Archive pour 'Algérie Economie'

5,9 milliards de dollars pour la réalisation du parc Dounya et un hôtel cinq étoiles à Alger

dounyaparcalger.jpgDeux conventions d’investissements portant sur la réalisation du parc de loisirs  »Dounya » et un hôtel classé (cinq étoiles) d’un montant global de 5,98 milliards de dollars ont été signées dimanche par l’Agence nationale de développement de l’investissement (ANDI) et le groupe émirati  »Emirates International investissement Company » (EIIC). Les deux conventions ont été signées par le directeur général de l’ANDI, Abdelkrim Mansouri et Fouad Alrifai, directeur général de la société des parcs d’Alger, filiale de  »EIIC », également filiale de la Compagnie Emiraties National Holding. APS

Algérie: Le dégel des activités de l’ANSEJ

ansej.jpgL’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (Ansej) a dégelé toutes ses activités de financement de microentreprises aux jeunes, a annoncé hier Tayeb Louh, ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale. A cet effet, l’Ansej élargit son aide à tous les domaines, à l’exception de celui de l’élevage des bovins et ovins dans les régions qui se trouvent sur les frontières. Le minsitre a annoncé que les jeunes postulants à l’Ansej seront dispensés du paiement des frais de dépôt du dossier qui était auparavant de 1 700 da. Synthèse d’El Mouhtarem

Algérie: Les laiteries privées autorisées à revendre le lait pasteurisé à des prix libres

laitcruouestfrance.jpgLes laiteries privées sont autorisées à « collecter le lait cru, à le pasteuriser et à le revendre à des prix libres, moyennant  une information distincte et lisible sur le sachet », a annoncé aujourd’hui le ministère de l’Agriculture et du Développement rural dans un communiqué. Il précise également  ’ »qu’en contrepartie, la laiterie bénéficiera de la prime d’intégration de 4 DA  et, si celle-ci renonce à la poudre de lait importée et n’utilise que le lait cru, elle verra sa prime d’intégration passer à 6 DA le litre de  lait intégré ».  El Mouhtarem

Bouteflika signe la loi des Finances 2011

En dollars au taux actuel, cela représente respectivement 46,431 milliards de dollars et 43,051 mds de dollars.

Le nouveau budget, qui consacre la deuxième année d’exécution du programme quinquennal d’investissements publics (2010-2014), a été adopté le 14 novembre par l’Assemblée populaire nationale (APN) et le 1er décembre par le Conseil de la nation.

Orascom Telecom veut un arbitrage sur Djezzy

djezzy.jpgOrascom Telecom demandera bientôt un arbitrage international dans le cadre de son conflit avec l’Algérie concernant sa filiale locale de téléphonie mobile Djezzy, a déclaré le président d’Orascom selon les propos rapportés par le site internet de la chaîne CNBC Arabia.

La vente prévue de ses actifs algériens pour 6,6 milliards de dollars (environ cinq milliards d’euros) au russe Vimpelcom s’est compliquée en raison de différends avec Alger concernant l’avenir de Djezzy, la principale source de revenus d’Orascom. Orascom Telecom a accepté à contre-coeur d’engager des discussions concernant la nationalisation de Djezzy alors qu’Alger avait soumis la société algérienne à des impôts rétroactifs, empêché de transférer de l’argent à l’étranger et bloqué une vente au groupe sudafricain MTN.

(Lire la suite)

La vérité peut sortir même de la bouche du DG des Impôts

finance463526872.jpgAprès avoir affirmé à la radio que trois millions de salariés algériens ne payent pas l’impôt sur le revenu global (IRG) parce que leurs revenus ne dépassent pas le SNMG qui est de 15.000 DA, le directeur général des Impôts, Abderrahmane Raouya, tente de revenir sur ses propos en se rendant compte de leur gravité. En effet, les déclarations de M. Raouya sont venues battre en brèche toutes les déclarations officielles tendant à faire croire que le problème de l’emploi ne se pose pas en Algérie.

A suivre Djamel Ould Abbes, ancien ministre de la Solidarité nationale, on finira par croire que le chômage en Algérie n’est qu’une rumeur colportée par les ennemis de la nation. Les propos du DG des Impôts, malgré les précisions faites via l’APS, sont clairs: «Pour calculer l’IRG, on effectue des abattements qui sont prévus par la législation en vigueur. Ainsi, concernant les revenus mensuels inférieurs à 10.000 dinars, il existe 3 millions de salariés algériens qui ne payent pas légalement l’IRG». El Mouhtarem

Amizour: Spéculation sur le lait…Un sachet de lait nommé désir!

lait.jpgR.Z pour « Algérie Politique » 

Depuis quelques temps, le lait devient une denrée rare et son rationnement à deux sachets par tête s’est subitement instauré. Profitant de cette situation et de l’absence de tout contrôle des services concernés, certains commerçants spéculateurs, se comportent en bachagha et chez qui, il faut montrer patte “blanche” pour bénéficier de certaines faveurs: un ou deux sachets de lait en plus… Pour les copains, les «VIP» … Derrière le comptoir … Les bonnes vieilles pratiques ont la peau dure! 

(Lire la suite)

Axa: feu vert pour opérer en Algérie

axa.jpgL‘assureur français Axa a obtenu le feu vert des autorités algériennes pour opérer en Algérie en partenariat avec des investisseurs locaux. Axa devient ainsi le deuxième assureur français, après
La Macif, à être autorisé à s’installer en Algérie après le règlement en 2008 d’un vieux contentieux algéro-français sur les assurances. « Axa a obtenu l’agrément du Conseil national de l’Investissement (CNI) pour lancer ses activités en Algérie », a déclaré à l’AFP le président de l’UAR Lamara Latrous.

(Lire la suite)

Dominique Strauss-Kahn jeudi en Algérie pour un colloque

fmi.jpgLe directeur général du Fonds monétaire international (FMI) Dominique Strauss-Kahn se rendra jeudi en Algérie pour y prendre la parole à l’occasion d’un colloque, a-t-on appris lundi auprès du FMI. M. Strauss-Kahn prononcera un discours jeudi matin à Alger à l’occasion de cette réunion organisée conjointement par le FMI et la banque centrale d’Algérie, selon un communiqué du Fonds. Le Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia doit également prendre la parole lors de ce séminaire intitulé « Ressources naturelles, finance et développement: faire face aux anciens et nouveaux défis ». AFP

Algérie: Les importations de médicaments ont triplé en 6 années

medic.jpgD’environ 600 millions d’euros, en 2004, l’importation de médicaments a presque triplé, atteignant 1,670 milliard d’euros en 2009. Cette situation, très alarmante en quelques années, a de quoi susciter les pires craintes et met à nu toute l’étendue de la dépendance vis-à-vis de l’étranger. Ces importations de médicaments et de produits pharmaceutiques comportent 87% de médicaments, 8,63% de vaccins, 2,24% de consommables, 1,91% de réactifs et 0,17 de produit dentaires, selon le ministre de  la Santé Djamel Ould Abbas. Par pays, la France détient plus de 50% des parts de marché, suivie du Danemark et de la Jordanie. Le nombre d’importateurs est de 139.  La Voix de l’Oranie

12345...19

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER