vivent là dans des conditions précaires sous une chaleur étouffante et en pleine période de ramadan.

(Lire la suite)

Le HCI* qualifie l’interdiction infligée aux éditeurs égyptiens de « décision déplacée »

hci.gifQuelques titres de la presse nationale ont fait état de l’éventuelle interdiction des éditeurs égyptiens qui ne pourront pas participer au Salon international du livre d’Alger (SILA) en octobre prochain à Alger. Au-delà du fait que personne n’a le droit de s’ériger en conscience du peuple algérien, cette décision déplacée, prise de façon individuelle, soulève des questions légitimes qui nécessitent des réponses.

1. La crise avec l’Algérie, née à la suite d’un simple match de football, fut alimentée par des médias et certains artistes et intellectuels égyptiens. D’autres intellectuels et artistes de renom ont dénoncé cette hystérie et appelé à la sagesse et au bon sens. Pourquoi alors cette punition collective ?
2. Existe-t-il des preuves mettant en cause nommément des maisons d’édition dans cette malheureuse affaire ? Dans l’affirmative, c’est ces maisons-là qu’il faudrait sanctionner.

(Lire la suite)

Appel pour la levée de l’interdiction de SILA infligée à la littérature égyptienne

sila.jpgLe Commissaire du Salon International du Livre d’Alger (SILA) a délibérément décidé d’interdire d’exposition les livres égyptiens lors de la prochaine édition de cet évènement. Il a invoqué, en guise de justification, la campagne haineuse menée contre l’Algérie par certains médias égyptiens ainsi que le mauvais traitement subi par des citoyens algériens lors de la rencontre, au Caire, entre l’Équipe nationale de football et son homologue égyptienne.

La ministre de tutelle s’est publiquement déchargée de la chose  sur ce responsable qui affirme, fièrement, la souveraineté de sa décision. Il  dit défendre la dignité du pays et de son Histoire. Comme si cette dignité pouvait être mise en parallèle avec une exposition de livres. Comme si nos valeureux martyrs pouvaient être satisfaits d’une telle dérive, qui se traduit par un mépris arrogant  vis-à-vis de la culture de nos peuples. Comme si on pouvait unilatéralement punir la littérature égyptienne et le lectorat algérien alors qu’on continue à jouer au football, source initiale de tout ce scandale, avec des équipes égyptiennes.

(Lire la suite)

Exclu…sif: Khalida Toumi pleure son ami Tahar Ouettar

copiedekhalida.jpg

Béjaia: Suicide d’un jeune de 19 ans à Ighil Ali

A Azrou, village surplombant le chef-lieu de daïra d’Ighil Ali, les habitants ont été secoués par le suicide inattendu d’un jeune homme de 19 ans, apparemment sans histoires, dit-on dans son entourage. La découverte macabre a été faite dans la journée de vendredi dernier, où le jeune homme a mis fin à sa vie en se pendant à un arbre. Les raisons qui l’ont poussé à ce geste extrême demeurent inconnues. Les éléments de la gendarmerie ont ouvert une enquête suite à ce triste incident.

1...56789...60

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER