Archive pour 'Classement Algérie'

Compétitivité internationale: L’Algérie derrière le Maroc

bureaucratie.jpgParmi les pays maghrébins, le Maroc est classé à la première place concernant les performances dans le secteur de la manufacture jugée efficace et assez proche du niveau de développement de certains pays tels que l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine et l’Inde. «L’Algérie se situe derrière dans les secteurs étudiés, ensuite viennent l’Egypte et le Liban», a révélé récemment le FEMISE (Forum euroméditerranéen des instituts de sciences économiques) dans une évaluation sur les indices de croissance industrielle en Algérie.

(Lire la suite)

Le Maroc a attiré plus d’IDE que l’Algérie et la Tunisie en 2009

marocalgerie.jpgLe Maroc a attiré plus d’Investissements Directs Etrangers (IDE) que l’Algérie et la Tunisie en 2009 selon un récent rapport du réseau d’investissement ANIMA. Les capitaux étrangers investis au Maghreb ont atteint 8,5 milliards d’euros en 2009, dont 2,5 milliards en Algérie, selon le dernier rapport d’Anima sur les annonces d’investissements dans les pays maghrébins et l’ensemble du pourtour méditerranéen.

Selon cet organisme basé au siège de l’Union européenne (Bruxelles)l, les investissements au Maroc ont connu une tendance haussière en passant de 2 milliards à 3,3 milliards d’euros. La progression de ce pays est boostée par le développement de certains secteurs (automobile, logistique…) et de zones franches et industrielles.

(Lire la suite)

Près de 10% des Algériens trentenaires sont diabétiques

 

grafdiabeteitaliano.jpgLe diabète touche 10% d’Algériens âgés de plus de 30 ans, soit environ 1,5 million. Selon les spécialistes, le plus inquiétant est que la moitié des malades sont méconnus, ou non diagnostiqués.  Les participants au 12ème Congrès national sur le diabète, qui se tient depuis vendredi à Alger ont expliqué que parmi « les actions prioritaires à mener pour découvrir le diabète avant le stade des complications est le dépistage systématique », rapporte La Voix de l’Oranie. Ils ont rappelé que l’information et la sensibilisation demeurent nécessaires avec organisation de campagnes dans le cadre de la médecine du travail ou par les médecins lors de leur consultation dans les centres de soins et polycliniques.  « Malgré les progrès réalisés dans ce domaine, cette maladie reste un défi pour la médecine, du fait que son traitement n’est pas assez maîtrisé », ont-ils relevé.

Enseignement en Algérie: 15 redoublants dans les classes de 1ère année moyenne !

benbouzideducation300x200.gifPlusieurs enseignants du cycle moyen trouvent nécessaire de reconsidérer certaines réformes, apportées dans le programme pédagogique, surtout celles concernant l’admission en première année moyenne, une réforme qui ne cesse d’essuyer des échecs, dus sûrement à la réduction du cycle primaire qui est passé de 6 à 5 ans de scolarité seulement, comme le confirme un enseignant de langue arabe. B. Djamel dit à ce propos: «Les réformes apportées dans le système de l’éducation et appliquées depuis 3 ans, notamment en ce qui concerne la réduction du temps de scolarité dans le cycle primaire, a contribué à la régression du niveau de l’élève, d’ailleurs j’ai constaté cela par moi-même et j’ai remarqué que le niveau intellectuel de l’élève de 1ère année moyenne, est incapable d’assimiler les cours, tout bonnement parce que les bagages acquis en 5ème année primaire lui sont insuffisants pour passer au cycle moyen.»

(Lire la suite)

Création d’entreprises, d’emplois et de richesses: L’Algérie au 148e rang mondial

fce.jpgDans son édition 2010 du Doing Business, la Banque mondiale apprécie encore une fois assez négativement l’économie algérienne, notamment dans ses deux chapitres liés au climat des affaires en Algérie et la création d’entreprises. L’institution internationale soustrait même deux points à l’Algérie par rapport à 2009, le reléguant à la 136e place sur les 183 évalués dans le cadre du classement des meilleurs élèves dans le domaine des facilités accordées à l’investissement. De plus, il est à noter que le classement 2010 ne prend pas en considération les mesures prises dans le cadre de la LFC 2009 intervenues alors que les données du Doing Business étaient déjà collectées, ce qui laisse présager que le classement de 2011 favorisera encore moins l’Algérie.

(Lire la suite)

Transition démocratique: le Maroc devance l’Algérie et l’Égypte

kawakibis.jpgL’Initiative de Réforme Arabe (ARI) a présenté lundi, à Paris, son rapport sur l’évolution de la transition démocratique dans dix pays arabes, pour l’année 2008. Basé sur des critères internationaux, ce dernier est le fruit du travail effectué dans chaque pays par des institutions locales. Il mesure les moyens institutionnels mis en place en faveur de la démocratie, et les compare aux pratiques réelles, en affectant une note à chaque cas. Dix États arabes ont été évalués dans ce rapport, dont trois pays africains. Le Maroc devance l’Algérie et l’Égypte et arrive deuxième au classement général, juste derrière la Jordanie, et le Yémen est le dernier. La démocratie progresse dans peu de pays arabes. 

Par René Dassié

Interview de Salam Kawakibi, senior researcher à l’ARI, basé à Paris. Il a participé à la coordination et la mise en forme finale du rapport sur les réformes dans les pays arabes.   

Afrik.com: Comment les rapports de l’ARI sont-ils accueillis dans les pays arabes ? 

Salam Kawakibi: Au début, nous avons pensé que nos rapports pouvaient aider les décideurs, leur donner des outils de travail et de réflexion. Mais finalement, on s’est rendu compte que ces décideurs, la plupart du temps, ne lisent pas nos rapports. C’est plutôt les citoyens, les scientifiques, les activistes des droits de l’homme, les industriels, les gens qui travaillent dans la vie de tous les jours qui veulent avoir une idée de la perception du pays qui s’y intéressent véritablement. Peut-être développent-ils de leur côté des réflexions qui peuvent s’adresser à leurs décideurs. Mais peut-être aussi y-a-t-il des exceptions, des décideurs qui lisent nos travaux. Mais lorsqu’on observe les retombées de nos rapports, il y a plus d’impact sur la société civile, sur le corps scientifique que sur les décideurs.

 

(Lire la suite)

Davos/TIC: Algérie classée 113ème dans le monde

 

alger2.jpgL’Algérie a été classée 113ème à l’échelle mondiale (sur 133 pays) par le 9ème rapport global sur la technologie de l’information pour 2009-2010 (GITR). Ce rapport, produit conjointement par le Forum Economique Mondial (FEM) et l’Institut Européen d’administration des affaires (INSEAD), évalue l’aptitude des pays à maîtriser les technologies de la communication selon trois principaux critères: le climat politique et économique approprié pour le développement des nouvelles technologies, le degré d’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication et le niveau de l’évolution technologique.

(Lire la suite)

Les entreprises, cibles privilégiées des mafias et des terroristes: L’Algérie classée 4e pays dangereux au monde

mafia.jpgLes entreprises sont devenues les nouvelles cibles privilégiées des mafias et des terroristes, a écrit lundi le quotidien français «Le Monde», en citant le cas de l’Algérie. Le journal a cité une enquête menée pour la première fois par l’Ecole des hautes études commerciales (Edhec) et le Club des directeurs de la sécurité des entreprises (CDSE).

En 2008-2009, les entreprises ont dû affronter pas moins de trente-cinq formes différentes d’actes criminels, et ce, à l’échelle mondiale. Il s’agit d’actes d’espionnage, d’extorsion, d’enlèvements et d’attaques à main armée.  

Ce panorama des crimes commis contre les entreprises repose, selon la même source, sur les réponses de 82 entreprises (des PME de 500 salariés aux multinationales de plus de 100 000 salariés) à un questionnaire. Le spectre des malveillances s’est considérablement élargi à la faveur de la mondialisation.

(Lire la suite)

203 suicides enregistrés en Algérie en 2009

suicide.jpgLes chiffres de la gendarmerie sur le suicide en Algérie indiquent 203 cas en 2009. Ainsi, sur les 203 personnes qui se sont suicidées en 2009, 49 sont de sexe féminin. Il y a lieu de souligner que 432 personnes ont tenté de mettre fin à leurs jours. Le nombre de suicides a augmenté de 60 cas par rapport à l’année 2008 qui a enregistré 372 tentatives de suicide dont 255 étaient l’œuvre des femmes. Le taux de suicide est plus élevé chez les personnes de la tranche 18-30 ans, avec 65 cas enregistrés en 2009.

(Lire la suite)

L’Algérie dans le Top 10 des acheteurs d’armes

guermahmassinissa2.gifL’Algérie apparaît pour la première fois dans le Top 10 des acheteurs d’armes (9e). Dans son rapport annuel sur le commerce des armements portant sur la période 2005-2009, l’Institut international de recherche pour la paix (Sipri), un organisme basé à Stockholm, cite également l’Algérie comme le premier pays importateur d’armes au Maghreb. Des armes que l’Algérie utilise contre ses propres enfants. El Mouhtarem

123456...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER