Archive pour 'Hommage'

Printemps noir: Farid, le 128ème martyr

acidcouleur.jpgFarid ACID, un jeune de Tizi-Ghennif (80km Sud-Ouest de Tizi-Ouzou), vient de rendre l’âme. Alors qu’il n’avait que 21 ans lors des événements du «printemps noir», il fut atteint par les gendarmes qui, dans sa localité aussi, avaient ouvert le feu sur les manifestants dont il faisait partie. Il avait fallu beaucoup d’interventions pour avoir jusqu’à un élévateur à même de le faire monter dans l’avion qui l’avait transféré en France. Après huit années d’hospitalisation à l’Hôtel-Dieu de Nantes, condamné à la chaise roulante pour le restant de sa vie, il avait de temps en temps nourri espoir de guérison. Il vient d’y succomber à ses blessures.

Photo souvenir (Hocine Aït-Ahmed et Lounes Matoub)

aitahmed.jpgPhoto reproduite aujourd’hui par El Mouhtarem

Cherif Belkacem n’est plus

belkacem.jpgLe moudjahid et ancien membre du Conseil de la révolution, Cherif Belkacem, n’est plus. Il s’est éteint, hier à Paris, à l’âge de 79 ans, des suites d’une longue maladie. Né le 10 juillet 1930 à Aïn Beïda, dans la wilaya de Oum El Bouaghi, Cherif Belkacem était considéré comme l’homme fort du régime de Boumediène. Après des études à Dar El Beïda au Maroc, Si Djamel a rejoint, jeune, les rangs de l’Armée de libération nationale (ALN). Commandant de la zone de Tlemcen (Wilaya V historique) jusqu’à la fin de 1959, il rejoint ensuite l’état-major de l’ALN en tant que responsable du PC/Ouest. Elu député de la première Assemblée nationale constituante, Cherif Belkacem a très vite rejoint le gouvernement en tant que ministre. Il a hérité, en effet, de trois portefeuilles ministériels sous la présidence d’Ahmed Ben Bella et sous celle de Houari Boumediène. En 1975, il décide de se retirer totalement de la scène politique.  A l’occasion de l’élection présidentielle de 1999, Cherif Belkacem refait parler de lui, se portant candidat à la candidature avant de se retirer de la course quelques semaines seulement avant le début du scrutin.  Synthèse d’El Mouhtarem/ El Watan

Le Mak célèbre la journée internationale de la femme

kab.jpgLa journée internationale de la femme a été célébrée par le MAK, le 7mars 2009, à l’Espace B, 16 rue Barbanègre, dans le 19e arrondissement de Paris, par une conférence-débat. Trois femmes étaient à la tribune: Mesdames BENZIANE Malika et Assia, mère et fille, ainsi que Madame Amgoud Djamila. Trois parcours et un même destin de femmes kabyles: Françaises attachées à leurs racines et à leur langue, leur identité. Mme AMGOUD a insisté sur la nécessité et le devoir des parents kabyles de transmettre  leurs enfants leur héritage linguistique, culturel et identitaire, et ce quel que soit la région ou le pays dans lequel ils vivent. Sur un autre registre, le MAK a appelé à faire de la journée du 9 avril prochain, une journée de deuil.

Da Medjber, nous ne t’oublierons jamais

medjber.jpgVoilà déjà un an, le 29 janvier 2008, disparaissait à jamais mon cher et regretté ami Da Medjber MAROUF, infatigable militant de la démocratie. Il a donné sa vie au FFS en 1963 et depuis, il a consacré son temps au combat démocratique et mis ses moyens au service du parti dont il était un des poumons depuis sa légalisation en 1989. Depuis cette date jusqu’au jour où il s’est éteint suite à une longue maladie, dont il avait souffert en silence, Da Medjber n’a cessé de se battre et cela en dépit  des attaques personnelles gratuites et infondées qui l’ont beaucoup affectées et auxquelles il a refusé de répondre.

Ayant accompli deux mandats d’élu local (APC/APW), il avait toujours privilégié les intérêts de sa commune et de sa wilaya aux intérêts partisans. O combien il aimait Bouira. Repose en paix Da Medjber. Que tes leçons de militantisme, de loyauté, de droiture, d’engagement, d’intégrité, d’humilité, de dignité, de constance et surtout de fidélité soient retenues à jamais par les jeunes militants. Même quand tu as été déçu par certaines personnes, tu leur es resté fidèle jusqu’à ton dernier souffle.

ALLAH yarahmak ouALLAH yasmahlhoum. A tous ceux qui t’ont connus, aimés et appréciés, je leur demande d’avoir une pieuse pensée en ta mémoire. Que Dieu le Tout-Puissant, Clément et Miséricordieux t’Accueille en Son Vaste Paradis. Ton fidèle ami Kaci HAMADI  

Da Medjbar, tu es toujours dans nos coeurs

medjber.jpgTriste et douloureuse fut la date du 29/01/2008 où tu nous a quittés. Cette date demeurera à jamais dans les mémoires des militants et combattants de la liberté de 1963. Une année s’est écoulée depuis ta disparition et la douleur est toujours vive. Tu resteras à jamais dans nos coeurs et nos pensées. Sache que ta présence est intense dans nos mémoires.

La mort sépare les êtres, mais jamais les âmes et chacun de nous garde dans son for intérieur ces souvenirs impérissables comme une lumière qui illumine nos coeurs et guide nos pensées. Par cette pensée, nous militants de la fédération FFS de Bouira, nous te rendons hommage et prions pour ton repos.Repose en paix cher grand frère et camarade Maarouf Medjbar. 

P/ la fédération de Bouira: N. Aït Yahiatene et Malik Aït Ouakli

Premier anniversaire de la mort de Maarouf Medjbar

Triste et douloureuse fut la date du 29/01/2008 où tu nous a quittés. Cette date demeurera à jamais dans les mémoires des militants et combattants de la liberté de 1963. Une année s’est écoulée depuis ta disparition et la douleur est toujours vive. Tu resteras à jamais dans nos coeurs et nos pensées. Sache que ta présence est intense dans nos mémoires. La mort sépare les êtres, mais jamais les âmes et chacun de nous garde dans son for intérieur ces souvenirs impérissables comme une lumière qui illumine nos coeurs et guide nos pensées. Par cette pensée, nous militants de la fédération FFS de Bouira, nous te rendons hommage et prions pour ton repos.Repose en paix cher grand frère et camarade Maarouf Medjbar.  P/ la fédération de Bouira: N. Aït Yahiatene et Malik Aït Ouakli

Hommage à Hayet Haroune

hay.jpgHayet, je t’ai connue quelques heures au CPMC…nous y avons partagé quelques moments délicieux de papotage, qui m’ont complètement fait oublié l’ambiance morose qui y règne souvent…
Hier j’ai su que tu n’étais plus de ce monde depuis 40jours déjà, et ma tristesse est indescriptible… Je sais que tu ne mérites pas que la tristesse t’entoure… car à chacune de nos rencontres, tu afficahis un sourire infaillible, même lorsque les tumultes de la vie et la négligence des uns et des autres te fatiguaient et me faisaient rager…

Qui donc a ta foi et ta force ? Je m’en veux de ne t’avoir pas exprimé franchement mon admiration…Hayet tu es la vie malgré la mort, mes larmes aujourd’hui ne veulent pas se retenir de couler, pardonne-moi… mais c’est ainsi, quand on aime quelqu’un on le pleure…ça ne se contrôle pas…
Tu as pris ta retraite de ce monde fatiguant pour te reposer enfin, quiète et pénarde, auprès de ton éternel protecteur…
Une pensée particulière pour ta famille, surtout pour ton père qui t’accompagnait de tout temps et te harcelait de son instinct paternel et amour indefectibles, comme pour profiter de chaque seconde à tes côtés…

Hayet tu resteras un symbole de la femme battante et vivante pour moi…

Par Miryam

Hommage des internautes au camarade Dahmane Aissat

Justice&vérite a dit: « Le peuple algérien dans sa grande majorité s’incline pour votre mémoire qui sera gravée dans nos mémoires en or ! Mr Dahmane Aissat, votre Histoire parle son propre langage, un Homme franc, courageux, juste et loyal. La nation algérienne a perdu un Fils authentique, digne et propre. Vous étiez un des poumons de ce GRAND parti démocratique, le FFS. Ce grand parti a toujours eu/formé/enfanté des Hommes et des Femmes! L’Algérie est reconnaissante ! 

Repose en Paix notre ami/frère/fils authentique de l’Algérie. Le Paradis s’ouvre aux personnes comme vous… Nous présentons á sa famille nos condoléances et que Dieu l’assiste dans ce difficile moment !Reposez-vous en paix docteur, frère et père Aissat Abderrahmane. Vous êtes toujours vivace dans notre cœur. Votre histoire propre nous guide dans le chemin que vous avez tracée pour les générations futures pour une alternative démocratique et une deuxième république. Que Dieu vous accepte dans Son Vaste Paradis que vous méritez.

Inna lillahi wa inna ilaihi raji’oune

Anti Facho/dictature/terroriste
Au bon entendeur

Salah-Eddine Sidhoum a dit:
بسم الله الرحمن الرحيم و بشّر الصابرين الذين اذا اصابتهم مصيبة قالوا انّا لله و انّا اليه راجعون اولئك عليهم صلوات من ربّهم و رحمة و اولئك هم المهتدون C’est avec stupeur et douleur que je viens d’apprendre la disparition de mon compagnon de lutte et confrère, Abderrahmane. Je tiens, en cette douloureuse occasion, à présenter mes sincères condoléances à son honorable famille, à la direction et à tous les militants du FFS et à les assurer de ma profonde sympathie.
Que le Tout-Puissant l’Accueille en Son Vaste Paradis. Amine Ya Rabi El ‘Alamines.

Votre frère Salah-Eddine SIDHOUM.
Alger.

Radjef Said a dit: « Dr Aissat était un militant de race, un militant au service d’une cause juste et non celle d’un clan. En dépit de toutes les pressions exercées sur lui pour l’entrainer dans des querelles stupides, il est resté fidèle aux idées pour lesquelles il a toujours milité,  à savoir la restauration de l’ordre démocratique et l’édification d’un d’un Etat de droit. Que les jeunes militants de la démocratie, s’inspirent de sa sagesse et de ses convictions politiques. Mes sincères condoléances à sa famille et à tous ses camarades de combat au sein du FFS. »

Aissat Abdelghani a dit: De la famille Aissat, je vous remercie sincèrement pour tous les messages de sympathie. Vos mots à propos de Dahmane sont justes. Que Dieu entende vos prières. Dahmane était pour nous le grand frère, le père spirituel, l’ami mais surtout la référence et le modèle. À chaque passage à Tazmalt, on se devait de faire un petit détour par Dahmane pour se ressourcer et se désaltérer avec ses paroles. Il avait ce don de rendre facile les choses difficiles, de dénouer les situations inextricables, de chasser de nos têtes les mauvaises pensées pour nous permettre de voir clair. Dahmane était un visionnaire qui voyait plus loin que nos pensées étroites. C’était un homme juste, en paix avec lui-même et les autres, un homme bon qui vivait en harmonie avec les hommes et la nature. Repose en paix Dah !!!

Docteur a dit: « Je l’ai croisé en1997, on s’et parlé au téléphone en2007, l’affection qui se dégageait  de sa personnalité m’a marquée. Quelle culture politique, quelle sincérité mais surtout quelle modestie. Ils sont rares les hommes que vous connaissez très peu et qui vous marquent à jamais.
Akirhame rabbi ouadifke sbar iouaraouike tsmatouthike. »

Kouider a dit: « Nous perdons un compagnon de valeur, un homme de raison et d’intelligence politique, un homme qui militait constamment, pour une Algérie libre, démocratique et fraternelle, sans faire de bruit autour de sa personne. Dahmane, repose en paix. Puisse Dieu t’accueillir en son vaste Paradis ».

Ait yahiatene a dit: « Mes condoléances pour la famille AISSAT. Nous venons de perdre un camarade de valeur, d’une vision politique extraordinaire, un compagnon de lutte et de combat pour l’instauration de la deuxième république et une Algérie libre, démocratique et indépendante. Dahmane, repose en paix. Puisse Dieu t’accueillir en son Vaste Paradis. »

Aissa Rahmoune a dit:
ببالغ الحرن أتلقى هذا النبأ المفزع , المناضل و الرجل السياسي المحنك ينتقل إلى بيت الرحمان, كم كان يود أن يعيش في جزائر حرة ديمقراطية

لى عائلته و إلى أصدقائه أتقدم بصريح التعازي أقول له, انك في قلبنا تعيش

tabtab a dit: « Je m’incline avec une grande douleur à sa mémoire. Que sa femme et ses enfants, tous ses proches , ses camarades et amis trouvent ici mes condoléances les plus sincères. J’ai eu l’honneur de le croiser au collège avec internat d’Akbou. Il était en 3ème et nous les nouveaux 6ème trouvant toujours aide et explications dans les salles d’études auprès de ce brillant élève qu’il fut. Il avait toujours le mot pour rire et le coeur gros comme ça. Je l’ai revu 10 années plus tard a l’université de Constantine où il fut un étudiant exemplaire. La dernière fois que l’ai vu c’était à la télévision lors de l’intérmède démocratique.Tout le monde se rappelle la manière odieuse avec laquelle il fut attaqué par un journaliste du quotidien public “HORIZON ” et qui se retrouve actuellement porte-parole d’un parti de la coalition. ADIEU DOCTEUR REPOSE EN PAIX »

Mohand Tahar MOHAMMEDI a dit: « On dit bien qu’une intelligence humaine c’est celle ou celui qui à une bonne MEMOIRE et bien cet instinct démocratique s’éteint certes , mais il restera une solide base de référence démocratique dans la BONNE mémoire de l’histoire de notre pays comme étant un homme simple et démocrate qui a lutté discrètement et avec force pour la consécration de la démocratie PACIFIQUEMENT. Et cela prouve qu’il suffit des choses simples et des gens qui agissent avec simplicité comme Dr Aissat pour construire des GRANDS projets POLITIQUE comme conquête de la LIBERTE.
Son charisme , sa sagesse et surtout sa simplicité seront pour nous un MESSAGE et un repère démocratique pour continuer son combat pour la DEMOCRATIE.

Amina&amin a dit:

 إن لله و إن إليه راجعون ببالغ الحرن أتلقى هذا النبأ المفزع , المناضل و الرجل السياسي المحنك ينتقل إلى بيت الرحمان, كم كان يود أن يعيش في جزائر حرة ديمقراطية إلى عائلته و إلى أصدقائه أتقدم بصريح التعازي أقول له, انك في قلبنا تعيش

algerlacitta a dit:

إن لله و إن إليه راجعون ببالغ الحرن أتلقى هذا النبأ المفزع , المناضل و الرجل السياسي المحنك ينتقل إلى بيت الرحمان, كم كان يود أن يعيش في جزائر حرة ديمقراطية إلى عائلته و إلى أصدقائه أتقدم بصريح التعازي أقول له, انك في قلبنا تعيش

Vous êtes toujours vivant chez nous.

Belaid Ait Mohand a dit: « A sa famille et à ses proches , mes sincères condoléances .Que Dieu l’accueille dans son vaste paradis. Je me rappelle quand il venait au congrès , il venait accompagné de militants arabophones qu’il a su convaincre pour adhérer au FFS .J’ai discuté avec ses militants de Constantine , j’ai été très heureux de constater qu’ils étaient très motivés et engagés pour l’idéal démocratique .Ils avaient confiance en leur frère Aissat. Repose en paix mon frère .

Ammisaid a dit: Mes condoléances sincères et fraternelles à sa famille, ses proches, ses amis et les militants du F.F.S. Que notre Seigneur l’Accueille dans Son Vaste Paradis. Amine.

Jeunesse brisee a dit: Allah yarhamou. Il était le symbole du FFS qui réflechit

Amghar Azamni a dit: « Nous venons de perdre un Homme d’une grande valeur humaine et un grand défenseur de la démocratie. Allah yarhamek Frère AISSAT. Que Dieu t’Accueille en Son Vaste Paradis.

samaritain a dit:
إن لله و إن إليه راجعون MES CONDOLÉANCES POUR LA FAMILLE AISSAT. RABBI YAATIHOUM SBAR. ALLAH YARAHMOU.

mohand arezki a dit: MES CONDOLEANCES VONT TOUT DROIT A SA FAMILE, SON PARTI LE FFS, SES AMIS ET  CAMARADES, A TOUS LES DEMOCRATES.  L’ALGERIE ET LE FFS PERDENT UN HOMME DE VALEUR….

jazairia a dit: c’est avec une immense tristesse que j’ai appris la perte de notre frère Dahmane. il n’a jamais cessé de débattre de nos problèmes politiques. fidèle à lui même, et surtout loin de tous les préjugés, il a su semer les germes de la tolérance et du débat constructif, que ce soit lors des joutes électorales, je pense notamment aux législatives, ou lors des rencontres plus privées avec les amis et la famille. il est surtout l’un des rares à ne pas mélanger les genres.il savait aini parfaitement séparer le bon grain de l’ivraie en toutes circonstances et à ceux qui s’étonnaient parfois de ses bonnes relations humainement parlant avec des confrères et consoeurs d’autres bords ou avec comme dit Belaid des arabophones, il répondait souvent ( je le paraphrase) que la langue usitée n’était pas le signe de plus ou moins d’intelligence. arabophone n’est pas synonyme de deumeuré. A contrario le maniement expert du français ne signifie pas que sn locuteur est dté d’une intelligence supérieure. c’est pour cela que nous perdons un grand homme. en cette douloureuse circonstance pour sa famille, y compris politique, je me joins à tous ceux qui ont présenté leurs sincères condoléances et prie le tout puissant d’accueillir notre frère, en son saint paradis.

إن لله وإنا إليه راجعون PS: très triste aussi la nouvelle de la disparition hier de Nna Dehbia, feue épouse de notre grand écrivain Mouloud Ferraoun. condoléances à sa fmille et à ses amis. l’enterrement a eu lieu à Tizi Hibel.

L.Sofiane (tamusni) a dit:Repose en Paix notre grand mélitant Dahmane Aissat.Je presente mes condoleances à sa famille.

m’hend a dit: A mon nom et au nom de tous les militants du ffs de Mizrana, nous présentons au FFS et à toute la famille de Aissat nos sincères condoléances et les assurent en cette pénible circonstance de notre profonde sympathie . Que Dieu le tout-puissant accorde au défunt sa sainte miséricorde et l’accueille en son vaste Paradis. ” A Dieu nous appartenons et a lui nous retournons .”

DOCTEUR BENTALEB arezki a dit: C’est avec stupeur et beaucoup de douleur que je viens d’apprendre la disparition de notre valeureux camarade de lutte et mon confrère, docteur AISSAT Abderrahmane dit «Dahmane». Dahmane était un homme d’une remarquable intelligence politique. Je tiens à présenter mes sincères condoléances à toute sa famille et à tous les militants du FFS et à les assurer de ma profonde sympathie.

Que le Tout-Puissant l’Accueille en Son Vaste Paradis. Repose en paix docteur AISSAT

Votre confrère et camarade de lutte docteur BENTALEB Arezki.

mourad menai a dit: La gloire d’un homme ce n’est jamais de ne pas tomber, mais c’est de pouvoir se relever à chaque fois tomber, et de partir les mains propres, conscience paisible en accomplissant son devoir de citoyen, de militant. Dr Aissat, vous êtes l’un des piliers de cette école ffs que vous avez construite pour nous (jeunes).nous allons être reconnaissants en empruntant votre chemin pour atteindre ce que vous avez voulu faire à cette Algérie.

Camarade,reposez-vous en paix.A DIEU nous appartenons, à lui nous reviendrons.

KADER OUCHIHA a dit: C’est avec stupeur et douleur que je viens d’apprendre la disparition de notre frère Dahmane. Je tiens, en cette douloureuse occasion, à présenter mes sincères condoléances à toute sa famille assurer de ma profonde sympathie. Que le Tout-Puissant l’Accueille en Son Vaste Paradis.

Lui il a compris le sens de la vie, ne soyez pas trop triste. La vie est une quarantaine pour le Paradis.

نرضى ونحني وما لنا إلا أن نقول: “إن لله وإنا إليه راجعو 

Mes condoléances pour la famille AISSAT. Nous venons de perdre un camarade de valeur, d’une vision politique extraordinaire, un compagnon de lutte et de combat pour l’instauration de la deuxième république et une Algérie libre, démocratique et indépendante. Dahmane, repose en paix. Puisse Dieu t’accueillir en son Vaste Paradis.

Anonyme a dit:  Allah yarahmou

Sniper a dit: « Toutes mes condoléances à sa famille. Allah yerrahmou. Puisse Dieu l’accueillir dans Son Vaste Paradis.

M’barek Mahiou le démocrate

En pleine campagne électorale des présidentielles de 1995, le 3 novembre, M’barek Mahiou, 46 ans, secrétaire national du Front des Forces Socialistes, et son neveu Farid (26ans) étaient assassinés prés de leur domicile à Jolie-Vue (Kouba-Alger). Les «zones d’ombre» qui ont entouré cet assassinat politique n’ont jamais été levées. Son parti boycottait cette élection «jouée d’avance».

M. Mahiou qui avait été secrétaire général par intérim du parti était une de ses chevilles ouvrières. Partisan d’une solution politique à la crise nationale, il était fondamentalement opposé à l’option sécuritaire du pouvoir. «La sortie de l’impasse, nous la voyons à travers un compromis démocratique qui exige que les forces politiques tant dans l’opposition qu’au sein du pouvoir se rassemblent autour d’un contrat national pour la démocratie », disait-il. Ce type de position suscitait alors les foudres du pouvoir et de leurs différents relais.

Depuis le début de cette décennie rouge, une trentaine de militants du FFS ont été assassinés. «Ce n’est pas parce que quelqu’un a des idées fondées sur la religion qu’il est terroriste, et ce n’est pas parce qu’on prétend être moderniste ou démocrate qu’on n’est pas terroriste», disait M’barak Mahiou.

Libre Algérie avril 1999

1...7891011...13

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER