Archive pour 'Confidences'

Exclusif: Djezzy espionne ses clients au profit de businessmen

mehdi.jpgNous apprenons d’une source sûre que des hauts responsables de l’opérateur de la téléphonie mobile Djezzy transmettent, en violation totale de la loi, des informations confidentielles sur les appels téléphoniques qu’effectuent leurs clients au profit de businessmen avec lesquels ils travaillent. Une telle pratique immorale relève de l’espionnage !
Nous pouvons comprendre que des dirigeants d’une entreprise de téléphonie soient obligés de remettre ce genre d’informations à la justice pour des besoins d’enquête, dans le respect de la procédure prévue par la loi, mais ils n’ont pas le droit de les transmettre à des opérateurs privés. El Mouhtarem

Exclusif: La face cachée de Lakhdar Brahimi

brahimi1.jpgMokdad KARAOUI pour « Algérie Politique »

Vous ne connaissez qu’une des nombreuses facettes de notre Lakhdar Brahimi national. Ancien ambassadeur d’Algérie à Londres, ancien conseiller du président Chadli Bendjedid, ancien conciliateur des Libanais, ancien haut diplomate au Zaïre, ancien ministre des Affaires Etrangères, ancien haut fonctionnaire à la Ligue arabe, ancien envoyé spécial de Kofi Anane à Bagdad, proche de la famille Bush et de CNN où il plaça sa fille comme correspondante en Jordanie…. Permettez-moi de vous donner une autre facette de cet homme au fabuleux destin.

Ce natif de Birghbalou dans la wilaya de Bouira, est de père Caïd, et dont la mère était aussi d’une famille des Caïds. Ces deux familles ont fait saigner à blanc, en toute impunité, la population de Birghbalou, Ain Bessem, Battam et Sedraya, régions où s’étendent encore aujourd’hui leurs biens terriens spoliés aux pauvres fellahs au temps de l’Algérie française. Féodaux jusqu’au bout de leurs burnous rouges, fidèles et loyaux à la France coloniale, ils ont exproprié des dizaines de familles de leurs terres avant de les transformer en Khammassine (1)

(Lire la suite)

Lakhdar Brahimi lors de la projection en avant-première du film « Hors la loi » à Paris

brahimi1.jpgPhoto de l’ancien ministre des Affaires étrangères à l’IMA (Institut du Monde Arabe) le 20 septembre 2010 lors de la projection en avant-première du film « Hors la loi » de Rachid Bouchareb.

Le site de Ali Benhadj est à vendre…à 49,95$

belhadj.jpgLe site internet de l’ex-numéro 2 du Front Islamique du Salut (FIS), Ali Benhadj, crée par l’envoyé spécial du DRS en France, Hicham Aboud, n’est plus en service. En effet, le nom de domaine assawt-alhor.com est depuis un moment à vendre pour 49,95$. Voir ici http://www.who.is/whois/assawt-alhor.com/ 

Un journaliste derrière la visite « inopinée » de Ould Abbes à l’EPSP de Bologhine

ouldabbes.jpgNous apprenons d’une source sûre que la visite « inopinée » de Djamel Ould Abbes, ministre de la Santé, à l’EPSP de Bologhine a été effectuée suite à un article paru dans un quotidien national. L’auteur de l’article, dont l’épouse travaille à la clinique, a évoqué « la mauvaise gestion » de Mme Tayati. En réalité, explique notre source, la directrice, limogée hier par Ould Abbes, a dénoncé un réseau de trafic de vignettes au niveau de l’établissement sanitaire qu’elle dirigeait depuis quelques mois. 

Pour rappel, Mme Tayati qui occupait le poste d’économe au niveau de la clinique des Orangers, pendant deux ans, avait également dénoncé des dépassements dans les achats effectués par l’adminitration de la clinique. Notre source ajoute que Mme Tayati avait adressé un rapport détaillé à l’ancien ministre du secteur Said Barkat. Après un bras de fer avec le directeur de la clinique qui l’a mise en quarantaine, Said Barkat a décidé de la nommer à la tête de l’EPSP de Bologhine…Un poste qu’elle a quitté depuis hier suite à son limogeage par Ould Abbes. El Mouhtarem    

Ould Abbes met fin aux fonctions de la directrice de la clinique de Bab El Oued !

ould.jpgLe ministre de la Santé, Djamel Ould Abbès, a mis fin hier aux fonctions de la directrice de la clinique de Bab El Oued. La décision est intervenue quelques jours après que la directrice de la structure sanitaire, Madame Tayati ait remis à sa place le ministre devant les caméras de l’ENTV. En effet, lors d’une visite inopinée au niveau de la clinique, Ould Abbes demande à la directrice si le chef de service était là. « Il est en congé maladie », explique la directrice.

« Pourquoi vous ne l’avez pas signalé au ministre… », réplique Ould Abbes. « Je n’ai pas à le signaler au ministre… », déclare Mme la directrice… »Je veux dire au ministère », répond Ould Abbes… »Nous n’avons pas à signaler l’absence d’un chef de service au ministère », explique la directrice. Sur un ton colèreux, Ould Abbes demande à la directrice de baisser le ton. « Je n’ai plus rien à dire », déclare la directrice… »Alors rentrez dans votre bureau », répond Ould Abbes. El Mouhtarem

Les Américains disposent d’une base secrète en Algérie

base.jpegDans son édition d’hier, Le Canard Enchaîné a affirmé que  «les Américains disposent d’une base secrète dans le Sud algérien, ainsi qu’aux confins du Niger». Selon l’hebdomadaire français, la base serait située, côté algérien, à Tamanrasset. La base US secrète consisterait en une station d’écoutes en tout genre et a été placée sous «le contrôle de la célèbre National Security Agency.

(Lire la suite)

Le sénateur Benyounès dénoncé devant un ministre

L’imam de la mosquée de la rue Myrrha, Cheikh Hamza, a ouvert le feu, lors de la veillée organisée à Paris avec le secrétaire d’Etat à la communauté nationale à l’étranger, Halim Benatallah, sur le sénateur du tiers présidentiel Mohand Akli Benyounes dit Daniel. A cet efet, Cheikh Hamza a évoqué le dossier des biens immobiliers de l’Etat algérien en France squattés par des tiers. Il a nommément dénoncé le sénateur Daniel Benyounès, qui occupe, selon lui, un bien à Paris. « Il dit que c’est pour les Moudjahidine mais il n’y a aucun moudjahid », a-t-il dénoncé.  http://www.viva-lalgerie.com/content/dalil-boubakeur-et-le-s%C3%A9nateur-benyoun%C3%A8s-d%C3%A9nonc%C3%A9s-devant-un-ministre

« Echourouk » chassé du stade de Tizi-Ouzou

chourouk.jpgA l’occasion du match JSK-Ismailia, hier, des millions de téléspactateurs ont remarqué la disparition des panneaux publicitaires « Echourouk » du stade de Tizi-Ouzou. Le nom d’Echourouk, un journal anti-kabyle, figure toujours sur le maillot de la JSK. El Mouhtarem 

« Crise majeure entre Ramallah et Alger », selon un site de propagande sioniste

abbas.jpgEl Watan, dans un papier posté aujourd’hui sur son site internet, annonce en Une : Bouteflika ne veut pas de Mahmoud Abbas à Alger !  Le quotidien francophone algérien cite « Palestinien Today », décrit comme «  journal palestinien anglophone ». En réalité, l’article provient de JSS, un site de propagande israélien et sioniste: http://jssnews.com/2010/09/08/crise-majeure-entre-ramallah-et-alger/.  « Palestinien Today », n’est pas un «journal palestinien anglophone», mais est une petite agence palestinienne arabophone (http://www.paltoday.ps/arabic/News-89892.html).  Dans son propre papier, cette agence cite le journal arabophone algérien El Bilad qui est à l’origine de l’info.

 

 

12345...41

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER