Archive pour 'Harraga algériens'

Italie: 52 harraga expulsés vers l’Algérie

haraga1.jpgCinquante-deux immigrants clandestins algériens ont été expulsés, selon un décompte officiel du ministère italien de l’Intérieur, depuis l’Italie vers l’Algérie durant ce mois d’octobre. En effet, durant la semaine du 14 au 22 octobre, 34 jeunes Algériens ont été rapatriés, après une procédure d’identification par les autorités consulaires algériennes, via des vols de ligne en partance de Rome.

(Lire la suite)

La harga est le fruit amer d’une désastreuse politique antidémocratique

haraga1.jpgNarmotard pour « Algérie Politique »

Je suis convaincu que la harga, comme d’ailleurs le terrorisme, l’écœurement quasi général des Algériennes et des Algériens et le retard durable de l’Algérie, n’est autre que le fruit amer et la conséquence logique d’une désastreuse politique antidémocratique, antinationale et illégitime.
Cette politique du tout-sécuritaire appliquée par des généraux véreux sous couvert de non-moins véreux politicards du parti dit du FLN, a été sécrétée par le régime de la RADP déprimée et déprimante.
Ce régime tyrannique, malhonnête, incompétent et mal conseillé, a imposé à son propre peuple une guerre de nerfs, une guerre contre les civiles par la violence, l’humiliation, la corruption mentale et l’indignité, depuis 1962 jusqu’à ce jour 25.10.2010.

(Lire la suite)

Annaba: 27 harraga interceptés

harag.jpgIls étaient 27 jeunes candidats à l’immigration clandestine, dont 3 mineurs, à prendre le large, hier, à bord de deux rafiots de 8 mètres. Les éléments du groupement des garde-côtes des eaux territoriales de la façade maritime est de Annaba les ont interceptés et arrêtés pour mettre fin à leur périlleuse aventure. Agés de 16 à 35 ans, les jeunes infortunés avaient appareillé la veille vers 22h à partir de la plage de Chatt, dans la wilaya d’El Tarf, rapporte El Watan.

Annaba: 13 harraga arrêtés

haraga.jpg13 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés, hier matin, par les éléments du groupement territorial des gardes-côtes de Annaba. Ils naviguaient à 10 miles au nord de Ras El Hamra à bord d’une embarcation de fortune. Agés entre 21 et 34 ans, ils sont tous originaires de la ville de Annaba. Selon El Watan, ils ont appareillé la même journée à 00h30 à partir de la plage de Seybouse distante de 4 km du chef-lieu de wilaya.

20 harraga s’échouent près de Collo

haraga.jpgL’embarcation de fortune à bord de laquelle se trouvaient 20 jeunes harraga a chaviré, dans la nuit de dimanche à lundi, près de la plage Echatt, à une vingtaine de kilomètres à l’ouest de Collo (Skikda). Fatigués et grelottant de froid, les 20 harraga, dont certains sont des étudiants universitaires, ont été transportés vers le centre hospitalier de Collo pour subir quelques examens. Ils  devaient être présentés, hier, devant le juge d’instruction près le tribunal de Collo. Les 20 harraga, âgés de 20 à 40 ans, sont tous originaires de Annaba et d’El Tarf, rapporte El Watan.

Disparition de 5 harraga au large de Mostaganem

haraga.jpgDétresse et deuil à Mostaganem après le double chavirage des frêles embarcations à bord desquelles s’étaient entassés respectivement 21 et 14 harraga, alors que trois autres groupes de harraga ont été arrêtés à différents endroits de Mostaganem. Selon El Watan, partis dans la nuit de vendredi à samedi, peu avant minuit depuis la plage de Sonaghter, à 15 km à l’est de Mostaganem, ils n’ont même pas réussi à atteindre 3 milles marins. Le bilan est très lourd avec la disparition de 5 clandestins emportés par les flots.

219 harraga enregistrés durant les 9 premiers mois de 2010

harag.jpgL’ambassadeur d’Italie à Alger, Giampaolo Cantini, a fait état d’une sensible décrue du flux migratoire algérien. Ainsi, de 1599 enregistrés en 2008, le nombre d’émigrants clandestins algériens ayant pu atteindre les côtes italiennes (Sardaigne) est passée à seulement 408 durant l’année 2009. Une décrue loin d’être conjoncturelle puisqu’aux derniers chiffres arrêtés mercredi, soit pour les 9 premiers mois de 2010, il ressort que les autorités de son pays n’en ont intercepté que 219, a indiqué l’hôte de Annaba, rapporte El Watan.  

Algérie: Vers le rapatriement d’un millier de harraga

haraga.jpgPrès de 1000 jeunes harraga algériens seront rapatriés avant la fin de l’année en cours. «D’ici à la fin de l’année, environ un milliers de jeunes Algériens, ayant émigré clandestinement, seront, sans doute, rapatriés à leur demande», affirme le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères, chargé de la Communauté algérienne à l’étranger, Halim Benatallah, rapporte El Watan.

Mostaganem: Onze harraga interceptés

haraga.jpgLes gardes-côtes de Mostaganem ont avorté une tentative de harga hier, vers deux heures du matin. Selon Le Soir d’Algérie, ce groupe de candidats à l’émigration clandestine, composé de onze jeunes, lesquels voulaient se rendre en Espagne, a été intercepté à 40 miles de la côte mostaganémoise. L’embarcation de pêche artisanale, de 4,80 m et équipée d’un seul moteur, à bord de laquelle se trouvaient les harraga, avait pris la mer à partir de la baie d’Arzew vers minuit.

17 harragas algériens rapatriés d’Italie

haraga.jpgSelon certaines informations rapportées par la presse italienne, 51 immigrés clandestins originaires d’Algérie, de Tunisie, du Maroc et du Niger ont été rapatriés par la police italienne vers leur pays d’origine. Parmi ces harragas rapatriés, 17 Algériens âgés entre 23 et 37 ans et qui ont réussi à rejoindre La Sardaigne à partir du littoral de Skikda et Annaba à bord d’embarcations de fortune, rapporte Liberté.

12345...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER