Archive pour 'Classement Algérie'

13 % des Algériens touchés par la migraine

migraine.jpg13% de la population algérienne souffre de migraine, selon les résultats d’une étude présenté à Alger par le Pr Aït Kaci, chef de service de neurologie à l’hôpital Aït Idir. Menée conjointement par l’Institut national de santé publique (INSP), l’hôpital Aït Idir et les laboratoires Pfizer, à travers 12 wilayas du centre du pays, l’enquête a fait ressortir une prévalence de la maladie en Algérie de l’ordre de 13% alors qu’elle varie entre 12 et 17 % à travers le monde. Les femmes sont plus touchées par la migraine que les hommes (70%) toutefois, les céphalées disparaissent chez les femmes enceintes et ménopausées.

Algérie: 40% des détenus sont des récidivistes

prisonalgerie.jpgLe directeur général des établissements pénitentiaires, Mokhtar Felioune, a indiqué hier que 40,20% des prisonniers sont des récidivistes, soit 22 000 sur 55 000 détenus. Défendant la politique de réinsertion mise en place depuis plusieurs années, Felioune assure qu’il y a de plus en plus de détenus qui quittent la prison avec des diplômes ou des métiers en main.

«Le nombre de prisonniers ayant bénéficié d’une formation au cours de leur incarcération est passé de 2255 en 2002 à 18 064 en 2010. Il y a aussi quelque 4500 prisonniers qui ont bénéficié d’un programme d’alphabétisation», a indiqué le conférencier, qui exhibe les chiffres de réussite aux examens du baccalauréat comme un trophée de guerre : «En 2010, 501 détenus ont décroché le bac alors que leur nombre était seulement de 86 en 2002″, rapporte El Watan.

 

32% des jeunes veulent quitter l’Algérie

algrie.jpg«  »32% des jeunes Algériens affirment vouloir émigrer vers un autre pays s’ils en avaient la possibilité », indique une étude réalisée par l’institut américain Gallup www.gallup.com, en affirmant que l’Algérie se trouve parmi   »les pays qui risquent de perdre le plus grand pourcentage de jeunes ». Par ailleurs, 44% des jeunes veulent quitter 
la Tunisie, (37%), le Maroc, (36%), le Liban (36 %).  El Mouhtarem

L’immigration algérienne représente 6,7% de la population

La France compte 6,7 millions d’immigrés, soit 11% de sa population, mais constitue un des pays d’Europe d’où l’on s’expatrie le moins, selon une étude de l’Institut national des études démographiques (Ined) rendue publique mercredi. La France arrive derrière les Etats-unis qui comptent (42,8 millions), la Russie (12,3), l’Allemagne (9,1), l’Arabie Saoudite (7,3), le Canada (7,2). Elle devance le Royaume-uni (6,5) et l’Espagne (6,4), selon cette étude qui définit un immigré comme une « personne née dans autre pays que celui où elle réside ».  En tête des pays de départ, se trouve le Mexique avec 10% de sa population, suivi de l’Afghanistan (9,9), du Maroc (9), du Royaune-uni (7,1), de l’Algérie (6,7), de l’Allemagne (4,9) ou de la Turquie ’4,5). Au total, les immigrés seraient 214 millions en 2010, soit 3,1% de la population mondiale.

L’Algérie 79e sur 110 pays dans l’indice mondial du bien être

bientre.jpgL’Algérie est le dernier de la classe dans tous les domaines. Le pays que dirige Abdelaziz Bouteflika et un groupe de généraux maffieux ne se relèvera pas de sitôt ! En effet, le dernier rapport de Legatum Prosperity Index http://www.prosperity.com/country.aspx?id=AG, classe l’Algérie à la 79e place sur 110 pays dans l’indice Mondial du bien être. Dans leur rapport, les experts du cabinet britannique ont pris en compte l’état de santé des habitants, le niveau de liberté, le niveau de chômage, le taux d’inflation, le niveau de vie, la qualité de l’éducation et de la santé, les institutions démocratiques, la qualité de la gouvernance, l’environnement économique et les innovations, le capital social et la liberté individuelle. El Mouhtarem

«Doing Business 2011»: L’Algérie à la 136e place

fmi1.jpgLe rapport de la Banque mondiale (BM) et de sa filiale, la Société financière internationale, a été publié hier. Il situe l’Algérie à la 136e place sur un classement de 187 pays. Ce qui laisse entendre que les pouvoirs publics ont encore du chemin à faire pour faciliter l’entrepreneuriat local à travers l’adoption de mécanismes plus simples.

Si commentaire il y a, la place qu’occupe l’Algérie dans ce classement ne peut s’expliquer que par les lourdeurs administratives. Les pouvoirs publics doivent à ce titre simplifier les procédures pour la création d’entreprises locales. Quant aux banques, elles sont appelées à accorder des crédits pour mettre fin aux lenteurs qui découragent les porteurs de projets.

(Lire la suite)

Compétitivité économique : L’Algérie à la traîne

algrie2.jpgL’Algérie se classe à la 11e place, derrière la Tunisie, Oman, le Koweït, Bahreïn, la Jordanie, le Maroc et l’Égypte. L’important déficit budgétaire, la baisse du taux d’épargne national, la hausse de l’inflation et de la dette publique sont autant de facteurs qui participent à une évaluation bien plus négative de la stabilité macroéconomique du pays. Le rapport sur la compétitivité du monde arabe 2010 révèle que la crise économique mondiale a amplifié l’écart de compétitivité entre les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et le reste de la région du monde arabe.

(Lire la suite)

Djazair El Izza: 630 morsures de rats, en 8 mois à Oran

rat.jpg650 cas de morsures par des rongeurs ont été enregistrés dans la wilaya d’Oran depuis le début de l’année 2010. Selon La Voix de l’Oranie, la commune d’Oran figure en tête des communes, touchées par ce problème, avec 47% des cas suivie de la daïra d’Es Sénia avec 12% des cas. Les deux communes de Bir El Djir et Aïn El Türck se partagent la troisième position avec 9% de cas chacune.    

Tizi-Ouzou: 6 cas de suicide et 10 tentatives en deux jours

suicide.jpegSix cas de suicides et dix tentatives ont été enregistrés à travers plusieurs localités de la wilaya de Tizi Ouzou en l’espace de deux jours, a rapporté Le Courrier. Le premier suicide a été enregistré au village d’Ighil Mimmoun, dans la localité de Beni Douala, où un jeune s’est donné la mort par pendaison le jour même de l’Aïd non loin de son domicile familial.

(Lire la suite)

L’Algérie 86e sur 100 dans le classement sur la compétitivité mondiale 2010-2011

L’Algérie occupe la 86ème place avec un score de 3,96 dans le classement établi par le Rapport sur la compétitivité mondiale 2010-2011, présenté, mercredi à la presse à Genève, par le World Economic Forum (WEF-Forum économique mondial), en prélude à sa Réunion Annuelle des nouveaux champions 2010 qui se tiendra à Tianjindu.

(Lire la suite)

12345...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER