Archive pour 'Harraga algériens'

Algérie: 26 harraga interceptés à Ténès

205harraga.jpgVingt-six émigrés clandestins ont été interceptés dans la matinée de lundi vers 3 heures au large du littoral de Chlef, à la plage d’El Marsa situé à 40 km environ à l’ouest de Ténès. Les gardes-côtes de Ténès se sont aussitôt rendus sur les lieux. Là, ils ont arrêté 26 personnes âgées entre 21 et 40 ans à bord de deux zodiacs motorisés. Ils étaient exténués et ont avoué se trouver là pour tenter de rejoindre clandestinement l’autre rive de la Méditerranée en direction des côtes espagnoles, rapporte l’Expression. A noter que dans la journée du dimanche, huit harraga ont déjà réussi à quitter les côtes de la région à partir de la plage d’El Gueltta en direction des côtes espagnoles.

Annaba: 32 harraga arrêtés

205harraga.jpgIls étaient 32 jeunes candidats à l’immigration clandestine, dont une femme, à tenter de prendre le large, avant-hier, à bord de deux embarcations de fortune, à destination de l’île de la Sardaigne, rapporte El Watan. Agés de 18 à 35 ans, ces jeunes harraga sont en majorité originaires de Annaba. Ils ont été interceptés et arrêtés par les éléments du groupement de la gendarmerie et des gardes-côtes.

Mostaganem: Un harrag se suicide !

205harraga.jpgLa région de Sidi Lakhdar demeure encore sous le choc suite à la nouvelle de la mort d’un jeune homme, âgé de 28ans, qui a mis fin à ses jours en se jetant à la mer ce vendredi soir. Selon La Voix de l’Oranie, la victime qui vient d’être tout récemment refoulée d’Espagne pour immigration clandestine, a accompagné son frère, un pêcheur de son état, dans l’après-midi d’avant-hier vendredi, afin de récupérer les filets de pêche.

Arrivé au large, à quelques miles de la plage de Petit Port, le jeune harrag n’a pas hésité à sauter de la barque pour se laisser emporter par les vagues, souligne notre source.

(Lire la suite)

Algérie: Onze harraga échouent à Dellys

harrag.jpgUne tentative d’émigration clandestine a échouée dernièrement. Quelques heures après leur embarquement, un groupe de onze harraga a été contraint de rebrousser chemin et d’accoster presque au même endroit qui a servi au départ, près de la ville de Dellys, et ce, en raison du changement soudain des conditions climatiques, avec un vent violent suivi de grandes vagues. Les jeunes clandestins, qui sont âgés entre 19 et 30 ans, sont originaires de la ville de Dellys et des localités environnantes, ont payé chacun une somme de huit millions de centimes au passeur.

Maroc: 9 Haraga algériens arrêtés

haraga1.jpgNeuf immigrés clandestins algériens ont été arrêtés, lundi, par la police au poste frontalier marocain de Sebta alors qu’ils s’apprêtaient à se rendre dans cette enclave espagnole située dans le nord du Maroc, rapporte l’AFP citant une source policière marocaine. Ces clandestins étaient munis de «faux passeports». Par ailleurs, un autre ressortissant algérien a été arrêté au même poste frontalier en possession de 17 kilogrammes de chira (résine de cannabis), lundi soir.

Les “brûleurs” de désespoir !

haraga.jpgImprovisateur pour « Algérie Politique »

La seule unanimité qui existe dans le pays en ce moment est que tout le monde veut foutre le camp. Des nombreux paumés laissés-pour-compte aux cadres sup bien “assimilés” en passant par une classe moyenne fatiguée d’avoir le cul coincée entre deux chaises, tous veulent quitter le pays.

Passé le verbiage très nationaliste que nous prêche sans modération tous les conseillers du grand bluff national, seule une image gravée dans ma mémoire, me suffit à déclarer sans aucune possibilité d’erreur, qu’ils sont en train d’emballer du vide.

Ainsi, sans grande difficulté, puisque les faits remontent à peu d’années, je me remémore les cris que scandait la foule en délire lors d’une visite présidentielle française en Algérie. Des milliers de voix se sont unies pour hurler sans aucune retenue ni honte les slogans suivants: “donnez-nous des visas” et surtout “Chirac Président!”. Ce fût un tsunami populaire. Les accompagnateurs Français de “sidi” le président, pour leur part,eux, sont restés sans voix .

C’est à mon avis un signe patent de l’ECHEC TOTAL DU MOUVEMENT DE LIBERATION. Je sais, que par le passé, plus exactement en 1958, De Gaulle avait été reçu avec des hourras en plein guerre d’Algérie. On a tout fait, tout essayé, par la suite, pour nous présenter ces cris de joie comme émanant d’une minorité agissante:les harkis. On les a cru hélas… Dans l’Algérie post indépendance, le même scénario s’est répété avec plus d’acuité.

(Lire la suite)

« Je comprends maintenant pourquoi les jeunes risquent leur peau pour partir en Europe »

haraga.jpgPar Mohamed 

Je vis en France depuis 30ans. Chaque année, je pars en Algerie, croyant que c’est réellement mon pays. Au départ, j’avais du mal à comprendre que l’on risque sa vie pour aller en Europe. Mais cette année, j’ai compris pourquoi tous ces jeunes risquent leur peau pour rejoindre l’Europe ! Franchement, je préférerai mourir en mer que de rester dans ce pays qui n’appartient pas aux Algériens, mais aux corrompus qui les gouvernent !!! En Kabylie les visas se vendent entre 50 et 70 millions !! Qui profite de ces ventes ? Les ambassades ? Si nos dirigeants n’étaient pas d’accord et n’en profitaient pas, les visas ne se vendraient pas !!! Bonne chance à tous les harraga !!! Oups d’après le gouvernent algérien il y a eu que 45 harraga cet année. Ouvrez les frontières et vous allez vous rendre compte que 90% des Algeriens quitteraient ce pays !! Comme ça l’Algérie sera totalement à vous !! Vous pourrez même lui changer de nom!! Et dire que nos grands parents sont morts pour ça….

Une maman avec un bébé de 16 mois parmi les harraga

haraga.jpgL’unité navale relevant de la troupe des gardes-côtes d’Oran, a intercepté un semi-rigide à 10 miles nautiques à l’Est du cap de l’Aiguille, et à bord duquel se trouvaient 20 candidats à l’immigration clandestine, tous de nationalité algérienne, voulant gagner les côtes ibériques. L’âge de ces aventuriers varie entre 17 et… 58 ans et parmi eux, se trouvaient un mineur et un quinquagénaire. Parmi eux deux jeunes harrag –bien malgré eux- âgés de 4ans et un bébé de 16 mois. L’âge de ces candidats à l’émigration clandestine varie entre 17 et 30 ans et originaires de la wilaya de Mostaganem. Source La Voix de l’Oranie/ Photo: El Khabar

65% des immigrants clandestins interceptés en Espagne arrivent d’Algérie

En 2009, 65% des immigrants clandestins interceptés en Espagne provenaient de l’Algérie et la majeure partie l’a été au niveau des côtes du Levante espagnol, fait ressortir un communiqué de l’Agence européenne pour la gestion de la coopération opérationnelle aux frontières extérieures des Etats membres de l’Union européenne (Frontex).

Algérie: 28 harraga interceptés vendredi

ledramedesharraga1.jpgVingt-huit Algériens candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés vendredi matin au large des côtes d’Annaba.  Ces harraga sont âgés de 18 à 42 ans et originaires de plusieurs villes d’Algérie.  Ils avaient pris la mer vendredi aux environs de 1H00 (12H00 GMT) à partir d’une plage d’Annaba, en direction des côtes italiennes, ont indiqué les garde-côtes à l’APS. 

123456...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER