Archive pour 'Elections Algérie'

Said Sadi: « Zerhouni a pour mission de protéger le clan de Oujda »

 

said2.jpgSaid Sadi, président du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie, a accusé le ministre de l’Intérieur, Nourredine Yazid Zerhouni, de faire du régionalisme. Il a ajouté que Zerhouni ne fait que «représenter les renseignements et sa mission est de protéger le clan de Oujda pour qu’il demeure au pouvoir». Réagissant aux déclarations du ministre de l’Intérieur d’avant-hier, dans lesquelles il indique que le RCD a présenté un candidat décédé, un autre en prison et un autre ancien militant du FIS, Sadi a confié à El Khabar que «Zerhouni a menti aux Algériens». Pour Said Sadi, «cet homme (Zerhouni) était un colonel dans les renseignements et il les représente toujours». Il a souligné que « la mission de Zerhouni est d’exclure les autres pour permettre au clan de Oujda de coloniser l’Algérie». Sources El Khabar

 


Dépôt de 328 listes électorales pour les APW et 8.319 pour les APC

indexelectiondp.jpg Un total de 328 listes électorales concernant les Assemblées populaires wilayales (APW) et 8.319 listes électorales pour les Assemblées populaires communales (APC) ont été déposées jusqu’à lundi dans la perspective des élections locales du 29 novembre prochain, a annoncé mardi à Alger le ministre de la Communication, M. Abderrachid Boukerzaza. « Au total, 1.070 recours ont été traités, dont plus de 550 ont été acceptés et le reste a été rejeté », a ajouté le ministre.

«Plus de 50% de participation aux élections locales», selon Soltani

aboudjerrasoltani65231.jpgDe passage, hier, à l’émission «Fi El-Wadjiha» de la Chaîne I de la Radio nationale, le premier responsable du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abou Djerra Soltani, a longuement évoqué la question des élections locales. Soltani a affirmé prévoir, lors de ce rendez-vous, un taux de participation supérieur à celui des législatives qui était de 36%.Les raisons, selon lui, se résument autour du fait que «ces élections concernent directement les affaires du citoyen». Le chef du parti prévoit une participation globale dépassant les 50%.

Seuls deux partis se sont plaints du rejet des listes électorales

Le rejet de listes électorales s’est fait sur la base de la loi, selon Yazid Zerhouni, qui s’est exprimé hier en marge de l’ouverture de l’année judiciaire. Accusant les partis de «rester attachés à la logique du quota et refusant la transparence», le ministre a avoué que «seuls deux partis, le FFS et le RCD en l’occurrence, nous ont saisi par écrit, et nous leur avons répondu par écrit».

Zerhouni accuse le RCD

said1.jpgSelon le ministère de l’Intérieur, le non -respect des règles est surtout lié à la présentation par les instances locales du RCD, de postulants ayant des « antécédents judiciaires ». Ces postulants ont fait l’objet de condamnation par les tribunaux » à des peines d’emprisonnement pour divers délits », dont certains sont des plus graves, comme ces histoires d’homicides, d’atteinte aux moeurs, notamment sur mineurs, et de vols qualifiés. Le ministère fait ainsi état de rejet de six candidats condamnés pour atteinte aux moeurs, de 21 cas pour coups et blessures volontaires, de trois autres pour homicide et de six candidats pour vol qualifié. En outre, il est précisé que six postulants n’ont pas été acceptés pour avoir été condamnés pour abus de confiance, huit autres pour faux et usage de faux, neuf pour agression et dix pour atteinte à l’ordre public. Il est par ailleurs affirmé que le parti a présenté des dossiers pour des personnes emprisonnées ou en liberté provisoire, et même d’une autre aujourd’hui décédée. D’autres rejets ont été motivés par le fait que le parti a engagé des postulants figurant sur des listes d’autres partis ( FLN et MSP) et d’autres ayant milité dans les rangs de l’ex-FIS dissous. Enfin, des noms de fonctionnaires d’assemblées locales figurant dans des listes ont été écartés pour inéligibilité. Quant aux retards dans le dépôt des listes, le ministère signale que dans la wilaya de Chlef, le représentant du RCD a reconnu cela devant l’huissier  » au même titre que les représentants de deux autres partis politiques « . Il fait part également du cas d’un autre représentant de ce parti,  » présent sur les lieux, porteur de quelques formulaires « , qui  » a été prié par l’huissier de justice de compléter les dossiers tel que la loi l’exige, chose qu’il n’a pu faire même en renseignant et signant lui-même, en lieu et place des candidats « . Le ministère qui a fait le décompte final annonce que  » le nombre de listes RCD de candidats retenus par l’administration est de 469 concernant l’élection des membres des APC pour 6.899 candidats et de 21 listes concernant l’élection des membres des APW pour 1299 candidats ».

Un ancien militant du FIS candidat du RCD !!!

said.jpgmadaniabbas.jpgLe ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Yazid Zerhouni, a affirmé que le Rassemblement pour le culture et la démocratie (RCD) a présenté, sur ses listes électorales, un candidat décédé, un autre emprisonné et un autre ancien militant du Front islamique du salut (FIS) !!!

Alors qu’il a postulé au FLN d’Adekar, il se retrouve candidat au PT malgré lui !


Décidément, la confection des listes de candidatures pour les prochaines élections locales n’en finissent pas de surprendre. En effet, après les manœuvres internes et le retrait des candidatures au sein des partis, voilà que des postulants au sein d’un parti donné se retrouvent malgré eux sur d’autres listes partisanes. C’est le cas dans la commune d’Adekar où un candidat postulant au FLN se retrouve parmi les candidats du PT.
In Liberté

 

 

Listes électorales

Tebessa (28 communes):

FLN, RND et HMS: 28 listes

FNA: 25 listes

FFS et RCD: 9 listes

En-nahda: 5 listes

Ahd 54: 01 liste

Belkhadem va-t-il rentrer chez lui ?

La rencontre de la délégation du FFS avec le chef du gouvernement suivie de la réponse du ministre de l’Intérieur a eu le mérite de mettre à nu, encore une fois, le fonctionnement de l’Etat algérien. En effet, la réponse de Yazid Zerhouni -semblable à celle traitant Guermah Massinissa de voyou- contredit totalement l’engagement de Belkhadem à trouver des solutions aux multiples problèmes soulevés par le FFS. Pis, le ton utilisé par le premier flic du pays démontre que Abdelaziz Belkhadem n’a ni pouvoir ni prérogatives ! D’ailleurs, selon certaines sources, le chef du gouvervenement sera limogé au cours des jours qui viennent !

Candidatures à Alger en chiffres

APC : 14 partis politiques et des indépendants, totalisant 7 957 candidats. Apw : 747 pour les 55 sièges à pourvoir
APC : FLN et RND : 57 listes / 57 communes
MSP : 53 communes
PT : 51 communes
FNA : 47 communes
FFS : 39
RCD
: 33
Ennahda : 31
Islah : 25
AHD 54 : 2listes
PRA : 1
RPR : 1
MNND :1
D’après des sources de la wilaya d’Alger

 

123456

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER